Littérature & poésie

L’arnaque T. Lobsang Rampa ?

Écrit par Emeric

Vous connaissez peut-être des livres tels que « Le troisième œil« , « La caverne des anciens« , « Les univers secrets« , ou encore « Les clés du nirvana » ? Ces livres ont beaucoup fait parlé d’eux entre les années 1950 et 1980. Ils ont étés écrits par un soi-disant Lama tibétain réincarné dans la personne de Cyril Henry Hoskin. Cet anglais n’ayant rien à se reprocher, une vie paisible et tranquille avec femme et enfant a eut, un beau jour de 1949 dans son jardin, une commotion cérébrale qui lui fit perdre tout souvenir de qui il était. Il se trouve que l’esprit d’un lama tibétain était présent, et il conclut un « accord » afin que ce lama occupe le corps et l’esprit de l’anglais. Sa vie a ensuite été celle du lama Tuesday Lobsang Rampa. Penchons nous donc sur ce phénomène « inexpliqué ».

L’anglais a subi ce qu’il appel un processus de « transmigration de l’esprit ». En effet, selon les histoires, Cyril Hoskin voulait se suicider, et l’âme d’un lama présente à ses côtés à ce moment obtint la permission de prendre son corps. Le théorie du suicide n’est cependant pas formelle, car Lobsang Rampa, ce fameux lama, dit plus tard que son hôte aurait juste eut un accident dans son jardin. Le fait est : le premier livre, majeur, de Lobsang, « le troisième œil », a rencontré un énorme succès.

Ce livre a été publié en 1956 et raconte les sept premières années du futur lama. On apprend qu’il vient d’une famille tibétaine bourgeoise, qu’il est « abandonné » par sa famille afin qu’il se concentre sur sa vie monacale, qu’il est promis à un très grand avenir à l’étranger. Il rencontrera même le 13ème ou 14ème (actuel) Dalaï Lama afin d’observer les auras que dégagent les chinois venus « discuter » avec Sa Sainteté. Ce livre est en fait une succession de faits non vérifiables concernant l’ordination et la vie au Tibet. Lobsang raconte l’ouverture de son « troisième œil », lui permettant de voir les auras des personnes qui l’entourent, et il nous parle aussi des coutumes en vigueur au Tibet. Les descriptions sont bien ficelées, mais peut-on vraiment y croire ? Le doute subsiste même aujourd’hui.

Ses détracteurs sont nombreux, et on ne peux que douter, car en effet, Lobsang écrit des choses qui semblent vraies. Il s’inspire grandement de la religion tibétaine, mais rajoute des préceptes qui ne sont pas enseignés dans cette religion. D’ailleurs le secrétaire personnel de l’actuel Dalaï Lama a écrit une lettre (datant de 1972) à l’auteur d’un livre mettant en doute la vérité de l’œuvre de Rampa ;

« Cher Mr Stanké, Je reçois votre lettre adressée à Sa Sainteté le dalaï-lama. Je désire vous informer que nous ne prêtons pas foi aux livres écrits par le dénommé Dr T. Lobsang Rampa. Ses travaux sont hautement imaginaires et de nature fictive.
J’espère que ceci répond à vos questions.
Avec nos meilleurs souhaits. »

Malgré cette réponse, il reste que Lobsang Rampa a soulevé quelque chose chez de nombreuses personnes. Les livres que j’ai lu m’ont beaucoup plu, mais il est vrai que mon esprit critique soulevait des interrogations. J’ai lu de nombreux livres sur le bouddhisme également, et le moins que l’ont puisse dire c’est que les mots, formules, et la spiritualité présente sont très proches dans les deux cas. La « communauté » initiée par Lobsang comprend de nombreuses personnes à travers le monde, mais après tout, ces livres ne sont qu’un chemin vers une spiritualité propre. Certains parlent même de précurseur du New-Age. Peu importe si les dires sont vrais ou faux ; ils font fonctionner à la fois notre imaginaire et développe notre spiritualité, nos questions sur nous même et le monde qui nous entoure.

Et vous, avez-vous lu des livres de cet auteur ? Qu’en avez vous pensé ? et surtout, qu’est-ce qu’ils vous ont apportés ?

Lien multimedia :



À propos de l'auteur

Emeric

Commentaires

  • Malheureusement, je n’ai lu aucun livre de cet auteur que je découvre à travers ce billet fort intéressant. Par contre, je me suis également beaucoup documentée sur le Bouddhisme et l’auteur que tu présentes est sans aucun doute un complément intéressant. Je vais donc m’empresser de le lire et nous pourrions en discuter ensemble pour échanger nos impressions. in English…of course!

  • En 1969, j’avais alors 16ans j’ai commencé à ‘ »dévorer » ces fameux bouquins. Pareillement, ils m’ont propulsé, si je puis dire, vers une autre recherche: le travail sur soi, l’ésotérisme au sens noble du terme… Disons que de 1969 à 2009 il y a eu tout un cheminement et, avec du recul, ces livres ne me paraissent qu’une belle fiction ésotérique. Mais tout de même le type avait du talent, il va s’en dire, et honnête quand même… Par rapport à d’autres dans le style E.T., contactés, etc… Qui eux recherchent autre chose… Sans parler de la mode channeling à 700 euro l’initiation.

  • Ces livres sont comme le dit le secrétaire du Dalaï Lama de la fiction s’intéressant fortement au bouddhisme tibétain mais relatant aussi des histoires et des théories imaginaires qui n’ont rien à voir avec ce dernier. S’ils provoquent de l’intérêt pour le bouddhisme tibétain ou le bouddhisme en général, j’invite les lecteurs à s’intéresser à des livres plus authentiques (comme ceux écrit par Mathieu Ricard, interprète français du Dalaï Lama par exemple).
    L

  • Venant de commencer mon 1er livre de cet auteur je suis sur « les clés du nirvana » j’ai tellement été surprise moi mi athée mi bouddhiste de ce monde astral que nous définie Rampa, je me suis donc apprêtée à aller sur des forums et pas vraiment surprise que cet auteur soit un imposteur. cela dit on ne peut lui nier son coup de stylo, je suis bien déçue de constater quand même que cette homme qui se dit lama puisse mentir sur de telles choses…
    Malgré son stylo j’ai perdu l’envie d’aller plus loin dans ces livres moi qui étais déçue de ne pas les avoir lu plutôt je comprend pourquoi il ne m’attirait pas…

  • j’ai beaucoup lu cet auteur que vous jugez comme un imposteur, ou tout autre nom que vous lui donnez, je ne retiens qu’une chose, il fait beaucoup parler , je suis comme vous je me pose des tas de questions et j’ai lu plusieurs fois ses écrits je n’ai pas trouvé la vérité et je pense qu’on ne la saura jamais
    Mais vraiment faut-il savoir la vérité sur cet homme magnifique dans ses écrits qui nous apportent une façon de voir les choses autrement. Pensez-vous que tout ce que nous avons appris est vrai . La Bible que je lis souvent est de plus en plus critiquée et bien d’autres récit son jugés plus ou moins vrai.
    Celui qui connait la vérité est homme riche bien plus que l’homme qui possède une grande fortune. Tout ce qui peut faire du bien , il faut le faire envers et contre tout.

  • J’ai lu l’œuvre complète de Rampa, les premiers livres voilà 20ans, ensuite les autres. Ces écrits m’ont ouvert à une spiritualité que je n’avais pas et m’ont fait découvrir la vie apres la vie, le voyage astral, qu’on peut comparer au « rebirth » pour voyager par la pensée.
    Ce que j’ai vu dans ce genre d’expériences s’est effectivement passé dans mon quotidien par la suite. Rampa ne diffuse dans ses écrits que du positif, belle philosophie de vie, s’approche aussi de la réincarnation, de la probabilité de plusieurs existences.
    Ce que Rampa dit n’est pas plus impossible que la lecture du nouveau testament, tant de fois mis au goût des Papes jusqu’à présent. En un mot ces récits sont un message de paix et de sérénité, ce que bien peu de religions propagent hélas .

  • Lors d’un rendez vous sur Paris, accompagnant ma mère, la personne visitée me remis gracieusement quelques livres de T Lobsang Rampa. Jeune à l’époque (début années 70, suis né en 1961) j’ai dû parcourir les ouvrages offerts. Je me rappelle les avoir donnés. Ma vie continua de se dérouler, avec tous ses aléas. Et puis, en me rendant dans une librairie assez récemment, j’ai acheté 2 livres, les seules disponibles. Il s’agit du troisième oeil et des secrets de l’Aura. N’étant nullement sensibilisé par une religion quelle qu’elle soit, mais croyant depuis longtemps à la réincarnation, j’ai apprécié le contenu des 2 volumes.
    Etant de nature plutôt instinctive et intuitive, j’ai perçu une relation entre mes lectures et ma spiritualité de vie. Je n’adhère jamais à 100% à quoi que ce soit, émettant toujours une « réserve ». Rapport à ma vie, mon karma, je crois à la réincarnation, à l’Univers, à l’Esprit. Je vis ma spiritualité en n’en parlant quand cela s’avère possible, car sujet délicat. Je ne tente aucunement de convaincre, de faire adhérer qui que ce soit à ce que j’expose. Je respecte mon interlocuteur. Si je réagis ici, c’est pour dire que je ne crois pas à une imposture de la part de l’auteur, juste que trop de personnes en mal d’équilibre seront toujours la pour détracter ce qu’elles ne comprennent pas et qui leurs font peur.
    Oui, peur est bien le mot. Chacun doit trouver son chemin, son moi intérieur. Pour moi mon choix est fait et je vois combien  je dois me battre au quotidien contre la décadence de la société industrielle de la surconsommation. L’humanité régresse, alors qu’elle devrait évoluer. Changer les comportements sans attendre. Stop au matérialisme et place à la Spiritualité. Oui les ouvrages de T Lobsang Rampa sont de bons supports. Méditer afin d’acquérir plus de sagesse d’esprit en l’Amour de la Terre. Merci de m’avoir lu.

  • Vrai ? faux ? Je n’en sais rien. Etonnant, quand même,  que les opposants à Rampa ce sont toujours ceux qui ne l’ont pas approché. Ceux qui ont vécu avec lui (femme de Cyril Henry Hoskin puis ensuite de Rampa , secrétaire, pécheurs en Irlande, etc) nous décrivent un homme vrai, bon et avec un pouvoir certain. En plus, il était dépourvu de toute attirance matérielle et il n’a pas laissé un empire rempli de dollars malgré la vente de ces livres qui ont plutôt rendu millionnaires ses éditeurs !!!
    Pour croire les détracteurs il faudrait qu’ils nous démontrent que ce que Rampa a écrit est faux,  mais avec une argumentation. Par exemple, est-ce vrai ou pas ce qu’il dit sur l’astral, l’aura, la transmigration, etc. Et le secrétaire personnel de l’actuel Dalaï Lama n’aurait pas pu nous dire que l’existence du troisième œil est fausse et qu’elle n’a jamais été pratiquée ? Au lieu de cela il donne une réponse dépourvue de tout contenu.
    Or il est bien connu que même chez les bouddhistes il y a des « tendances » ou des écoles qui diffèrent, des inimitiés. Je ne suis pas convaincu que le Dalaï Lama ait fait plus que Rampa pour la religion qu’il professe. J’ai plus l’impression que Rampa lui fait de l’ombre !!! Par ailleurs, j’ai pu constater que certaines choses avancées par Rampa dans ces livres se vérifient peu à peu, tel la découverte de poissons-fossiles par des géologues en 1980 sur le plateau tibétain. J’ai besoin d’arguments sérieux de la part des détracteurs.
     

  • Bonjour egas!
    Que pense du troisième oeil ? non le livre mais l’éxistance de la clairvoyance et de l’intuition, l’aura … etc.
    Merci

  • La description de Rampa est incomplète … interessez vous aux relations que ce dernier aurait pu entretenir avec le III ème Reich et les fonctions qu’il aurait pu remplir dans le cadre de missions décidées par le Fuhrer au Tibet dans le but d’arracher d’hypothétiques secrets ésotériques aux moines de differents monastères … On retrouve la trace de Rampa après guerre en …. Amérique latine, là même où se sont réfugiés bon nombre de nazillon …. son éditeur de l’époque, Stanké, pose l’hypothèse que Rampa pourrait détenir sa culture Tibétaine de ses missions effectuées pour le compte de l’Allemagne nazie …. il a vécu reclu dans un appartement de haut standing au Canada et evitait de sortir pour échapper aux « chasseurs de nazies » qui, durant des années, n’hesitaient pas à enlever d’ancien nazie sur le territoire Américain pour les traduire devant la justice internationale pour « crime de guerre » …

  • L’amalgame entre Tibet et IIIème Reich est facile à faire.
    Il est logique, car oui, les allemands ont étés parmi les premiers à s’intéresser au Tibet et à sa culture, son ésotérisme. C’est donc logique, mais est-ce pertinent d’en parler ici ?

