Pensée & société

EARTH HOUR : éteignons nos lumières, allumons nos consciences !

Écrit par Sonia

100 jours après Copenhague, Earth hour est l’occasion de montrer que nous restons mobilisés face à l’urgence climatique de manière globale et collective. C’est le symbole de l’engagement de tous contre le péril climatique.

Bien que le sommet de Copenhague ait ouvert une nouvelle ère d’espoir et de réflexion collective, le chemin est encore long. En 2007, les associations écologistes de l’Alliance pour la Planète appelaient la France à éteindre ses lumières pendant 5 minutes. Trois millions de foyers se mobilisaient, les villes éteignaient leurs monuments les plus emblématiques. L’initiative sera spontanément reprise dans de nombreux pays.

En 2009 ce sont des centaines de millions de personnes dans près de 4000 villes et 88 pays qui ont éteint leurs lumières pendant une heure pour manifester leur soutien à la lutte contre le changement climatique. En France, Earth Hour a représenté une économie de 1 % de la consommation d’électricité, ce qui équivaut à la consommation journalière d’une ville comme Lyon.

Cette année Earth Hour aura lieu le Samedi 27 mars 2010 de 20h30 à 21h30 une nouvelle occasion de nous faire entendre nous est donnée. Alors restons mobilisés, agissons de manière collective, et le chemin d’une plus grande prise de conscience sera peut être moins long.
Retrouvez plus d’informations :

www.earthhour.fr

À propos de l'auteur

Sonia

Cinéphile aguerri et amoureuse des Belles-Lettres, Sonia aime analyser et comprendre le monde qui l'entoure et bien au-delà. À la fois perfectionniste et curieuse, sa créativité lui permet de développer des créations personnelles et professionnelles, alliant outils artistiques traditionnels et outils numériques.

Graphiste freelance depuis plus de dix ans, elle a pu offrir ses services à de grandes entreprises, mais également servir des start-up innovantes, auxquelles elle offre un regard résolument moderne, technique et créatif.

Étudiante en Philosophie, elle a pour ambition de créer un pont entre la pop-culture et l’univers philosophique. Ainsi, Sonia, réussis le pari d’un syncrétisme audacieux, et promets de nous faire entrer dans son univers.

Commentaires

  • La photographie, c’est avant tout un bon sujet. Se trouver au bon endroit, au bon moment. Il n’est guère surprenant de constater que cette earth hour a suscité chez quelques photographes mondiaux la même idée : celle de témoigner photographiquement l’engagement des grandes villes de la planète. Le résultat présenté intelligemment est visible ici :
    http://www.boston.com/bigpicture/2010/03/earth_hour_2010.html
    Il faut croire que l’initiative a touché du monde, et pas seulement les gens « communs » comme vous et moi, mais également des personnes ayant assez de pouvoir pour « éteindre » ces monumentaux édifices.
    Un premier pas vers une prise de conscience ? Un jour certainement, et nous l’espérons tous, les gérants de magasins penseront à éteindre les affreux néons de leurs enseignes en fermant le soir (chose aisée puisqu’il s’agit d’un simple interrupteur à baisser).

  • Dans la catégorie photo j’aurais mis le site « use the fuse » mais apparemment il n’existe plus…

     

    L’initiative était de prendre en photo la devanture d’un magasin, puis d’aller éteindre l’interrupteur à dispo à l’extérieur du magasin pour la pompiers, et de reprendre une photo

    Et dans la même initiative il y a un collectif français (oui môsieur) http://clanduneon.over-blog.com/

Laissez un commentaire