philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Exister c'est changer, changer c'est se mûrir, se mûrir c'est se créer indéfiniment soi-même.   {Henri Bergson}

Mercredi 30 novembre 2011{par Sonia}

Journée mondiale de lutte contre le sida : Objectif zéro

Avec plus de 33,4 millions de personnes infectées par le virus du sida (rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé), xulux ne pouvait passer à côté de la journée mondiale de lutte contre le sida.

La journée mondiale du sida, organisée le 1er décembre, est une occasion d’agir et de développer la solidarité face à l’épidémie de VIH/sida. Elle a pour but de sensibiliser et mobiliser le grand public et les acteurs des milieux politique, sanitaire et social à l’échelle internationale, nationale ou locale. Elle a été créée en 1988 à l’initiative de l’OMS (Organisation Mondiale de la santé).

La journée mondiale a pour thème entre 2011 et 2015 « Objectif : zéro. Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. » Ce thème correspond au Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) dont la stratégie, adoptée par le Conseil de coordination du Programme en décembre 2010, « vise à révolutionner la prévention du VIH, accélérer la prochaine phase des traitements, des soins et du soutien, et promouvoir les droits humains et l’égalité des sexes ».

Le VIH/sida demeure un problème majeur de santé publique à travers le monde malgré les progrès accomplis dans de nombreux pays. Grâce à de nombreuses associations comme Act Up, Aides, Sidaction… qui se battent depuis plus de 25 ans en France et dans le Monde, poing levé, contre nos dirigeants. Je voudrais rappeler la chance ou la malchance que nous avons de vivre dans un « pays riche »… Le VIH tue dans le monde 6 000 personnes par jour. 15 000 personnes sont tuées quotidiennement par le sida, le paludisme et la tuberculose. Une situation dramatique liée aux promesses non tenues des leaders des pays riches, qui s’étaient engagés en 2005 à financer l’accès universel aux traitements contre le VIH, le paludisme et la tuberculose pour 2010.

« À une semaine du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, le premier bailleur de traitements antirétroviraux au monde, le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, créé en 2002 pour permettre aux malades des pays pauvres d’accéder à un traitement, a pris mardi lors de son conseil d’administration au Ghana une décision historique. En l’absence de financements et sous la pression des pays donateurs, le conseil d’administration a en effet pris la décision de supprimer son 11e tour d’appel à projet. Ce qui signifie que de très nombreux malades des pays en développement, en théorie éligibles aux traitements (c’est-à-dire étant en dessous de 200 CD41 selon les recommandations de l’OMS) ne pourront pas y avoir accès, et sont aujourd’hui sur liste d’attente. » (source : Act-Up Paris)

La décision prise compromet les efforts et condamne à mort des millions de malades des pays pauvres. Alors que l’on sait aujourd’hui comment espérer contrôler l’épidémie. Il faut réveiller et obliger les dirigeants à se réunir et renflouer les caisses. La crise économique ne peut servir de prétexte pour faire mourir des millions de personnes.

La pandémie a ses coupables… les dirigeants et le sexe sans capote ! « Objectif : zéro. Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. »  Non Monsieur le Pape, ce ne sont pas les rapports sans être mariés, les homosexuelles, ou les drogués… Les étrangers non plus Monsieur Le Pen… Ce n’est pas comme le nuage de Tchernobyl : le Sida passe les frontières, il est aussi chez nous, en France. Oublions les préjugés et basons-nous sur les chiffres ! Par exemple, en France on pourrait réduire le VIH dans les prisons, avec une distribution de préservatif ou le PES (programmes d’échange de seringues), mais « non » dit le gouvernement, il n’y a pas de sexe ni de drogue en prison, voyons Messieurs !

Peut-on parler de crime contre l’humanité ? Est-ce que la responsabilité n’est pas engagée qu’elle soit politique, morale, éthique ou pénale ?? Messieurs les grands dirigeants de votre profit.  Doit-on courber l’échine devant vos laboratoires pharmaceutiques ??? Messieurs les médecins, vous n’oubliez pas votre serment d’Hypocrite (désolé pour la faute de frappe…)

Au fil des Araignéesaffiche 1er décembre 2011 Act Up Paris © Graphisme : Carole Peclers

Une série de manifestations et d’évènements aura lieu dans toute la France : 

1Lors de la contamination par le VIH, le virus envahit un type de globules blancs (cellules qui aident votre corps à combattre les infections et les maladies) appelé lymphocyte T CD4. Le bilan CD4 détermine le nombre de cellules CD4 présentes dans votre sang. Il est un bon indicateur de votre santé générale, de vos capacités de défense contre le VIH et de la progression du virus. Plus votre taux de CD4 est bas, plus vous êtes vulnérable aux infections. Si votre taux de CD4 est inférieur à 200 (ou inférieur à 15% des lymphocytes totaux), vous risquez de devenir particulièrement vulnérable à certaines infections.

commentaire : aucunCommentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

Réagir au sujet