    On connait vaguement les liens qu’entretenait l’Allemagne Nazie avec l’ésotérisme, qu’il soit tibétain, nordique ou autre. En revanche on connait bien les outils de propagande mis en place par Himmler ou Goering, qui trouvaient d’excellents signifiants pour exprimer des concepts. L’étoile juive jaune n’a pas été choisie au hasard, de même que les divers symboles, têtes de morts, aigles etc… Ils ont une signification très souvent ésotérique.
    Par exemple le symbole des SS, ces doubles runes (qui, prises individuellement signifient « Soleil » (Dieu ?)) : « La doctrine SS est symboliquement évoquée par la double rune : deux S tracés comme des éclairs parallèles. Or dans ma mythologie germano-nordique, un éclair signifie le bien et deux éclairs le mal. Pour les membres de l’Ordre Noir (nd : les SS), il s’agit bien plus que d’une bravade : c’est une prise de position métaphysique, une inversion des valeurs par une inversion des symboles »
    (source : Jean Vernette – Le nouvel Age, à l’aube de l’ère du Verseau)

    Les SS (fondés en 1925 et au départ voués à des recherches sur la réalité de la Rose-Croix, des nombres sacrés, des effets psychiques du yoga et du zen, l’efficacité des pratiques magiques et alchimiques…) étaient la division d’élite de l’Allemagne nazie, ils ne rendaient compte qu’au Führer (Dieu ?), demeurant de fait en marge du monde car bien supérieur aux autres. Ils étaient censé « entrer en communication avec les puissances du dehors, les supérieurs invisibles, ceux qui guident de l’extérieur l’Ordre SS ».

    C’est ce concept de « race supérieure » qui permet à tant d’adeptes du New-Age de dire (grossièrement) que les Nazis cherchaient en fait les Elohims, ces êtres soit disant présent de manière érotique dans laBible, au moins autant à l’origine de notre monde que Dieu.
    On peut donc faire un rapprochement entre l’Allemagne Nazi et les spiritualités du New-Age, mais il ne faut pas le réduire uniquement à cet aspect.

     

    En parlant de IIIème Reich ici, je pense qu’on perd de vue le sujet initial de l’article. Il n’est pas question de juger ici de la « connivence » supposée, et certainement subie par le Tibet de part la nature de partage et de bonté d’âme désintéressée qui anime sa population, mais bien de la pertinence des propos et de l »historicité développée par Rampa. C’est pourquoi je fais appel à la lettre envoyée par le secrétaire du Dalaï-Lama.

    Il faut également placer les écrits de Rampa dans une chronologie, un contexte : celui de la ré-émergence du New-Age dans le monde. Car oui, ces livres sont New-Age.
    Je vous invite à lire les écrits de Paul Lecour, Alice Bailey et tant d’autres qui décriront bien mieux que moi cette recherche spirituelle d’un genre nouveau dont sont adeptes les New-agers, largement utilisée dans les écrits de Rampa.

     

  • Bonjour, à l’adolescence d’un milieu laïque, je me suis passionné pour l’oeuvre de T  Lobsang Rampa, je me suis pris au jeu d’appliquer ses méthodes, puis lassé de ne pas arriver à réaliser ses fabuleuses expériences pour un ado des années 70, je suis passé à autre chose…mais en appliquant une certaine idée de cette néo-philosophie dans ma vie courante…aujourd’hui, pour avoir vécu et m’être sortis de tous les extrèmes, l’enfer…avoir accomplis une renaissance seul et être totalement accomplis/heureux dans ce qu’est l’essence même de la Vie, la Nature de la Nature, aujourd’hui à 50 ans, c’est en partis grâce à Monsieur T.lobsang Rampa ou tout autre nom de cet écrivain/penseur de génie, car depuis pour les avoir vécus, j’ai connu ces fabuleuses possibilités extra-ordinaires du corps humain, alors si ces écrits, imposture ou réalité, participe à sauver une Vie…je vous dit Merci Monsieur T. Lobsang Rampa
    Pascal/Artiste Peintre/Humaniste

  • bonjour
    j’ai adoré ce livre, je me suis sentie portée par les mots comme si j’étais spectateur de près. En lisant ce livre, j’étais dans une grande phase de deuil et celui-ci m’ a donné une autre image de la mort.
    Comme tout a chacun, au fond de soi on pensent que derrière la mort y a la vie… Mais est-ce vrai ? Une seule chose que je sais… C’est que nos chers disparu ne revienne jamais… Donc on peut en conclure qu’effectivement il y a quelque chose après la mort…..
    Sujet de reflexion!!!!!!

    Alors depuis ce livre j’ai accepté la disparition de mon père et sa derniere image dans mes yeux et ma tête……
    A chacun de croire ce qui l’arrange pour mieux vivre. Tous ses récits peuvent être réels, et si c’est le cas son mental a été mis a rude épreuve ce qui prouve que l’on ne doit pas dessespérer.
    Si tous ses écrits sont entièrement faux et bien merci de nous avoir fait voyager et croire à un bon peuple Tibetain, à un rythme de vie que l’on aimerai acquérir, à la phase de la guerre. Enfin trop de bonne chose a en tirer.
    Et puis si ce livre avait été nul… et bien personne n’aurait fait de critique et posé autant d’intérrogations.

    Merci a T  Lobsang Rampa

  • Bonjour
    J’ai lu La caverne des Anciens, par hasard je suis tombé dessus sans connaitre quoique que ce soit au boudhisme et l’auteur…
    Quel regard critique sur notre monde Occidental !
     
    le secrétaire personnel de l’actuel Dalaï Lama a écrit une lettre (datant de 1972) à l’auteur d’un livre mettant en doute la vérité de l’œuvre de Rampa ;
    « Cher Mr Stanké, Je reçois votre lettre adressée à Sa Sainteté le dalaï-lama. Je désire vous informer que nous ne prêtons pas foi aux livres écrits par le dénommé Dr T. Lobsang Rampa. Ses travaux sont hautement imaginaires et de nature fictive.
    J’espère que ceci répond à vos questions.
    Avec nos meilleurs souhaits. »

    Imagination et fiction ne sont pas imposture et mensonge …

     
     

  • Gamin j’ai lu plusieurs livres de Rampa, lu et relu d’ailleurs à une époque sans « com » sans internet… ils m’ont transporté sur un niveau d’épanouissement de soi loin de ce que propose notre société de consommation,et m’ont donné envie d’être à l’écoute des autres et de moi même ce qui m’a toujours servi et puis surtout, de découvrir les véritables enseignements du Bouddha .
    Bien sur Rampa a créé un univers factice au regard de ce que préconisait Siddhartha qui statuait que vouloir acquérir des pouvoirs fussent ils spirituels n’est que l’expression de notre ego,vouloir se différencier des « Autres » en quelque sorte être supérieur….
    Rampa oublie la notion la plus importante du Bouddhisme :le karma car si il était l’homme qu’il prétend être c’est à dire au service des autres et pour leur bien son karma aurait été des plus « clean ».Mais à l’écoute de sa narration on peut constater que son karma était des plus pourris si vous me passez l’expression.
    Voyager dans l’astral….pour quoi faire en fait? j’ai lu une fois une histoire d’une femme qui affirmait l’avoir fait et s’être rendue devant sa boulangerie
    après quelques mois d’entrainement,pour ma part je me rends à la mienne en 3mn et sans entrainement :-).En plus je peux ramener du pain ce qui n’est pas son cas. 🙂
    Il est intéressant de se demander pourquoi on veut obtenir ces pouvoirs ,pour ma part je pense que l’explication de bouddha est juste et c’est notre ego qui a soif de sensations nouvelles,et le bouddha est catégorique puisqu’il s’agit bien ici de bouddhisme toutes ces recherches ésotériques procèdent bien du monde physique et le nirvana qu’il considère comme le but ultime n’a rien à voir avec la quête à laquelle nous invite Lobsang Rampa.
    Une grande partie des gens déçus par Rampa le sont comme peut l’être une personne n’ayant pas reçu ce pourquoi elle a payé.Sans ce rendre compte que dans cette farce il y a une leçon cachée,et puis le prix de ses livres n’était pas plus cher que le prix d’une place de ciné! ou l’on avale bien d’autres couleuvres!
    Les enseignements du bouddhas,pour ceux que cela intéresse sont contenus
    dans le « Canon pali »… et vous serez surpris de voir comme on est loin même du (bouddhisme) lamaïsme tibétain.
    bonne soirée

  • j’ai lu tout lobsang Rampa lorsque j’étais jeune et j’y reviens en ces moments que nous vivons où tant de choses cruelles sont notre vie de tous les jours
    J’ai retenu surtout le voyage astral où la permission de quitter son corps mais pas dans le but de cette boulangère mais sous la torture, ou à l’instant de la mort
    depuis nous avons eu » » le sixième sens  »  et Ghost «  »nous ne pouvons nier tout en bloc sinon la vie n’aurait aucun sens , enfin à mon âge c’est ce que je pense
    Ce n’est pas un simple livre , il faut voir plus loin

  • Ses livres, sa façon de nous parler, les connaissances laissées, sont un énorme soutien dans cette vie école si dure. Plus d’une fois, lorsque tout va de travers, ou par besoin, je reprends ses livres et m’en inspire. Souvenez-vous que les meilleurs d’entre nous sont souvent salis par stupide jalousie. Le 14ème Dalai Lama a reconnu lui-même qu’il avait été mis à son « poste » par les chinois ! Alors comment pourrait-il à présent reconnaître Lobsang Rampa ? L’important n’est pas de savoir qui il est, car nous ne sommes pas Dieu, mais de s’inspirer et de s’aider de ces précieux livres guides qu’il nous a laissé par chance. Il est si facile de tout nier en bloc… Dans un de ces livres, il explique comment se rappeler des sorties nocturnes lors des voyages astraux. Je sais que ce qu’il dit est vrai pour avoir fait l’expérience de certaines choses. Pas la peine d’en parler car ce serait mis en doute. Cherchez en vous-même au lieu de ternir l’image de ceux qui ont fait partie de ces lumières si rares sur notre monde. Profitez de son héritage au lieu de chercher la faille et par la même de vous tenir écarter de la vérité. Méditez, cherchez, restez zen et devenez quelqu’un de bien sur ce monde. Ce genre d’expérience ne se dissèque pas. ON les vit par la foi et une vie simplement portée sur le désir de s’améliorer pour soi mais pour le monde aussi. Alors ne salissez pas celui qui fut quelqu’un de bon pour les autres malgré les tortures subies. Et laissez le guider encore et toujours ceux qui sentent qu’il doit être suivi. L’intuition est le meilleur des guides. Ses livres sont pleins de bons sens mais surtout clair et simple pour le commun des mortels.

  • merci pour ce témoignage qui rend honneur à Lobsang  et qui me rend, pour ce soir heureuse  de voir que je suis pas la seule à voir plus loin
    devenir quelqu’un de bien c’est essentiel en ce moment

  • J’ai eu des passages dans ma vie très difficiles. Il m’a énormément aidée à y faire face. Je préfère philosopher que rendre les coups car je sais ce qu’il y a après. Aussi je m’accroche pour rester ce que je suis et pour ne pas ressembler à ces personnage ignobles qui font hélas légions. Dieu merci, d’autres sont supers, ce qui permet de garder la tête au dessus de l’eau, de croire et d’espérer. Pas à pas, on y parviendra. Merci à toi. Bizzz. Sand’

  • j’ai lu tous ses livres il y a une quarantaine d’années, il m’ont beaucoup inspiré. J’ai découvert un pays, une philosophie, beaucoup de choses sont vraies sur ces pratiques spirituelles, bien sûr la vraie spiritualité ce n’est pas tous les pouvoirs qu’il propose, dans la vrai spiritualité il ny a pas de pouvoir special, c’est plutôt de vivre l’instant présent maintenant et tout de suite.
    Maintenant je lis plutôt Eckhart Tolle, c’est la la vrai spiritualité simple, forte, et profonde. Merci quand même à Lobsang Rampa pour cette merveilleuse fiction et a mon entrée dans l’ésoterisme, mes premiers vers (peut-être) l’éveil de ma vrai nature, sans les Sidhis bien sûr car inutiles. L’éveil a sa vrai nature c’est plus merveilleux et subtil.

  • Bonjour,
    J’ai lu T. Lobsang Rampa, notamment le 3ème oeil quand j’avais 18 ans, et cela m’a beaucoup apporté, il a le don d’écrire de manière simple et claire pour bien se comporter dans ce monde sans ambiguîté.

    Cependant, il y a des questions qui me revienne souvent, une de ses idées que Lobsang martelle dans ses bouquins est qu’une personne doté d’une capacité occulte ou d’un don comme la voyance ne peut pas demander de l’argent en retour sous peine de perdre ce don.
    Hors force est de constater que les rares personnes ayant des dons (mais non vérifié) et que j’ai rencontré, ne peuvent pas se résoudre à cette condition. Ils apportent tous des argumentations qui sont aussi valables. Du coup c’est une question qui revient assez souvent dans ma tête d’occidentale.

    Le titre de ce blog avec le terme ‘Arnaque’ me semble déplacé, surtout lorsque ça ressort dans les moteurs de recherche.

    Enfin pour ceux qui ont un oeil critique peuvent recouper leurs connaissances avec  des bouquins écrit par d’autres moines bouddhistes, c’est ce que j’ai fait. Mais il est vrai que le style de Lobsang Rampa se lit plûtot comme une série de confidence, et qu’il est à coté de nous comme s’il nous racontait son histoire.

  • A charles » oui il est vrai qu’il est demandé pour ce don de ne pas demander d’argent, j’ai pu le faire  , mais je ne réclame pas d’argent , ce qui est très difficile , car il faut vivre ou survivre ,
    mon mari qui a subvenu à mes besoins (heureusement)prétend que l’on ne me crois pas si je ne fais pas payer , c’est comme dit il donner des produits gratuits pour essayer , les gens ne les achètent jamais, si vous donnez ce n’est pas bon??
    Je croyais que Lobsang nous racontait son histoire pendant la guerre ??, non?
    le voyage astral n’est pas seulement pratiqué par moines bouddhistes, d’autres européens le font , j’ai vu des témoignages crédibles par des personnes sensées  mais je ne pratique pas 

  • Merci Otschapovski de ta réponse,

    Effectivement, c’est ce que l’on m’a dit, les gens n’apportent pas d’intérêts à des services peu chers ou gratuit ( dans un langage de consommation) et ne respectent pas le travail fournie par le voyant (non-venue au rendez-vous fréquent ou sans excuse).
    Bien qu’un échange soit primordial, il n’est pas nécessairement financier, libre au patient de donner sans contrainte à son tour. Dans son geste c’est l’intention sincère qui compte.
    Cependant l’argent n’a jamais été aussi valorisé que maintenant, et le voyant doit prendre en compte que la société « le met de coté » et doit s’adapter à un environnement difficile, comme avoir un travail pour vivre,  à l’utilisation de son don. Dans ce cas, le don est utilisé passivement dans le sens où on attend que le patient fasse un effort en premier pas, et bien sur si le voyant a l’énergie  après son travail. Le voyant peut se sentir frustrer de ne pas utiliser son don à sa juste mesure.

