philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Life is worth much more than gold.   {Bob Marley - Jamming}

Jeudi 28 mai 2009{par Vincent}

Grand corps malade | Education nationale


Je voulais partager cette vidĂ©o avec vous. Elle met en scène un texte Ă©crit par grand corps malade et pose un Ă©tat des lieux de l’Ă©ducation nationale. Cette formulation mĂ©rite d’ĂŞtre entendue. Je vous rĂ©invite Ă  participer au dĂ©bat sur la rĂ©forme des universitĂ©s qui se dĂ©roule sur xulux.fr en suivant ce lien.

commentaire : 1Commentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

1 réponse


  1. Magnifique façon de faire passer un message… Comme d’habitude, Grand Corps Malade excelle dans la sobriĂ©tĂ©. Aucun artifice dans sa voix ni dans ses chansons. Ne reste donc que le message.

    "ne laissons pas se creuser le fossĂ© d’un enseignement Ă  deux vitesses"

    Il est vraiment dans le juste lorsqu’il soulève le problème des mots "Zone d’Éducation Prioritaire". Sur le blog xulux nous Ă©tudions le sens des mots, il serait bien que les personnes concernĂ©es de loin ou de près comprennent la force de ces mots.

    "y’a pas d’Ă©ducation nationale y’a que des moyens de survie locaux"

    Ca c’est clair, on remarque dĂ©jĂ  des grandes disparitĂ©s dans les collèges/lycĂ©es, alors ne parlons mĂŞme pas de la privatisation en cours du système scolaire/universitaire. Les rĂ©formes sont nĂ©cessaires, c’est une Ă©vidence, mais ne remuons pas les mĂŞmes recettes libĂ©rales qui nous ont mises dans la situation dans laquelle nous sommes. RĂ©inventons l’Ă©cole et surtout donnons les moyens de le faire. PlutĂ´t que de "fliquer" les Ă©lèves pour Ă©viter qu’ils commettent des dĂ©gradations ou des agressions, pourquoi ne pas s’occuper d’eux, et chercher de vrais solutions ?
    Bien Ă©videmment, et comme toujours, le petit peuple ne peut pas y faire grand chose, et nos Ă©lus s’en prĂ©occuppent-ils ? et surtout les personnes au Pouvoir prennent-elles rĂ©ellement la mesure de ce qu’elles crĂ©ent ?
    La phrase qui résume le mieux cet état est à mon avis celle-ci :

     "comment peut-on faire des Ă©conomies sur l’avenir de nos enfants ?"

Réagir au sujet