Art & esthétique Musique Pensée & société

Rencontre avec la Zulu Nation au Batofar : retour aux sources du Hip-hop

Comme nous l’avions évoqué dans un billet précèdent les Zulus ne sont pas mort. Pour comprendre un peu mieux leur univers et surtout comprendre ce qui les dynamisent nous sommes partis à la rencontre des membres de la Zulu Nation France lors de la Zulu Nation Party.

Vendredi 12 novembre :
La date n’est pas choisis au hasard. Elle symbolise la création de l’Universal Zulu Nation par Afrika Bambaataa. Chaque année, le 12, les Zulus célèbrent la naissance de ce mouvement bercé par le slogan

peace unity love and having fun

 

Nous arrivons au Batofar, lieu de l’évènement, ou nous sommes accueilli très chaleureusement par Malika luna et Dj number SIX que nous avions contacté auparavant. Dj Number SIX est le Zulu King intronisé par le GrandMaster Dee Nasty (De son vrai nom, Daniel Bigeault, Dee Nasty est un DJ français né en 1961. Membre de l’Universal Zulu Nation, Dee Nasty fait la première partie de la tournée d’Afrika Bambaataa. Il révélera au grand public, grâce à ses émissions sur Radio Nova, des groupes tels que NTM ou Assassin et bien d’autre encore).

Avec simplicité et bienveillance il nous explique le déroulement de la soirée et se met à notre disposition pour l’interview.
Nous rencontrons ensuite DJ Mirs et Leva Fiftyseven . Les membres de la Zulu Nation se rendent disponibles pour nous expliquer ce qui les motivent et combien le mouvement initié par Afrika Bambaataa est plus complexe et plus profond qu’un simple effet de style du XXIe.

Passionnés, convaincus et humanistes : rencontre avec la Zulu Nation France.

Vous pouvez cliquer sur les images pour voir la galerie photos de la soirée :

À propos de l'auteur

SVM

Laissez un commentaire