  • J’étais très jeune quand j’ai lu tous les livres de Rampa Lobsang, ils m’ont beaucoup apportés, simplement j’ai quelques prédispositions médiumniques qui sont indiquées et bien repérées dans ses livres. Pour le reste il est vrai que c’est extrêmement bien écrit et avec beaucoup de talent… pour le lecteur potentiel je vois l’aura, mais sans aucune couleur un simple halo de brume autour de la tête, par ailleurs sans aucune prétention je fais des rêves prémonitoires, avec des images saisissantes et force de détails dont le rêve doit être une forme de processsus qui le déclenche… Je ne l’explique pas c’est comme si je voyageais dans un espace où le temps n’existe pas…

  • Après avoir lu toutes ces réflexions, je décide d’y inscrire mon avis, chose que je ne prends jamais le temps de faire !
    J’ai moi aussi lu tous ces écrits il y a maintenant quelques années (alors que je ne disposais pas d’internet -toujours pas d’ailleurs-) et ceux-ci m’ont beaucoup éclairés. Je pense actuellement que la Vérité est en chacun de nous, mais qu’il faut être prêt à l’écouter, car je ne pense pas qu’elle soit si facile que ça à assimiler, et ne se « gagne » pas en une seule vie !
      Il faut juste accepter des « bribes de vie » par-ci, par-là et essayer d’être bon et tolérant en toutes circonstances, ce qui  est un combat de tous les jours. 
     
    Sur ce, bonne continuation à tous !
     

  • Simple réaction : je ne viens qu’aujourd’hui de décider de rechercher des infos sur cet auteur, alors que je le conseille à une personne très chère. Et ce juste pour savoir qui il est. Et bien ça ne retire rien à ce qu’il a écrit, même si les doutes cassent le mythe.
    Une écriture déliée, un univers et une ambiance qui plongent le lecteur dans la vie de ce gamin, lui font vivre chacun instant, chaque étape avec une clarté et une présence extraordinaire. Chacun y trouvera ce qu’il veut y voir, mais ce qui est sûr c’est que cet auteur vous emmènent aussi bien que Kessel en Afrique ou Kipling en Inde : vous ne lisez pas, vous y êtes, ressentant, vivant, à lire. Ce niveau d’écriture est rare.
    J’ai lu le premier à 10 ans, je les ai relu bien des fois depuis, chaque fois y trouvant des échos de ma vie, je ne peux que conseiller de vivre ces bouquins, sans chercher. Vous y trouverez votre compte, comme tous

  • Mais qui sont ces escrocs et ces fumistes qui envahissent les sites internet en critiquant Lobsang Rampa avec une haine affichée du Tibet et des Tibétains … Qui prend donc autant de peine à décharger sa morve et sa bile sur cet ancien Lama décédé en 1981.. Qui sont ces fumistes qui se font passer pour Pierre, Paul et Jacques.. Il s’agit sans aucun doute de la même clique qui traite le Dalai lama de Chacal déguisé en moine…

  • Dupont, je vous invite à relire le positionnement et la démarche de ce blog ici, ou encore ici.
    Notre but n’est évidemment pas de discréditer qui que ce soit ou de déverser morve et bile sur quelqu’un ou un sujet en particulier. Bien loin de cet acte gratuit et facile, nous préférons poser des questions, analyser et donner plusieurs axes de décryptage dans nos divers articles.
    Le cas de Lobsang Rampa est intéressant, car 30 ans après sa mort, il soulève encore de nombreuses questions. Preuve en est cet article qui attire les commentaires variés, pertinents et intéressants.

    Tout cela pour vous dire de ne pas juger cet article uniquement pour ce qu’il est, à savoir un survol de l’œuvre de Rampa et une ouverture du débat, mais reprenez la démarche de ce blog, prenez le temps de lire quelques articles (je vous conseille celui-ci, qui vous fera peut-être changer d’avis concernant notre « clique de chacal ») et prenez le temps de repasser commenter ici même.

    À bientôt sur xulux.

  • Bonjour,

    @Emeric, AMHA il faudrait changer le titre de cet article. Les règles littéraires et même internet font que si vous rapprochez les mots « Arnaque » et « Rampa », vous les associez quelquesoit la tournure vous souhaitez donner.

    Si vous cherchez un effet d’annonce, il vous faudra en assumer les conséquences.

  • Le titre est effectivement réfléchit.
    Peu de personnes se questionnent vraiment sur l’auteur d’un livre, cherchant à en savoir plus. Cet auteur est particulier plus qu’un autre, car un réel mystère entoure sa personne.

    Le titre ne juge pas, il n’est pas catégorique, c’est d’ailleurs une question. Après oui, associer l’arnaque et Lobsang est un moyen assumé de faire rentrer le lecteur dans mon article.
    Il ne juge pas, et à sa lecture chacun se fera sa propre opinion… 

  • Je pense que vous ne saisissez pas ce que je dis.

    Je vais essayer d’être plus claire, je ne vous parle pas du fond, mais bien de la forme. Et c’est la forme qui compte sur internet, les moteurs de recherche comme Google ne sont pas là pour interpréter mais pour renvoyer une réponse la plus utile en fonction de mot-clés. Même si vous souhaitez ne pas juger, malheureusement votre titre, que vous vouliez ou non, est très partial de part sa forme. 

    D’ailleurs si c’était vraiment une question, il y aurait un verbe dans votre titre.

    Le titre est surement réfléchie d’un point de vue SEO mais pas dans le sens littéraire et neutre dont vous souhaitez lui donner.
    Mélanger la SEO et le littéraire peut-être tout à fait compatible, mais ce titre et la distance que vous mettez dans vos commentaires ne mettent pas en lumière la qualité de votre article, c’est dommage.

    1. J’avais bien compris la première fois, je vous rassure. Ma réponse n’était cependant pas assez claire.
      Le titre, encore une fois, est réfléchit. C’est à dire que j’ai volontairement associé « arnaque » à « Lobsang rampa » pour permettre d’interpeller les gens lorsqu’ils recherchent des informations sur cet auteur. Sur la forme « SEO » nous sommes donc d’accord.

      Ensuite, vient le « fond »  comme vous dites, qui ne correspondrait pas. Soit, et c’est également assumé. Un titre « provocateur », à la limite de la partialité (cela reste une question, avec ou sans verbe je vous rassure…) n’empêche en rien d’avoir un article impartial, ou du moins avec le moins de parti pris possible. C’est un titre très racoleur, mais pour comparaison les journalistes font cela tous les jours, et les publicitaires encore plus.
      Il existe une expression qui dit qu’il ne faut pas juger un livre par sa couverture. Je pense que cela s’applique ici même. Cela reste dans la continuité de la démarche du blog : interpeller pour questionner. Ainsi, le titre interpelle et l’article questionne.

      Si le titre ne vous convient pas j’en suis désolé, mais cela ne change rien au fond de l’article. Ce n’est qu’un titre après tout, et vous et moi connaissons apparemment les règles internet qui permettent de remonter un résultat dans les moteurs de recherche, et ainsi augmenter le nombre de vues d’un article. Le but ici est d’être lu et d’amener des pistes de réflexion, pas de plaire et d’être politiquement correcte dans le fond (article) ou la forme (titre) comme vous dites.

      Sinon, avez-vous une réaction sur l’article en lui-même ? Avez-vous lu des livres de cet auteur ? Que pensez-vous du personnage ?

  • Bonjour,
     
    J’ai déjà réagi en Septembre de cette année.

    Votre article est de qualité mais incomplet. Je pense que vous devriez pousser davantage vos recherches à ce sujet, et être plus prudent concernant les raccourcis qui vous arrangent.

  • Effectivement, je n’avais pas vu que vous étiez l’auteur de précédents commentaires.
    Le sujet vous tiens visiblement à cœur, mais vous semblez uniquement dérangé par le mot « arnaque » et l’association qui en est faite avec Lobsang Rampa.

    Je ne pense pas que cela serve à quelque chose d’épiloguer plus long temps sur ce sujet : l’article est ce qu’il est, il a été écrit il y a bien longtemps déjà et aucun nouvel élément nouveau ne m’amène à changer une ligne de cet article.
    Une arnaque peut également être lorsqu’une personne abuse de la confiance d’une autre. Le fait que le Dalaï Lama n’ai pas reconnu la véracité ou du moins soutenu l’histoire et les propos de l’auteur constitue pour moi la pièce maîtresse de la crédibilité de l’auteur. en revanche cela n’enlève rien à son style, ses histoires, les détails qu’il donne et les conseils ou autres préceptes que Lobsang fait passer à travers ses livres.
    J’y ai vu un parallèle avec le New-Age ar cela me semble tout à fait pertinent dans ce cas. Je vous invite à vous renseigner plus en profondeur sur ce sujet et à lire quelques écrits fondateurs de ce courant de pensée plus ou moins philosophique, ou téophilosophique, pour mieux comprendre la démarche de cet article.

    Sinon, de quels « raccourcis » parlez-vous ?
    Encore une fois rien ne « m’arrange » car je ne pense pas émettre d’avis dans l’article.
    En me citant : « Peu importe si les dires sont vrais ou faux » car chacun se fera son opinion. Cet article n’est qu’un survol volontairement incomplet. Maintenant si vous voulez faire quelque chose de plus complet tout en restant objectif, vous êtes le bienvenue.

  • Pour le propos du Dalai-lama, il faut revenir dans le contexte géopolitique des années 70.
    cf ce passage 

    Le passage est également cité dans ce livre. Il indique notamment que la notoriété négative de Rampa pouvait être néfaste pour la crédibilité du 14ème Dalai-lama. A l’époque, le bouddhisme était moins connu que maintenant. Persécuté par les chinois, Le bouddhisme devait passer au delà des frontières du Tibet et s’ouvrir aux occidentaux pour survivre. S’ouvrir au monde entier  fut une chose tout à fait nouvelle pour les tibétains.Et le contrôle de leur image était primordiale peut-être bien plus que la vérité.

    Il est souligné que ce n’est pas le Dalai-lama qui a répondu mais le secrétaire.

    Je ne sais pas ce que c’est le New-age

  • Effectivement c’est un passage intéressant.
    Le Dalaï Lama ne peut évidemment pas répondre à l’ensemble de la correspondance qu’il reçoit chaque jour. J’imagine que c’est un travail titanesque. Il emploie donc de nombreux secrétaires pour ce faire.
    J’imagine cependant que chaque secrétaire n’agit pas de manière indépendante, qu’ils sont choisis pour leur ferveur bouddhiste et leurs compétences. Répondre d’une manière qui ne reflèterait pas la pensée de Sa Sainteté me semble cependant  proche de l’impossible.

    Je veux bien envisager le contexte politique du tibet dans les années 70, mais pensez-vous vraiment que le gouvernement tibétain en exil ait voulu préservé son « image » plutôt que leur « vérité » ?
    Ce serait ne pas faire honneur à leurs doctrines. À partir de là tout est permis…

    Je vous invite cependant à vous renseigner sur le New-age (notamment les écrits d’Aleister Crowley, Alice Bailey, Paul Le Cour ou Jean Vernette) ce qui pourrait apporter une lumière nouvelle sur vos réflexions et élargir encore votre champ de connaissances. 

  • Vous ouvrez le champ large, là je ne pourrai pas répondre à la place du Daïla-lama ni de son secrétaire.
     
    « Répondre d’une manière qui ne reflèterait pas la pensée de Sa Sainteté me semble cependant  proche de l’impossible. »
    La pluralité des pensées au sein de l’équipe du Daila-lama est surement recherchée, qui sait ? Au delà du coté officiel, ils restent des hommes.

    Bien sûr qu’il n’est pas bien de mentir, même par omission, cependant les livres sur le bouddhisme recèlent des histoires et des cas de figure où des subterfuges sont utilisés afin d’apporter une solution adéquate à un problème donné. Comme l’histoire de l’enfant attiré par des friandises pour le faire sortir d’une maison en feu.

