PhotoPhilo

PhotoPhilo Sénèque – La brutalité de la mort

Écrit par Zakia

La mort la plus douce est celle où l’on se voit pleurer de ceux qu’on laisse sur la terre. Sénèque, Phèdre

Et comme derniers souvenirs, il ne me reste que le toucher de ta peau glacée, la froideur de ton corps sans âme sur cette table d’acier, tes paupières à jamais fermées… Et je dois me résoudre à apprendre à vivre sans toi, mais je sais bien que l’homme est prédisposé à oublier, que sa mémoire lui fait défaut, et j’ai peur, j’ai peur de t’oublier.

PhotoPhilo Sénèque - La brutalité de la mort | Sénèque - photographie et philosophie - Capturer un moment de vie et le saisir selon un concept philosophique.

Crédit © photo : Mehdi Azzouz

À propos de l'auteur

Zakia

Maman et femme active, Zakia exerce actuellement la profession de chef de projet web media. Elle est engagée dans un humanisme numérique et prône un usage réfléchi de l’intelligence artificielle.

Passionnée par la philosophie, elle s’est confrontée à différents domaines de réflexion vus sous une pluralité d’angles et a ainsi renforcé sa plume. Elle apprécie la philosophie de la médecine, la philosophie de l’art, la sociologie, l’éthique et la philosophie morale, la philosophie de l’environnement... Elle aime écrire et partager des connaissances.

À travers sa chronique, elle souhaite rendre la philosophie plus accessible en simplifiant ses concepts. Optimiste et bienveillante, elle veut croire en un monde meilleur.

Laissez un commentaire