philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
J'entends, je sais. Je vois, Je me souviens. Je fais, Je comprends.   {Confucius}

Jeudi 26 mars 2009{par Emeric}

Californication : Ils ont tué Epicure !


Dans le xulux 0 nous faisions un article sur la première saison de Californication, la sĂ©rie politiquement incorrecte diffusĂ©e par Showtime. La saison 2 vient de s’achever aux Etats-Unis, et arrive en France durant le mois d’aoĂ»t. J’ai dĂ©jĂ  vu cette sĂ©rie complète grâce Ă  la VOD de M6.

Je vous invite fortement a regarder cette saison, et la sĂ©rie en elle mĂŞme car elle atteint un niveau trop rare concernant la qualitĂ© du jeu d’acteur et la pertinence des Ă©motions dont ils font preuve, et des situations qu’ils traversent.
L’histoire est celle d’un Ă©crivain alcoolique sur le dĂ©clin après que son best-seller ne se soit transformĂ© en un film très bas de gamme. Il est très Ă©picurien, vit au jour le jour, sort avec une femme diffĂ©rente chaque soir et passe son temps Ă  faire la fĂŞte. Il ne s’est jamais mariĂ©, mais a vĂ©cu longtemps en couple avec une femme (Karen / Natasha McElhone), sa muse, avec laquelle il a eut une fille (Becca / Madeleine Martin). Cette deuxième saison parle de la manière dont le personnage principal, Hank Moody (David Duchovny) va vĂ©ritablement toucher le fond pour rebondir grandiosement, aidĂ© par un personnage exceptionnel, Lew Ashby (Callum Keith Rennie).
C’est ce personnage qui m’intĂ©resse le plus. Il joue le rĂ´le d’une rock star un peu mĂ©galo et très connue, passant son temps Ă  faire la fĂŞte et profiter de chaque situation qui s’offre Ă  lui. Il se dĂ©ploie dans un Ă©motionnalisme qui reste tout de mĂŞme profond et lourd de sens. Je pense qu’en fait il incarne une figure Epicurienne, par son mode de vie et sa philosophie. Il recherche le plaisir, tout en sachant oĂą trouver la douleur (drogue et excès) qui peuvent l’amener Ă  trouver l’absence de cette douleur, et le repos (ataraxie). Il n’a que faire de son argent, qui lui sert uniquement Ă  profiter. On le verra notamment donner maintes choses Ă  Hank pour l’aider Ă  remonter la pente et vivre en accord avec lui-mĂŞme, choses immatĂ©rielles (prĂ©sence, parole…) et matĂ©rielles (guitare de Kurt Cobain…).

Lew Ashby (re)trouvera Ă©galement sa muse, et annihilera ses dĂ©mons en rencontrant une personne, qui le refusera au dĂ©part avant de l’accepter. D’ailleurs il ne recherchait que cela durant toute sa vie. Il ne pourra cependant pas savourer sa victoire, mais restera tout de mĂŞme sur l’Ă©motion de satisfaction et de rĂ©ussite, de plĂ©nitude, car il dĂ©cède (dĂ©solĂ© pour le spoiler) durant cette rĂ©alisation. Il cristallise ainsi cette plĂ©nitude. Je n’en dit pas plus, mais cette scène de l’un des derniers Ă©pisodes est d’une virtuositĂ© et d’une intensitĂ© rare, qui vaut le coup de regarder cette sĂ©rie uniquement pour les 3 derniers Ă©pisodes de cette saison.

Je vous avoue que j’ai Ă©tĂ© très touchĂ© par cette sĂ©rie, mais j’ai tout de mĂŞme un regret de taille : la sĂ©rie continue pour une troisième saison.
Après la virtuositĂ© dont les scĂ©naristes ont fait preuve, je pense que la sĂ©rie aurait du s’arrĂŞter. A la fin de l’Ă©pisode nous dĂ©couvrons une bande-annonce de la saison 3, et j’ai Ă©tĂ© extrĂŞmement déçu. L’histoire aurait pu s’arrĂŞter sur une très belle fin, mais il semble Ă  la vue de cette bande-annonce que les producteurs veulent se dĂ©ployer dans une espèce de pornographie (au sens philosophique) gratuite qui trancherait avec l’originalitĂ© et la pertinence originale. Certes cette sĂ©rie est politiquement incorrecte (sexe, drogues et rock’n’roll) mais cela Ă©tait, pour l’instant, justifiĂ© et bien exploitĂ©.

Bref, attendons pour voir, mais je serais prĂŞt Ă  lancer une pĂ©tition pour l’annulation de la saison 3…

commentaire : aucunCommentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

Réagir au sujet