  • Bonjour,
    Ce qui me chagrine le plus, ( j’ai lu les livres de Rampa) est que ce monsieur moine tibétain devienne pilote de chasse dans l’armée de l’air chinoise, (ou a t il appris a piloter un avion de chasse) conduise un poids lourd a travers la France, ( y a t il un permis de conduire français de délivré ? et/ou a  t il appris a conduire un gros P.L)
    Et le plus étonnant le Dalí Lama l’aurai chargé de mission, ( caché derrière un paravent pour « lire » les vraies pensées des chinois) lors d’un entretient de la plus haute importance avec les autorités militaires.
    Et personne de l’entourage du Dalaï-Lama ne se rappellerai ni de sa présence ni de sa mission, aucuns  collaborateurs du dalaï-lama non plus.
    Là je doute fort et même très fort.
    De ce qui est du coté « ésotérique » de ses écrits, rien de plus simple, si il est lama, il suffit de rencontrer un lama et de discuter des « écrits » de rampa pour avoir l’avis d’un spécialiste du sujet.
    C’est ce que j’ai fait en contactant un lama spécialiste de l’ésotérisme du bouddhisme tibétain, ( lamaserie de st Léon du Vezère) et la surprise personne ne connait Rampa et ses « cours » ne sont pas reconnus être des rituels ni des pratiques bouddhistes « ésotériques ».
    Donc si un lama ( tibétain) spécialiste des pratiques « ésotériques » du bouddhisme tibétain ne reconnait pas ni les rituels ni même le « fond » alors on peut douter.
    En tant qu’écrivain, là oui s’est un grand maître, tenir le succès  plus de 20 ans s’est un « coup de maître »
    popol

  • Il y a des symptômes qui peuvent être significatifs quand à la personnalité de L.Rampa, tout d’abord il faut rappeler que l’on a affaire à une personne diminuée physiquement qui avait du mal à joindre les deux bouts et qui a changé de noms fréquemment jusqu’à assumer une double personnalité. On peut remarquer aussi qu’il aimait plus les animaux que les hommes, pour de justes raisons ceci-dit.
    Son désir de narcissisme l’a poussé à raconter des histoires de mégalo comme être le » conseiller du prince »(être écouter, recueillir de l’attention), posséder des pouvoirs que les autres n’ont pas(avoir quelque chose qui suscite l’intérêt) et signe révélateur aucune évocation d’un autre lama actuel transmigré dans le monde(attirer l’attention sur soi c’est oublier les autres), jusqu’à se prendre pour une sorte de successeur de Jésus(grâce à son talent de synthèse il explique tout). La volonté de vouloir voler aussi avec l’épisode de l’aviation, ce n’est pas innocent(quitter la pesanteur terrestre c’est accéder aux rêves et à l’imagination). On tend là vers de dangereux absolus, il ne faut pas se mentir on est aux frontières d’un chef de secte, seulement il a eu la prudence de ne pas mettre en application le contrôle mental qu’il aurait pu utiliser sur des personnes fragiles(il fait état de manipulation, mais pas de malveillance).

    Je crois que c’était une personne déçue de la vie, en  manque de vérité, qui voulait se rendre utile et qui s’est faite prendre à son propre jeu, on s’en aperçoit avec le type antagoniste de réactions et de relations autour de lui, autant il y avait des personnes béates d’admiration autant il avait de sévères critiques et probablement qu’aucune de ces personnes ne lui rendait guère service.
    Son succès tient à son talent de vulgarisateur, on sent bien que sa diminution lui a permis le temps de dévorer des tonnes de livres et il savait écrire avec patience et bienveillance(avec un brin de psychologie) mais s’il donnait l’impression de râler il devait se trouver grandement utile et trouvait du plaisir à répondre à autant de lecteurs qu’il le prétendait. 
    Les points à retenir de ses livres tournent essentiellement autour de l’anthropocentrisme humain, l’agressivité, la cupidité, la malveillance, etc. En ce sens il est précurseur du mouvement new age car quand on a l’impression dans sa vie que tout va mal il faut nécessairement un renouveau et des rêves, c’est tellement simple et  logique.  

    Donc voila ce n’était qu’un homme ordinaire dont on ressent les influences culturelles de l’époque qui a dû se défendre face à la révélation de sa véritable identité et qui a hélas pris l’ouverture d’esprit pour une fuite en avant et c’est tout un contexte qui devrait vous chagriner le plus, un contexte où on ne fait pas preuve de bienveillance envers les personnes sensibles et fragilisées et où la simplicité de la vérité ne peut plus s’épanouir, je parle de la vie de Cyril Hopkins avant son travail d’auteur évidement. 
    Le troisième œil et le voyage astral sont des choses que l’on peut vérifier soi même, seulement il n’y a rien d’extraordinaire là dedans. Le troisième œil n’est que la compréhension des subtilités et le voyage astral un rêve lucide.
    Quand aux jardiniers de la terre c’est un mix d’anges et démons à la sauce soucoupe volante et eugénisme. Mais ça a le mérite de nous faire ravaler notre fierté en tant qu’espèce civilisée.

    J’ai toujours eu un énorme doute en lisant ses livres ça ne m’a ni apporté ni retiré quoi que ce soit et en relisant ces livres je me dis qu’on évolue très peu car à lire la presse actuelle il y aura toujours de la matière à tomber dans les pièges de quelques illusionnistes illusionnés.
    Si je récapitule, à ma connaissance Rampa n’est coupable d’aucun crime illégal, il a néanmoins gagner beaucoup d’argent  grâce à ses livres, jamais il n’a fait mention d’enfants (alors que vous en parler dans votre billet???), on peut se demander à qui va l’argent maintenant de ses droits d’auteur.

    C’est effectivement une arnaque si on le prend trop au sérieux, une fiction non avouée certainement et moralement et bien comme il disait lui même, ça dépend de l’évolution de chacun donc surtout de l’état de ses concepts moraux difficile de juger la personne tant d’années après et personne ne prend la peine d’ailleurs d’ajouter des pièces au dossier, cela fait juste quelques articles les plus commentés de certains blogs.

  • En fait ce sont des escrocs et des fumistes qui critiques Lobsang Rampa.. Le Lama n’a jamais été plombier.. Il s’agissait en fait du père de Cyril Hoskin qui était ingénieur des eaux.. Des Chinoises et vietiamens m’ont fait comprendre que les fumistes qui critiquent Lobsang Rampa en ce faisant passer pour des Occidentaux sont de véritables Chinois ou traitres à la Patrie Tibétaine.. Ils ont soulignés des petits défaults dans leurs propos au niveau de la syntaxe que seuls des asiatiques peuvent détecter…

  • Martin, pouvez-vous nous dire quel est le rapport avec l’article ? Quelle pierre apportez-vous, si ce n’est une pierre de haine que vous lancez ?

    De plus, votre commentaire est flou et difficilement compréhensible…

  • Bonsoir,
    Il y aura toujours des pour et des contres, comme il y a des gens qui ont tiré un profit quel qu’il soit (ou rien du tout) de lire les livres de T.mardi Labsang Rampa.
    Ce qui me chagrine c’est que je connais personnellement des bouddhistes et pas de simples moines (aucun sens péjoratif dans mon propos) des personnages important, des maîtres reconnus, tel que la lignée de Rimpoché, et ces personnages avec qui  j’ai eu l’honneur de dialoguer, j’ai posé la question « qui était T Mardi Lobsang Rampa et si il était vraiment un lama du Tibet et tout particulièrement de Lhassa ».
    La réponse a été simple, NON T. Mardi Labsang Rampa n’est pas connu ni reconnu comme lama de Lhassa.
    Il me semble que des grands dignitaires, proches du Dalï Lama savent de quoi et de qui ils parlent quand il répondent à une question.

    D’autre part, je reviens sur certains points très intéressant, effectivement j’ai relu quelques passages de ses livres, je n’ai aucune compétence pour juger, mais il y a quand même des passages plus qu’étranges; devenir pilote de chasse dans l’armée chinoise me semble bien étrange et peu plausible, surtout pour un moine tibétain qui a subi des tortures par… les chinois.
    Sa traversée de la france en conduisant un super poids lourd, me paraît tout aussi étrange et peu plausible et j’ai relevé moi même dans son livre qu’il avait mis 7 jours pour traverser la France avec son super lourd, je me pose la question « effectivement ou a-t-il apprit a conduire un super lourd, et quel employeur confierait un super lourd à un inconnu qui arrive d’on ne sait où juste pour une livraison à l’autre bout du pays.
    Arrivé au canada il transmigre dans un corps plus sain pour poursuivre sa mission sur Terre, je veux bien mais j’ai quand même un doute quand un lama reconnu par la communauté bouddhiste dit « Cela ne peut exister comme décrit, notre passage sur Terre est une mission que l’on doit accomplir et il est inconcevable que cela puisse être autrement, sinon il n’y aurait aucun sens de venir faire son progrès dans le cycle des réincarnations ».

    Je ne suis pas personnelement assez qualifié pour prendre position, mais cette réponse m’apparait logique.
    Toujours est il qu’il y a quand même des personnes qui « défendent », d’autre qui doutent mais personne ne sait vraiment qui était T. Mardi Lobsang Rampa.
    Etait il une « Mère Aurore » qui soit disant vous harmonisait un cristal du brésil à vos propres vibrations spirituelles ?
    Il a été prouvé qu’il n’en était rien, ses cristaux etaient de vulgaires cristaux d’Europe qui ne valaient pas grand chose et qu’il vendait à prix d’or.
    Un simple calcul entre le nombre de cristaux vendus et le temps qu’il affirmait passer à travailler dessus pour les hormoniser il aurait fallu plusieurs siècles de vie, et manifestement cela n’était pas le cas. Et pourtant bien des gens ont refusé de se joindre aux plaintes pour la simple raison « une peur sourde au fond d’eux même que « Mère Aurore » ne modifie le travail ou fasse un sort a ceux qui l’auraient trahie en portant plainte contre elle ».

    Dans tout ce qui touche l’ésotérisme, on a toujours un quelque chose qui nous retient de faire ou pas faire, de prendre position pour ou contre, mais c’est plus soit par dépit d’avoir été berné ou par une peur voilée qu’il se passe quelque chose en relation avec les pouvoirs que l’on accorde à celui qui est en cause.

    On ne saura jamais la vrai vérité car elle est partie avec la personne.

    Bonne nuit.

  • que dire de lui ? je pense que Rampa était quelqu’un de bon, d’honnête, il donne aux gens les sens de s’éveiller, par ces livres il nous laisse imaginer : et si la magie c’était ça ? Pouvoir imaginer pour se réaliser. Vous ne trouverez rien sur internet vous ne saurez pas la réponse. Pourquoi ? Parce que les gens disent ce qu’ils veulent, il faut voir à quel point il a été critiqué mais cela ne l’a pas arrêter, ça ne le touchait même pas Beaucoup de personnes refusent de croire et refuser de croire en sa magie, pourquoi ? la peur tout simplement.
    Avez-vous réussi à faire ce qu’il dit ? Essayez, vous verrez mes amis.

  • Bonjour,
    J’ai lu le 3° oeil vers 1980, alors jeune homme … et j’ai repris pour le relire aujourd’hui … avec un « oeil » plus expérimenté. Oui, il y a certainement des explications bizarres, oui c’est facinant ! Mais si l’explication de sa vie donnée par son auteur est réelle, alors oui je le crois. La Vérité est ailleurs ? en tout cas, je suis un furieux défenseur d’une devise de Barjavel : « Ce qui n’existe pas existe … ». Alors oui, on ne sait pas ce que l’on ne sait pas et si on ne le sait pas, ce n’est pas pour cela que ce n’est pas vrai ou réel !

  • Bonjour,
    je veux bien que certains hommes ont et ont eu des vies extraordinaires, mais au point ou ceux qui ont soit disant cotoyés l’homme ne se rappellent plus de lui en des circonstance particulièrement graves, je doute fort.
    Il est écrit par l’auteur lui même que le Dalaï Lama l’a convoqué pour se dissimuler derrière un paravent avec pour mission de sonder les réelles intentions d’une délégation chinoise.
    Il me semble que le Dalaï Lama doit se rappeler de cet épisode particulièrement dramatique.
    Il n’en est rien, le Dalaï Lama en personne réfute cet épisode particulier.
    Son représentant (et interprête officiel pour la France, (Mathieu Ricard) affirme que Mardi Lobsang Rampa n’a jamais été accolyte au temple du Potala et son  » maitre » Miggyard Domdup n’a jamais existé ni au Potala ni dans aucune lamasserie du Tibet.
    Alors qui croire, Mardi Labsang Rampa ou les officiels de l’entourgae immédiat du Dalaï Lama et le Dalï Lama en personne.
    Je veux bien croire que certains hommes exceptionnels rencontrent des adversaires qui ont de bonnes raisons a dénigrer ou dénigrer pour diverses raisons, mais pour le cas précis de Mardi Labsang Rampa le dalaï Lama en personne se prêterait à des jeux politico-religieux? mais pour quel intérêts.
    Ce serait admettre que le Dalï Lama serait un menteur qui n’hésieterai pas à mentir pour des raisonsobscurers, ( politique, religieuse, d’influence ou autres)
    Je doute fort. D’autant plus que la transmigration volontaire d’une âme encore liée a un corps  vivant n’est pas reconnu par le bouddhisme tibétain.
    et ce que suit est un avis strictement personnel, Mardi Lobsang Rampa prétend avoir combattu dans l’armée chinoise comme pilote de chasse, mais aavnt il prétend avoir été fait prisonnier et torturé par ces mêmes chinois, je doute fort que l’armée chinoise recrute dans ses rangs de pilotes de chasse,( corps d’élite à cette époque) un ancien combattant qui a lutté contre l’armée chinoise et qui a subi des tortures par cette même armée.
    Le récit de sa vie , bien que particulièrement extraordinaire me semble émmaillé d’incohérences et de contradiction.
    Notamment le fait rapporté par l’ateur qui paffirme avoir traversé la France en conduidant un gros poids lourd.
    comment un transporteur français peut il confier une mission a un étranger ( de passage) un emission de transport qui traverse la France.
    a la première lecture cela n’a rien d’extraordinaire de traverser la France, mais quand on est sur le chemin de son immigration vers les amériques, comment expliquer que l’on puisse vous confier un poids lourd, n’est il pas nécessaire de posséder un permis spécifique, ou a été passé ce permis de conduire français sinon en France, et comment le passer si on a ni adresse en france ni argent pour le payer ce permis.
    En 1978 j’ai lu 3 ouvrages écrit par Eampa, a cette époque j’étais loin de lire des livres avec un esprit critique et une analyse de la  » faisabilité » du contenu, vers 1987 il en était autrement, ayant moi même vécu quelques aléas désagréables de la vie, et a ce moment la je me suis mis a douté, et je pense sans en avoir vraiment la preuve absolue que j’ai raison de douter et même plus que douter.
    il y a trop d’inchoérence et une solution bien trop simple pour répondre et expliquer comment un « type européen » puisse avoir une naissance asiatique de parents asiatiques et un corps d’européen, bien sur la transmigration de l’ême asiatique dans un corps européen, et le tout est joué, notre asiatique devient un européen, belle explication qui explique tout.
    D’ailleurs, moi même je suis né papou mais n’ayant pas terminé ma mission sur terre et devenu trop vieux les être de lumières m’ont aidés a rajeunir au point ou un couple stérile de français a accepté de me recevoir et de m’élever donc cela explique pourquoi que de papou je suis devenu un bon français.
    Qui me croirait ? ? personne, alors …. personne ne se pose de question sur des écrits d’une personne que l’on ne connait pas…

    Bonne journée. 

  • Lorsque nous étions des barbares a l’époque d’Alexandre le Grand, ou encore d’Attila  est-ce que nous aurions pensé une seconde qu’un jour nous pourrions voler dans le ciel grâce a des machines, ou encore se déplacer en voiture, tout cela n’était que magie pour l’époque et pourtant nous y sommes, mais l’humanité évoluait du mauvais coté, nous aurions pu évoluer avec notre terre mère mais au lieu de ça nous évoluons en la détruisant. Bref moi je crois en la magie et je pense que Rampa disait vrai.
    Etre possédé par l’esprit d’un Lama ? Et pourquoi pas ? Il y a tellement de choses qui restent incomprises dans notre monde, croyez-vous qu’il n’y ait que nous dans ce monde vaste parsemé d’étoiles ? Moi je ne crois pas.
    Rampa parlait d’imagination, je pense que c’est cela la vrai magie, imaginer à un tel point que cela se réalise, l’humain est con!!! Et si un humain a tout compris il est clair que tous les autres le prennent pour un taré sauf ceux qui y croit. Je pense que Rampa nous a tous apporté du bon alors que n’importe quelle religion n’apporte que du mauvais. Oui Rampa avait compris le sens de la vie et ce n’est pas le seul, de grands chaman brésiliens faisaient déjà ces voyages spirituels il y a bien longtemps déjà. Je pense qu’il a voulu nous ouvrir les yeux et seul quelques un d’entre nous on comprit ce qu’il voulait nous dire alors si vous préférez le critiquer c’est que vous êtez comme le reste du monde ( con!!!). Ouvrez les yeux, ouvrez votre 3ème oeil. Vous comprendrez

    ——————
    EDITÉ PAR ÉMERIC : afin de garantir un niveau de langage minimum sur ce blog j’ai pris la liberté de corriger vos messages. Ils étaient remplis de fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe. C’est une liberté que je prends de temps en temps pour corriger certains posts sans jamais en déformer le contenu. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur et que vous vous relirez un peu plus attentivement la prochaine fois. Merci pour vos commentaires en tout cas.

  • OK Michel, tout ce que tu dis se défend … N’oublie pas de ramener ça à son époque ! Et qu’est-ce qui ferait qu’un gars bien rangé avec femme et enfant change aussi rapidement ? Je ne dis pas que je le crois, mais je ne dis pas que je le crois pas ! Tout n’est pas noir ou blanc ! Peut-être est-ce un illuminé ! Mais alors, comment définir un illuminé ? Quelqu’un pas comme nous, qui vit des choses différentes, sans que l’on sache exactement quoi … Est-ce vrai ou faux … rien ne permet de le démontrer car jamais quelqu »un dit TOUTE la vérité, quelle qu’elle soit ! La machine à détecter les mensonges n’existe pas ! hélas ! et heureusement !

  • Bonsoir,

    Il est évident que moi même je ne détiens pas la vérité, la vérité est partie dans la tombe avec Rampa, donc personne ne le saura jamais de façon absolue.

    J’ai vécu un peu une vie de patachon pendant quelques années, et c’est vraiment pas facile de voyager loin avec rien, (argent, nourriture etc)

    Mais une chose est certaine la graisse d’essieux est un sous produit du pétrol et est non seulement indigeste mais toxique, donc se nourrir avec, même « diluée » dans de la viande de rat, la graisse d’essieux reste suffisament toxique pour que 20 g de graisse empoisonne un homme de corpulence mormale et en bonne santé.
    Il y a eu une évasion célèbre d’un Goulag ou les évadés ont parcouru plus de 2500 km du cercle polaire aux Indes.
    Ils avaient chassé, pêché et ont été aidés par des locaux. Il leur a fallu plus d’un an et demi pour terminer leur périple.
    Donc pourquoi pas du japon aux U.S, de payer son transport en travaillant a bord a bien existé et existe toujours, mais un étranger asiatique, (ou autre) qui déboule sans rien et à qui on confie un gros poids lourd pour traverser la France, je doute.
    De plus c’est en Angleterre qu’un fonctionnaire lui déchire tout ses papiers, il se serait donc évadé avec ses papiers d’un camp de prisonnier au Japon, aurait traversé du Japon jusqu’en Corée du sud, sans nouriture, sans eau et …. a contre courant, ( le courant océanique remonte des côtes des Indes vers le japon où il se divise en deux sous-courants; l’un a l’Ouest l’autre à l’Est du Japon.
    Et de Corée du sud il se retrouve a Vladivostok, à l’extrême de la Russie orientale où il se fait prendre pour être expédié en Pologne, alors qu’il lui suffisait de traverser le détroit de Béring qui, à l’époque, (entre 1945 et 1950) était quasiment libre de communication avec l’Alaska, donc les U.S.

    Je veux bien croire qu’il y a des impodérables et des retournements de trajectoire, mais si on suit sur une carte le parcours, ce dernier est plus que cahotique et en contradiction avec des réalités géographique, notament la traversée du Japon à la Corée, à moins d’avoir un bateau a moteur, donc suffisament de carburant pour effectuer une traversée de près de 1500km, ou encore un bateau à voiles, mais dans ce cas il faut un bateau à la bonne voilure pour naviguer à contre vent et savoir piloter à contre vent n’est pas à la portée du premier évadé.
    Bref, je ne peut pas accuser de mensonges sans avoir la preuve du mensonge, mais comme on dit, il y a tellement d’indices concordants que le dossier est suffisament étoffé pour emporter le conviction de mensonge. Mais ce n’est pas pour autant un epreuve absolue de mensonge donc, le seul qui savait a emporté la vérité avec lui dans sa tombe.

    Bonne soirée.

  • La psychanalyse de comptoir et à 2 balles  à encore ses heures de gloire,  ainsi être diminué physique serait dorénavant  ( à en lire quelques uns )   » un symptôme significatif  »  de personnalité !!!
    D’autres encore  feraient bien de revoir leurs sources, à propos de Rampa caché derrière un rideau, alors qu’ ils confondent le 13ème Dalaï lama avec l’actuel 14ème Dalaï Lama.

    Il ne me semble pas, d’autre part, que Rampa vendait quelques objets particuliers et j’ai d’ailleurs, à l’époque, acheté une pierre de touche au près de… Ed et Pat Orlowsky !!!   Enfin pour la graisse d’essieux, il est bon ton de savoir qu’  en France à cette epoque ( probablement aussi en Russie ) on utilisait encore le bon  » vieux-oing  » de graisse animale pour graisser nos charettes et autres vieux tracteurs…

  • Des moines boudhistes Tibétains ne connaissent pas Rampa et alors ? Qu’est ce que cela prouve ?
    Ils sont encore bien nombreux les religieux consacrés et autres moines catholiques en France à ignorer, ( voir même à critiquer !!! )  leur frère Maurice ZUNDEL, prêtre catholique, mort en 1975, certainement un des plus grands mystiques catholiques contemporains… 
    Mais, à bien y réfléchir, qu’est ce que cela prouve ?
    Rien ! sinon leur ignorance…

  • Les conflits chinois des années 1930 a 1950 avec ses 2 armées et ses 2 partis rivaux et opposés,  le  parti nationaliste de Tchang Kai Check et le parti communiste de Mao, cela devient pour certains des histoires de papous…!!!

  • Bonsoir,
    toutes discution est inutiles, le 13éme dalaï Lama aurait connu la guerre sino-tibétaine ? ? alors l’évasion, la biographie du 14éme dalaï lama pour échapper aux soldats chinois, son arrivée aux Indes  après avoir traversé les montagnes hymalayennes ne sont que  mensonges.

    Je ne vous invite même pas a relire les livres de Rampa, vous seriez certainement incapables de lire les passages que je cite et que Rampa a écrit lui même.

    bref du négationisme pur jus, vous avez le droit de croire ce que vous voulez s’est votre droit le plus strict, mais quand vous aurez fait une formation a l’ésotérisme bouddhiste comme je l’ai fait mois même, on reprendra peut être cette discusion.
    si vous souhaitez être initié au boddhisme tibétain , adressez vous a la lamasserie Dhagpo Kagyu Ling a St Leon de Vézère, il y est organisé des stage d’inition au bouddhisme tibetain, « ecole du petit chariot » et vous pourrez même vous initier a la langue tibétain et son écriture

    je vous suhaite bonne continuation…. mais sans moi

  • J’ai lu tous les livres de rampa et je suis comme vous, lorsque j’ai vu récemment sur internet que ce serait un imposteur, j’ai réfléchi comment un livre écrit en 1956 par une personne ne connaissant pas le tibet.
    Aurait-il autant de connaissance sur le pays, le monastère de séra, et du chakpori, la distance avec le potala, cela m’a troublé, et comme souvent en science ce qu’on ne peut pas prouver on le dénigre.
    Et s’il s’avérait qu’il a dit la vérité ? J’ai vu une photo, qui date des environ de 1800 et des poussières ou l’on voit le 13ème Dalai Lama avec d’autres personnes dont une qui s’appelle effectivement lobsang rampa, et son guide est présent, ce n’est pas une photo truquée. Regardez la, faites la examiner s’il le faut, mais maintenant je suis persuadé que rampa est bien celui qu’il dit être, voyez au mot transmigration, pourquoi cela ne serait t’il pas possible?
    Posez-vous la question, voyez plus loin que ce qui a été dit sur lui.
    J’ai mis mon adresse mail donnez moi des nouvelles cela me plairait de converser merci

  • Oui oui ! Tu as suivi une formation sur l’ésoterisme bouddhiste tibetain !
    Profite de cette initiation tibetaine ( c’est l’occasion inesperée  maintenant …) pour mediter sur ce proverbe qui dit que la soupe est toujours meilleure chez la voisine…
    Tes critiques cet auteur sont sans fondements, on pourrait même se demander si tu as vraiment lu ses écrits puisque Rampa n’a jamais vendu de cristaux, il n’a jamais été pilote « de chasse » ( pilote dans l’armée chinoise, certes,  mais dans les services medicaux ! ), les incohérences et contradictions que tu soulèves par rapport a des tortures qu’il a subi dans l’armée chinoise sont dues au fait que tu ignores qu’il existait dans cette même armée des factions opposées et rivales, nationalistes et communistes.
    Et Rampa était farouchement anti-communiste…
    Mais encore, sais-tu que le permis de conduire des catégories « poids lourds » en France date seulement de 1954 ?   Renseigne-toi aussi ( un peu plus… ) sur le « grand treizième » Dalaï Lama, tu apprendras que la guerre sino-tibetaine est beaucoup plus ancienne qu’on ne le pense…
    Allez, ne t’en déplaise ( et a tes gurus de hautes lignées ) Lobsang Rampa a fait énormement pour la cause tibétaine. Et dans le monde entier, ce sont des millions de personnes qu’il a touché par sa sincerité, par son authenticité, par son bon sens, par ses connaissances… et par son humour !
    Merci pour ta proposition d’apprendre le tibétain, l’exotisme et les gurus d’orient. Je n’ai rien contre  mais je suis issu d’une culture chrétienne…

  • Je voudrais répondre à Michel car j’ai lu son commentaire: Il dit qu’il a lu le troisième œil, hors lorsque rampa a appelé par le Dalaï Lama c’est le 13ème et non l’actuel 14ème, qui de ce fait ne peut être au courant.
    De plus lorsqu’il a traversé la France il ne l’a pas fait en tant que chauffeur mais il était celui qui préconisait les manœuvres, donc cela et possible.
    J’ai lu plusieurs fois le troisième œil, et je m’en rappel très bien, même ce que je ne comprend pas. Comment un simple anglais en 1956 connaitrait-il aussi bien les villes de France ? Posez vous la question.

    Ce que nous a racontait Rampa date d’avant le 20ème siècle, avant la mort du 13ème Dalaï Lama, et comment le Dalaï Lama actuel connaitrait tous les moines des différents temples de cette époque? J’ai vu une photo lors de l’exil du 13ème en Inde, allez la voir vous serez surpris, et vous avez mon mail, je souhaiterais connaître votre avis, objectivement bien sûr.
    Merci

  • Oui Pierre, tu as tout a fait raison !
    Et bien souvent, c’est sa propre noirceur que le corbeau critique…  
    Je préfère de beaucoup lire ce beau post de SandStell du 6 aout 2011 ( un peu plus haut ).
    Que pourrais-je dire de plus beau et de plus profond que son magnifique témoignage ?

    En effet, l’enseignement de Lobsang Rampa est pour moi comme une colonne vertébrale intérieure spirituelle. Je l’ai découvert ( par hasard ? ) il y a bien longtemps ( en 1976 ) et depuis il ne m’a jamais quitté. Bien sûr, j’ai lu toute son œuvre, j’ai même echangé avec Ed Orlowsky en 1983 et par mail avec  » Bouton d’or  » il y a quelques années…   
    J’ai  » cheminé  » notamment par une longue psychanalyse jungienne de près de 20 ans ( après un parcours bien compliqué ) beaucoup de travail sur l’inconscient et la symbolique puis, un jour, rencontre avec le Soi,  avec l’Essentiel, avec l’Infini et l’Eternité en moi, rencontre avec l’Amour, avec Dieu…
    Dans le même temps, j’ai rencontré (mais est-ce par hasard ?? ) un vieux moine trappiste dans une abbaye de Normandie…
    J’ai reçu le baptème l’année dernière, à 52 ans.
    Rampa a été, ( et reste ) pour moi une reference dans mon cheminement spirituel, et je suis catholique !!!
    Je ne potasse plus ses livres, je n’en ai plus besoin, il m’a transmis comme un flambeau, une lumière…

  • bonsoir, il faudra donc que vous interveniez sur wikipédia pour rectification il est ecrit ceci, ( et aussi au près de l’O.N.U et  l’Inde et d’autres pays qui n’ont pas trouvé bon d’accepter l’adhésion du Tibet )

    L’armée populaire de libération (APL) attaqua l’armée tibétaine le 7 octobre 1950, livrant une bataille à Chamdo dans le Kham (est du Tibet). Cet assaut marqua le commencement de la campagne de Pékin pour intégrer le Tibet dans la République populaire de Chine (RPC).

    et a ce que je sache l’actuel dalai lama a été intronisé 1 mois après le début de l’invasion chinoise donc en novembre 1950.
    Il s’agit donc bien du dalai lama actuel qui s’est enfui en inde en 1959 et non le prédent dalai lama ( 13ème) mort en 1933

    Thubten Gyatso, le 13ème dalaï-lama (1876 – 1933) était âgé d’à peine 3 ans lorsqu’il fut reconnu comme la réincarnation du précédent dalaï-lama et qu’il fut mis sur le trône

    il est dommage que je ne sache pas publier une tof sur le blog, parce que j’ai une photo du 13 eme dalai lama et de son gouvernement en …. 1896 ou labsang rapa est déjà présent, ou du moins un personnage présenté comme labsang rampa ( ce qui serait quand même difficile a « digérer » qu’une photo officielle d’un gouvernement puisse avoir un personnage présent et pas encore né ? ? ?)
    mais bon il est connu, le monde entier est contrer labsang rampa…. évidement

    =====================
    [EDIT : vous pouvez nous envoyer une photo à asso.xulux[@]gmail.com et nous la publieront dans votre commentaire si vous le souhaitez]

  • Bonsoir,
    je ne manquerai pas de rechercher cette photo, mais en attendant quelques précisions.

    La guerre shino tibétaie a bien débuté en 1950 et le dalaï lama actuel a bien quitté le Tibet en 1959.
    en prenant comme date de naissance la date de la prise de cette photo officielle du gouvernement tibétain en 1896
    lansang rampa serait âgé de 63 ans en 1959 lors de la guerre shino tibétaine, mais il est incontestable qu’il était bien né avant la date de cette photo.
    en admettant que labsag rama soit entré au gouvernement du Tibet a l’âge de 20 ans il serait donc âgé de 83 ans en 1959.
    Rien que cela permets d’avoir un doute sur les récits du personnage.
     a savoir aussi que le « canadien » débusqué par le sjournalistes d’investigations ont découvert que « Lonsang rampa » viviat en union libre avec une réfugié tibétaine qui avait fui le Tibet en 1969, cette femme étant la soeur d’un lama assassiné par les chinois, ceci explique pour le moins partiellement que le « candien » puisse connaitre les us et coutumes voir des personnages important du Tibet.
    Personnlement j’ai fait un stage d’initiation dans une lamaserie, je peux donc présenter des photos ou je suis « entourés » de lamas tibétains et donc de prétendre avoir été au tibet et être…. ce que je ne suis pas.
    cette photo étant prise  a St Léon de Vézère donc en France, mais la présence d’une constrution typiquement tibétaine, du stupa et autres batiments typiques me permet de faire dire n’importe quoi a cette photo sans pour cela avoir besoin recourir a un photomontage ou un trucage.

    Pour répondre a la personn equi dit que Rampa n’a jamais vendu de cristaux, je ne sais pas si s’est vrai, mais je n’i jamasi dit qu’il en aviat vendus.

    j’ai tout simplement pris comme exemple soeur Aurore qui vendait des cristaux du Brésil, (réputés les plus pur au monde) les tavaillait pour les harmoniser au thème astral du demandeur, ce qu était absolument faux, ses cristaux venait d’un eu partout et les revendait a prix d’or.
    malgrès un eenquête, des tonnes de preuves, ( facture d’achats des cristaux en grosse quantité et de diverses provenances, l’impossiblite de faire un travail sur les crisataux en se basant sur ses propres lettres ou elles prétendait travailler 2 heures sur le cristal, alors que pour effectivement travailler 2 heures par cristaul vendu  il lui aurai fallu plus de 250 ans d’heures de travail.

    plus de 20  ans après il y  a toujours des gens pour prétendre que s’était une machination ourdie contre elle par des malfaisants et même certains affirmaient que s’était une société secrête  » noire » qui combattait soeur Aurore, seul rempart contre le mal sur Terre

    je recherche cette photo et l’envoi pour publication.

    Bonne soirée  a tous       Michel

  •  
    « La psychanalyse de comptoir et à 2 balles  à encore ses heures de gloire,  ainsi être diminué physique serait dorénavant  ( à en lire quelques uns )   » un symptôme significatif  »  de personnalité !!! »
     » rencontre avec le Soi,  avec l’Essentiel, avec l’Infini et l’Eternité en moi, rencontre avec l’Amour, avec Dieu… » 

    Je pense que pour être incapable de considérer le moindre rapport entre un corps malade et ses conséquences complexes et possibles sur la personnalité d’une personne, ses épreuves traversées et sa philosophie il faut avoir une drôle de foi de charbonnier, comme disait Brassens dans sa chanson le mécréant.
    Ça ne m’étonne pas ce que tu dis Michel, sur le point de vu des lamaïstes actuels, je pense que leur ésotérisme est loin d’être un miroir aux alouettes, tout comme nous ils doivent réactualiser leur spiritualité avec une exigence de sincérité nouvelle, redécouverte grâce à leur ouverture au monde et ses échanges permanents, un des rares avantages de leur exode.
    Mais on se garde de l’argument d’autorité, même si en l’occurrence ce n’est pas n’importe quelle autorité mais la plus haute, il y a des détails nettement plus intéressants comme les incohérences du récit de Rampa et ces fameux droits d’auteur, dans quelle poche tombent-ils aujourd’hui ??

    Autre chose aussi, tapez « complexe Habitat 67 » sur google image et devinez qui habitait là, je crois tout le monde lorsqu’on dit que Cyril Hoskin avait une personnalité fascinante…
      
     

  • Re bonsoir.

    j’ai « visité » le complexe Habitat 67, j’avoue ne pas avoir compris.

    Toujours est il que chacun est parfaitement en droit de rester sur ses convictions sur le personnage.

    je viens de tomber par pur hazar sur un drôle de livre de Ray o’nell, explorateur du tibet en 1865, cet explorateur a fait de srelevés typographuiques très précis sur la région de Lhassa, a cette époque le Tibet était fermé aux étrangers donc la géographie et les us et coutumes très peu connus de l’occident.
    mais depuis les année 1900, le tibet s’est ouvert un tout petit peu aux étrangers et sa culture, sa litérature et le bouddhisme tibétain a été étudié par quelques personnages occidentaux, donc dans les années 1920/1930 le tibet n’était plus une enclave fermée au monde et certains chercheurs ont étudiés ce pays et ce peuple.

    Par contre je me suis permis de téléphonné a st Léon de Vézère pour leur demander des infos sur un éventuel lama du nom de T mardi Labsang Rampa.

    La réponse définitive me parviendra un peu plus tard, mais un début de réponse confirme ce que j’ai dèjà écrit.

    Il y a bien existé un Lobsang rampa, lama médecin et spécialiste des simples ( plantes médicinales)
    mais la s’arrête les concordances avec le rampa dont nous parlons. Maiq avant de poursuivre la transmigration de l’âme ( ou de l’esprit pour un occidantal) n’existe pas dans le bouddhisme tibétain, cela est contraire aux principes de la réincarnation, (quand on a pas fait sa mission complète , on se réincarne pour la terminer).
    Ce ci dit, tout les lamas en titre ont tous passés par une formation de 3 ans 3 mois 3 jours et 3 heures, ( ce que dit Rampa et qui est confirmé) sauf que tout les accolytes qui passe par cette formation de lama sont enregistrés dans une lamasserie particulière, ce que nous nous appelerion une école; ( plus pour une meilleure compréhension pour nous occidentaux,  une  universite de théologie, ou de séminaire pour les formations de prêtres)

    Donc T Mardi Labsang rampa devrait donc être enregistré dans une de ses lamasserie « spéciales » nous le saurons quand j’aurai obtenu mes réponses.

    d’autre part, un lama est toujours ( au Tibet) rattaché a une lamasserie et cette lamasserie est dirigée par … un lama.
    les euls « grades » distinctifs dans la bouddhisme tibétain sont
    1) Lama, 2) Penchem Lama, 3) Dalaï lama, tout autre titres n’existent pas donc pas « d’abbé » comme le dit Rampa, il y a des lamas médecine, des lamas spécialisés et ils porte le titre de lama XXX ( spécialité, se n’est pas un grade mais une distinction suivant leurs spécialités comme on dirait médecin chirutgiern, ou médecin dentiste, ils reste médecin mais spécialiste en…
    Donc des « abbés » de monastères ou des « pères superieurs » n’existent pas .

    pour en revenir au Lobsang Rampa reconnu par les lamas, cette personne serait né vers 1860/65 d’une famille de petite noblesse de province est entrée a la lamasserie du Potala a Lahssa en 1871 a l’âge de (environs) 10 ans et est ressorti lama en 1974.
    il serait donc née en 1970/71, donc en 1896 il avait 35 ans (environs) quand il est entré au gouvernement du 13ème Dalaï lama
    Ce qui fait qu’en 1900 il avait environs 39 ans , en 1950, 89 ans et en 1959 ( lors de la guerre shino tibétaine) 98 ans environs.

    D’autre part, 1ere guerre shino tibétaine s’est terminée en 1905, ( accord de shangai) et s’est parc eque le Tibet a demandé a être admis au conseil de l’O.N.U que la Chine a décidée d’envahir militairement tout le tibet en 1959, la Chine avait rétirée ses troupes entre 1936 lors d ela guerre shino japonais qui lui a couté la mandchoirie ( l’empereur POU Y a été placé par les japonais empereur du manchouko en 1936)
    Les factions révolutionnaires républicaine et communiste avaient fort a faire entre combattre les japonais, ( républicain) et les communiste qui se « baladaient » vers le nord, ( la grande marche de Mao).
    Le Tibet a profité de cette aubaine pour tenter de se libérer de l’accord de Shangaï en 1942 /43/49.
    Donc si Rampa a été dans l’armée chinoise ( communiste ou républicaine) il avait pour le moins en 1936, 65 ans environs, ( 1936 – 1871 = 65 ans) je doute que dans l’armée chinoise il y est eu des pilotes , même sanitaire a cet âge la)
    de sources historiques japonaises la plage d’âge de mobilisation au plus fort de la mobilisation du minima de 16 ans à 18 ans pour les unités de services des armées( sanitaires, techniques, logistiques et de maintenance) et de 18 au maxima de 45 ans et pour les unités de combats de 45 a 50 ans, une deuxième série » de 50 a 55 ans pour les services des armés non combattantes, (idem au 16/18ans)  de 55 a 60 ans pour les paliatifs des administrations civiles  et  industries de guerre,  tout les inaptes aux autres mobilisations et jusqu’a l’âge de 70 ans pour remplacer les mobilisés de l’agricultures
    cela représantait 85% de la popupaltion masculine du japon
    Les femmes étaient aussi « mobilisées civilemen) pour remplacer les hommes mobilisés.
    Donc à l’âge que deevait avoir rampa , si mobilisé il était il aurait été soit mobilisé en série civile soit en serie agricole. donc pas dans un corps militaire.
    Pour vérifier mes sources vous pouvez recherchez sur des sites américains dédiés a la guerre du pacifique ou a L’I.N.A FR.
    Donc je persiste a croire que le Rampa qui a écrit n’est pas celui qu’il prétend être.
    A savoir aussi qu’un lama ne peut se marier, donc rampa vivant avec une épouse tibétaine, même si son « corps de canadien » était habité par un esprit de lama tibétain, cela ne pouvait se faire, et verifiez donc la date de la parution de son premier libre, la date d’arrivée au canada et la date d’arrivée au cana da de sa femme tibétaine, la aussi il y a de quoi y perdre son….. tibetain.

    Bonne fin de nuit.

  • Ce n’est pas très compliqué, Habitat 67 est une habitation à l’architecture d’avant-garde  à la pointe des progrès industriels et techniques de l’époque construit dans le cadre de l’exposition universelle de 67 sur le thème de « Terre des Hommes ».
     
    « Habitat 67 cherchait à cumuler les avantages de la maison individuelle privée et d’un immeuble d’appartements. »
     
    Lorsque l’on a une fonction sociale on adapte ses besoins afin d’être à la hauteur de cette fonction, lorsqu’un médecin se fait braquer sa voiture il est rarement question d’une 2cv, une 2cv qui pourrait faire fuir la clientèle visée.
     
    Ça donne une idée de l’opinion que l’homme avait de ce qu’il pensait représenter pour tous, un précurseur dans le domaine de la pensée.
     
    A lire Rampa ça n’étonne pas, à l’imaginer en moine on le voit déjà nous taquiner avec talent en nous lançant « Parce que vous croyez qu’un moine est incapable de vivre avec son temps, à quelle époque vivez-vous ? « .
     
    C’est peut-être un point plus subtil et moins factuel qu’un autre.
     
    Mais si on parle de faits il est nettement improbable pour un moine chaste de se retrouvé incarné dans le corps d’une personne chaste tellement ces personnes sont minoritaires sur la planète, donc je ne vois pas ce qu’il y aurait d’étrange à subir et honorer la vie de son hôte(ce qui est d’ailleurs écrit dans ses livres) même si par tradition cela va à l’encontre de notre éducation. D’ailleurs vu les enseignements du personnage je l’imagine très mal dans le rôle d’un moine obéissant et traditionaliste et je ne pense pas qu’il aurait été très en phase avec le dalaï-lama actuel.
     
    Comme il est dit chacun à le droit de penser ce qu’il veut, (Hélas ! j’entendrais déjà dire avec ironie Rampa…) personne n’a le pouvoir que cela soit autrement. En revanche il est aussi libre d’apporter ses opinions et de démontrer des faits, dans le respect de chacun.
     
    On est tous dans l’incompréhension à partir de  là où Rampa à persévérer dans sa volonté de paraitre plus qu’il n’était, c’est à dire un auteur de livres, qui est un métier tout à fait honorable, c’était peut-être une volonté de poursuivre le rôle, un piège pour lui même dans lequel il s’est empêtré. 
     
    Quand aux faits solide s’ils manquent c’est qu’à mon avis les enquêteurs ont très vite trouvé et abandonné l’affaire, en effet à quoi bon lancer des analyses pointues sur les doigts d’un Saint alors que le fait qu’il en ait une vingtaine n’étonne personne ?
     

  • Hélas,  il semble que la foi de charbonnier soit un peu moins vive depuis la découverte du petrole…   Ainsi, etre diminué physiquement ( on parle ici de l’état physique de Lobsang Rampa ) serait un symptome significatif de la personnalité !      Pensez donc:  confondre un etat physique, une maladie avec un symptome, c’est deja ici de l’analyse profonde !!!   Et  Django REINHARDT, virtuose de la guitarre jazz  amputé de 3 doigts,  Beethoven sourd comme un pot mais compositeur de génie,  Roosevelt  president des USA paraplégique,  Pascal Duquesnne acteur handicapé mental, etc…( je pourrai en citer des dizaines d’autres !!! )    c’est faire fi ( Fifi ??? )  de la notion de resilience et c’est cela la psychanalyse de comptoir !    Que dire du voyage astral transformé soudain en reve lucide ( et les N.D.E ou les sujets sont dans le coma ? ) encore le 3 oeil devenu  la comprehension profonde des subtilités ( lesquelles ? les tiennes  ??? )  ici c’est de la psychanalyse à 2 balles !

     

  • Le pétrole n’a pas que de mauvais côtés finalement, mais il y a aura toujours des moutons de panurge.
     
    Pour le rapport entre handicap et personnalité vous apportez vous même les bons arguments par les exemples (excellents), une diminution du physique peut engendrer une volonté de se dépasser, de palier le handicap, ça a donc un impact sur la personnalité qui peut influencer plusieurs domaines, la persévérance, la force de caractère, etc. Aucune opposition possible donc avec le principe de résilience.
     
    Le voyage astral n’est pas une évasion vers un monde meilleur et oui le rêve lucide est le point de départ du voyage astral (Sorte de voyage astral plus subi et nécessaire que désiré : NDE, et après ?).
    Le troisième œil n’est pas un œil supplémentaire placé sur le front d’obscures prêtres, non c’est l’oeil de la connaissance, l’oeil intérieur et c’est aussi naturel que de respirer simplement c’est loin d’être aussi vital.
    Je n’enlève rien de ce qu’à pu apporter Rampa à ceux qui l’ont lu au contraire mes arguments ne sont là que pour continuer une réflexion ouverte d’esprit et non me contenter d’une vision béate (et encore moins intéressée).
    Si c’est cela la psytruc à deux balles, c’est que deux petites balles sont plus riches et précieuses que milles sous.
     
    Fifi Greywhiskers

  • Fifi Greywhiskers…
    Il n’y a aucune coherence dans vos propos, et dans votre 1er post,  ( objet de mon intervention ) vous ne faites d’ailleurs aucune réference à la résilience  qui concerne seulement la capacité de rebondir ( capacité de rebondir d’une façon positive et équilibrée !!!  ) apres un vécu traumatique.
    Décrire Rampa ( je vous cite ) comme une personnalité type narcissique et mégalomaniaque suppose et renvoie, au niveau analytique,  à un comportement négatif  lié une  personnalité  qui serait dans la compensation de failles psychologiques narcissiques.
    La résilience etant une re-construction positive  apres un passé douloureux, je nen trouve pas trace dans votre  interpretation que vous faites de la personnalite de Rampa et vous  appuyez meme sur une compensation – en négatif-  ( narcissisme, mégalomanie , chef de secte… ) de failles psychologiques narcissiques supposées.
    Sachez, pour votre gouverne,  que si la résilience est une compensation,  la compensation n’est pas tjrs resiliente et certainement pas en cas de mégalomanie !
    A savoir Rampa paraplégique ( diabetique et cardiaque entre autre ) la résilience chez lui a consisté probablement bien plus en la capacité de developper une sensibilité exceptionnelle, un peu comme un aveugle developpe son ouie, plutot ( et je vous cite encore dans votre interpretation ) qu’a  » une diminution  lui accordant du temps pour dévorer des tonnes de livres  » !
    J’espere que vous comprendrez pourquoi j’ai parlé de psychanalyse de comptoir… Et pourquoi voir des moutons de panurges partout ?

  •  
    Je vois pourquoi vous ne compreniez pas mon premier message, lu de manière peut-être sélective, il s’agit plus d’une incompréhension que d’un manque de cohérence.
    La cohérence c’est la liaison entre tout les éléments constitutifs d’un ensemble, comportant une absence de contradiction entre eux. C’est une définition juste.
    La mythomanie par définition consiste à la propension au mensonge. Est-ce que c’est une contradiction que de dire « j’ai menti mais je ne suis pas mythomane » ?
    Moi je pense que non.
    Il peut donc y avoir compensation même à la suite d’une résilience, je ne vois rien de mystique ou d’absolu dans tout ceci.
    Quand on est cantonné à son habitat on lit beaucoup plus quand on a un problème de santé qui nous ne nous offre plus guère d’autre loisir, c’est impossible de le nier ou alors il faut être de mauvaise foi.
     
    Vous ne le dites pas parce que vous êtes trop occupé à critiquer vos interlocuteurs, mais il y a tout de même quelque chose de révélateur dans votre critique : la personnalité(double?) n’excuse pas les actes, il y a simplement des éléments qui permettent ou non de les expliquer.
    Rampa n’a jamais dit « il est vrai j’ai menti je suis un véritable auteur de fiction avec beaucoup de sensibilité mais j’y ai mis du coeur », non il a prétendu être un lama réincarné, je ne vois pas en quoi s’enfoncer dans de tels propos peut-être un comportement honnête et positif de la part d’un auteur qui est lu par de nombreuses personnes dont certaines sont un peu perdues. Alors cela devait faire « super évolué » pour l’époque mais ça ressemble plutôt à une sacré fuite en avant.
    Dans mon premier message j’ai proposer quelques pistes pour tenter d’avoir un point de vu moins béat car abandonner son esprit critique sous prétexte que le fruit est tombé dans nos mains est je pense une erreur d’inattention dans tout cheminement quel qu’il soit.
    Des moutons oui des petits moutons qui gambadent joyeusement dans les champs j’en vois beaucoup en ce moment mais le mouton de panurge est nettement moins gai pourtant par définition souvent en groupe. Mais les définitions enferment rarement la diversité des phénomènes.

  • Bonjour,
    je vous livre un commentaire que j’ai fait sur le sujet sur un autre blog, il y a quelques années. J’ai fait un copier-coller. Ce n’est pas que je trouve mon commentaire génial mais il me semble pertinent…
    En tout cas, le sujet obtient un incontestable succès. C’est rare que des discussions durent plusieurs années sur les blogs.

    Bonjour,
    moi aussi j’ai lu Rampa dans ma jeunesse. J’ai lu tous ses livres sauf un, le dernier traduit en français. Il m’a effectivement fasciné. Il avait réellement un grand talent d’écrivain. Mon livre préféré de lui est L’ermite.
    J’y ai cru dur comme fer pendant des années. Puis je me suis mis à douter, grâce à d’autres lectures. Je suis incapable de dire si c’était un lama tibétain ou un imposteur et je me demande comment les autres peuvent le dire. Mais je peux faire certaines remarques qui donnent des pistes.
    Rampa se présentait comme un sage du Tibet, titre de son dernier livre. Bonjour l’ego. Pour un sage, ce n’est pas terrible. Mais peut-être l’éditeur est-il en cause.
    Il vitupérait contre les communistes, les jeunes, les féministes (là, il avait raison…), etc. Pour un sage, ce n’est pas terrible… Question compréhension de l’autre, ça ne va pas loin.
    Il faisait du chantage à ses lecteurs : si vous ne croyez pas en moi, disait-il, c’est que vous n’êtes pas assez évolué. Même moi je ferais mieux…
    Il méprisait ouvertement ses lecteurs en évitant de répondre aux questions. Il disait à propos de certains phénomènes : « on n’apprend pas le calcul intégral à un nourrisson, n’est-ce pas ? » Le nourrisson étant le bon lecteur. Etc. Je cite de mémoire, j’oublie peut-être d’autres choses.
    Je ne connais pas sa personnalité. L’intervenant précédent dit qu’il répondait à tous ses lecteurs à ses frais. Je lui ai écris, il ne m’a jamais répondu.
    Le seul point qui m’a toujours plu chez lui, c’est qu’il n’a jamais formé de secte, d’école ou d’adeptes. Alors qu’il aurait pu le faire.
    Conclusion : j’espère qu’il était un imposteur, car s’il était vraiment un initié du Tibet, je me demande si ça valait le coup, pour en arriver là…
    Dans ce cas, je me demande s’il ne lui serait pas arrivé ce que disent les maîtres du Yoga : il aurait trop insisté sur les pouvoirs psychiques et se serait laissé happé par eux. C’est un piège connu des maîtres. Rampa aurait été un peu trop formé au psychisme et pas assez à la spiritualité, à la sagesse. C’est du moins mon hypothèse.

    68. hom46  |  mai 20th, 2010 at 15:10
    J’ai oublié la question des prophéties. Dans Les univers secrets, il annonçait une guerre spatiale entre Chinois et Russes de 2004 à 2008. Nous sommes en 2010 et apparemment, rien de tel ne s’est passé. Dans Le sage du Tibet, il relate une vision qu’il aurait eu au Tibet, quand il était enfant, avec son gourou. Là, il annonçait une troisième guerre mondiale pour 1985. Non seulement il n’y a aucune cohérence interne entre ses livres, mais encore une fois, autant que je me souvienne, il n’y a pas eu de 3e guerre mondiale…
    Le plus agaçant, c’est que ces prophéties sont censées avoir été faites longtemps avant la parution de ces livres. Du coup, tout ce qui concerne la période comprise entre la prophétie et la parution du livre concorde exactement avec la réalité. Mais dès qu’elles concernent ce qui suit la parution des livres, c’est le naufrage.
    Certes, je me demande si certaines prophéties ne sont pas volontairement erronées. Comme des parents qui disent à leur enfant : « Tu vas tomber ! » Du coup, le gamin fait attention et ne tombe pas. Mais avec ce genre de raisonnement, les prophètes ont toujours raison, même quand ils voient faux. C’est trop facile.
    Je pense que Rampa avait de réels pouvoirs psychiques mais pas autant qu’il le croyait.

    69. hom46  |  mai 20th, 2010 at 15:14
    Un dernier point et après, j’arrête. Ni Rampa ni aucun de ceux qui font profession de prophètes n’ont vu la fin de l’empire soviétique, événement majeur de la fin du dernier siècle, ni les attentats du 11 septembre, événement plus anecdotique mais impressionnant quand même. Au contraire, Rampa ne cessait de dire que le communisme allait envahir le monde…

  • Fifi,   répondre par une digression entrainant vers des territoires désséchés ( et asséchant ! ),  et encore saupoudrés par un pseudo-intellectualisme analytique de pacotille est certes tout un art  mais,  cela n’empeche pas que vous ignorez   la notion de résilience dans votre analyse de Rampa  et tjrs à ce sujet , confondre une  » soit-disant »  mythomanie  ( aussi  le narcissisme, la mégalomanie, etc… ) avec un vécu resilient est presqu’une gageure…
    Mais puisque vous insistez  au sujet de la cohérence  de vos propos,
    il me plait donc à nouveau de vous faire remarquer que vous écrivez ( tjrs dans votre 1er post ) que  » Rampa etait une personne diminuée physiquement  qui avait du mal à joindre les deux bouts « ,  mais à la fin de ce meme post vous écrivez:    » Rampa etait tres riche  »  (  ??? ) 
    Est-ce le pauvre ou le riche que vous vous permettez d’ analyser et de juger ainsi,  sans l’écouter, et  loin du face a face d’un fauteuil ?
    Psychanalyse de comptoir…

      

  • Bonsoir,
    permettez moi d’apporter quelques précisions.

    Rampa a la fin de sa vie écrit lui même qu’il est lourdement handicapé, et qu’il était cloué dans un fauteuil roulant, s’est bien lui même qui l’écrit.

    il est démontré par une enquête sérieuse, mennée par des enquêteurs sérieux que dans les années 1950 l’auteur des livres était en condition physique normale et que sa situation financière n’était pas des plus brillantes, n »anmoins il n’était pas non plus dans la misère, quelques dettes qui pour nous français seraient importantes, mais a savoir d’en Amérique du nord et aussi au canada le recours au crédit est très courant et que le taux de personnes endettées par crédit est plus important qu’en Europe.
    il est curant dans cette partie du monde d’emprunter un gros crédit pour s’acheter sa maison et l’aquiper complètement peut être accolé un crédit pour le véhicule, ce qui représente un gros emprunt, mais dns cette partie des Amériques s’est courant.

    A la fin de sa vie, rampa ( ou Ciryl, comme vous voulez) n’vait plus de dettes et sans être un riche était quand même dans une situation financière que l’on peut classer comme aisée sans plus, ce qui pour serait une personne très aisée, disons pour imager, une ersonne qui gagnerait entre 5 000 et 6000 € par mois.

    ce qui compte tenu de la vente de ses livres est bien.
    Ce n’était pas un gros vendeur de livres, mais pas non plus un  » blaireau »

    ce qui ne peut être accepté dans les écrits de Rampa, se sont des pratiques ésotériques qui n’existent pas dans l’ésotérisme du bouddhisme tibétain.
    le mirroir indou est pratiqué comme moyen de voyance tant en Inde qu’au Tibet, mais le dalï lama ne sollicite pas un moine s(urtout jeune) pour faire des voyances, Pour cela il y a un grand spécialiste au Potala, idem pour les divinations, il y a aussi le spécialiste.

    Rampa explique que son corps épuisé et usé par sa vie des plus difficile ne pouvait plus permettre a l’esprit de rampa de poursuivre sa mission, la fameuse transmigration de l’âme.
    si cette transmigration est non seulement admise dans le bouddhise tibétain elle n’est en aucun cas la possibilité d’une sorte d’échange de corps pour un esprit ( ou une âme) mais tout simplement le passage d’une âme d’un corps dns un autre mais dans le cadre d’une réincarnation  normale.
    une tranmigration par ( si vous permettez l’expression) d’un échange standerd de corps adulte est une ineptie pour le bouddhisme  en général et tibétain en particulier,et  en totale contradiction avec l’enseignement bouddhidiste.

    Un passage m’interpelle, les moines combatants, si il y a effectivement une région du Tibet ou les hommes sont de taille plus grande que le reste de la population du Tibet, il y a parmis cette population des moines mais tout moine bouddhiste tibétin ne peut se battre comme un soldat, il ne peut que se défendre et encore en prenant bien garde a ne pas blesser son adversaire et encore moins le tuer.

    Alors un moine tibétain devenir soldat, ( même non combattant) est un non sens puisque totalement en contradiction avec sa religion,  (qui n’est pas une vraie religion mais une philo de vie)

    Ce qui manque dans tout les récits de Rampa s’est justement une grossière erreur que commettent tout les accidentaux, s’est la plurialité des divinités dans le boddhisme tibétain, il n’y a pas plusieurs dieux, il y en a qu’un seul et il est hors de porté de l’entendement des humains.
    pourtant rampa des divinités comme étant des dieux d’un panthéon.
    pour un moine qui se dit bouddhiste tibétain cela m’interpelle.
    Le bouddhisme tibétain enseigne ( arrivé a un certain niveau) que le dieu ne peut être appréhéndé par l’homme, et l’homme ne peut percevir que les manifestations de dieu.
    ce qui veut dire que l’homme ne peut percevoir que les manifestations divines, manifestations qui porte en elle la divinité donc elles mêmes divines.
    ce qui est le deuxieme enseignement du bouddhisme.
    ce que nous en Europe pourrions  interpreter de la façon suivante.

    L’homme ne perçoit que le manifesté des manifestations divines, pas l’essence divine elle même, alor que rampa parle de diétés diverses comme des dieux aux personnalités différentes. un peut comme les romains ou les grecs anciens avec le mont olympe et tout lepanthéon ou les dieux sont très proches de ce que sont les hommes, avec leurs rivalités et leurs  » guéguerres » divines;

    bref je ne suis pas prêt d’admettre que Rampa soit un vrai moine bouddihiste tibetain, par contre il en savait  » un rayon » ce qui était rare a cette époque, mais…. je reste plus que dubitatif.

    Bonne soirée

  • @Jean Je ne manipule pas de termes intello-psychanalytiques, je défends mon point de vu, tout juste quelques idées simples et réfléchies, rien d’absolu. Je ne reviendrai pas sur ce que j’ai déjà expliqué et pour l’interprétation tendancieuse de « gagner beaucoup d’argent » en « être très riche »… michel donne quelques détails et c’est très bien, inutile d’en rajouter. Je vous sens effectivement asséché là.
    @Jean-Yves Ça me parait aussi très pertinent, les pressions éditoriales, oui elles devaient surement exister.. J’ai relu les univers secrets du coup que je n’avais jamais lu et il y a même toute une série de prophéties ratées. C’est vrai que le problème dès lors que l’on possède une connaissance assez fine du monde présentement est de croire tout savoir et donc de pouvoir tout anticipé or c’est un exercice légèrement arrogant même quand il n’est pas dénoué de bonnes intentions.
    @Michel Il me semble aussi qu’il a dû quitter un emploi à un moment donné et s’est un peu volontairement positionné dans une situation précaire c’était évidemment avant la publication de ses ouvrages, conséquence de cette recherche de revenus.
    Des petites questions :
    Pour la jeunesse du moine employé par le dalaï-lama, est-il totalement inenvisageable d’employer « une main innocente » ? (pas très protocolaire j’imagine)
    Si l’homme ne peut percevoir que les manifestations divines pourquoi cela serait une erreur que de reconnaitre diverses déités ?
    En quoi ne pas évoquer cette essence divine justement non appréhendable serait aussi une erreur ?
    On parle quand même de dob-dob assez combatifs dans les conflits opposant le tibet aux nations envahissantes non ? (mais a t-il eu à se battre, il s’agissait plutôt d’un lama médecin d’ailleurs ?)
    Si Rampa ne semble pas être un véritable moine tibétain c’est effectivement justement à cause de cette souplesse avec un ésotérisme qui parait assez traditionaliste et austère, qui parle aux lecteurs et possède en soi quelque chose d’universel, qu’à su exploiter le courant new age d’ailleurs.
    Bonne journée à tous

  • Bonjour,
    il m’est assez facile de répondre a certaines intérogations

    Pour la jeunesse du moine employé par le dalaï-lama, est-il totalement inenvisageable d’employer « une main innocente » ? (pas très protocolaire j’imagine)

    Oui cela est inenvisageable, le dalaï Lama est tenu a respecter les « ordres religieux » dans leurs attributions non seulement mais aussi dans leurs prérogatives (ésotérique)
    Malheureusement je ne rappelle pas le titre exacte de chaman le plus haut en grade, ( expression innaproprié, je l’accorde mais permet de comprendre)
    Le seul qui soit en capacité de rster maitre se son art de divination devant le Dalaï Lama lui même  » divinateur »
    donc un jeune « acollyte » (ce qu’était Rampa au moment de l’évènement) ne permet pas d’accorder le moindre crédit a cet évènement.
    par ailleur dans la boigraphie officiel du Dalaï Lama, cet évènement ets parfaitement rapporter.

    Si l’homme ne peut percevoir que les manifestations divines pourquoi cela serait une erreur que de reconnaitre diverses déités ?

    Parce que le bouddhisme tibétain enseigne qu’il y a qu’un seul dieu et que seules les manifestation de ce dieu unique est perceptible à l’homme.
    donc d’affirmer qu’il y a un panthéon de dieux est contraire a l’enseignement religieux reçu lors de la formation d’un lama

    L’ensiegnement dit ( en substance) il n’y a qu’un seul dieu, dieu inconnu parce qu’ innacessible a l’entendement de l’homme;
    seul le manifesté de la manifestation de ce dieu unique est perceptible pour les âmes les plus élevées.
    ce qui veut dire, ( pour ceux que le  » manifesté de la manisfetation ») serait difficile a admettre dans le sens religieux.)

    Que l’homme ne peut pas apréhender l’essence du dieu, les actions de ce dieu ne sont pas perceptibles tant dans leurs raisons d’être que par la nature’ de leurs forces les composant, ( dans le sens de nature de la force, ou l’énergie dans le ses ésotérique) .
    les âmes les plus élevées spirituelement peuvent seulement percevoir les effets ( le manifesté)  de la manifestation, ( l’action qui elle n’est pas appréhendable par l’homme) de ce dieu unique

    En quoi ne pas évoquer cette essence divine justement non appréhendable serait aussi une erreur ?

    e n’est pas un eerreur de ne pas évoquer cette essence divine, bien au contraire, dans l’enseignement des lamas il est préconisé de ne pas trop dévoiler les connaissances  » ésotériques » et de laisser les laïcs dans l’ignorance non pas pour les dominer mais parce que les laïcs n’ont ni  les connaissances ni l’âme suffisament préparée ( et évoluées) pour  recevoir sans risques de peturber gravement leurs cycles de vies.
    (arguments que je trouve perso un peu trop « excuses »)

    Ce que vous nommé les  » dob dob » je suppose que vous faite référence aux moines combattants ?

    il n’existe pas d’ordre de moines combattants au Tibet, mais il y avait bien et il y a toujours des moines policiers qui ont appris a neutraliser un adversaire sans lui causer de préjudice, ce qui préservait le  » comandement » de ne pas tuer ni de porter blessure a un être vivant.
    Les « soldats » des armées tibétaine sont de simples tibétain qui come le veux la tradition ont passé quelques mois dans un monastère , ( et pas une lamasserie) pour recevoir un enseignement religieux.

    pour nous en France on pourrait faire le parrallele avec le cathéchisme pour les enfants catholique

    Il n’y a donc pas de contradiction entre la « défense nationale » et des combats contre un envahisseur, la « défense nationale » étant assuré par des non religieux dans le sens de lama

    rampa n’a jamais prétendu dans ses écrits avoir combattu en tant que soldat, mail il affirme avoir été enrolé de force dans l’armée chinoise comme  » médical »,
    je ne puis ni affirmer ni infirmer, ne disposant pas d’infos assez précise ni sur la composition ni les « critères » de mobilisation ou d’enrôlement dans l’armée chinoise.

    Tout ce que je sais est que l’armée chinois dans un passé encore récent n’enrôlait pas de personnel « exotique » mais utilisait les compétences et connaissances qui lui était utile de prisonniers ou autre  » retenus » dans des camps.
    donc être dans l’aviation (je suppose) implique être au moins a proximité d’un aérodrome dans une structure hospitalière  ou sanitaire ce qui exclu qu’un prisonnier puisse s’y trouver et « officer » comme soignant.

    mais comme dit je n’ai pas assez d’infos pour être affirmatif…

    A titre de comparaison tout a fait personnel, mon grand père a fait la guerre de 14/18 dans les premières lignes de front, il a raconté mainte te maintes fois sa der des der et surtout les  » tout ce qui n’allait pas » et les bourdes du commandement.
    j’en sais suffisament pour écrire un livre ( roman) ou je pourrai narrer mes « exploits » de soldat de la grande guerre, surtout si j’endosse l’uniforme de mon grand père.

    mais …. la vérité vraie est partie avec Rampa et je ne peux que suposser ou n’avoir que des convictions sur…. des convictions ce n’est pas la vérité vraie

  • Fifi,  merci de ne pas revenir sur votre lamentable interpretation psychanalytique de  l’ oeuvre de  Tuesday Lobsang RAMPA  et de reconnaitre que votre  1er post n’est donc qu’un  » simple  » point de vue  !!!
    Quand aux  » nombreux détails »  de plumitif exalté   que  rabache  Michel, mieux vaut en rire.    Je ne saurai  trop l’ inviter à relire Rampa.
    En effet,  sachant qu’il faut un temps pour chaque chose ( et qu’ une grâce nous est offerte pour chaque temps ! )   esperons qu’ il finisse  par comprendre  que l’ enfance de Rampa se  passe sous le règne du 13 eme  et non pas de l’actuel 14 eme  Dalai Lama…

  •  
    Inutile de me remercier jean, toute personne qui n’en prenait point ombrage l’avait bien évidement compris.

    Michel il y a cet extrait du troisième œil :
     
    « Mais il existe un Dieu,
    un Être Suprême. Qu’importe le nom qu’on Lui donne !
    Dieu est une réalité. »
     
    C’est vrai qu’il parle souvent de divers dieux et que cela laisserait à penser que sa conception n’est pas fidèle à l’enseignement tibétain mais son récit est parfois celui d’un acolyte dans la trame de sa narration alors peut-être que ceci explique cela ?
     
    On sent bien à travers ces parcelles de vérité qu’il y a une envergure historique et politique bien éloignée de l’image d’un paisible monastère que l’on peut avoir du Tibet, le dalaï-lama à souvent eu des différents avec des écoles et des groupes politiques tibétains parfois violents qui n’hésitaient pas à démembrer les dissidents, des attaques moins dangereuses mais tout aussi virulentes encore récemment avec cette histoire du Dordjé Shougdèn. 
    Comme quoi effectivement la vérité vraie semble bien aussi complexe et contradictoire, qu’un simple être humain. 
     
     

  • Encore un autre  » simple  » point de vue  ( n’en prend point ombrage Fifi… ) que celui de Michel  que je cite  et qui écrit,  sur de ses sacro-saintes réferences léontines,  tjrs à propos de Rampa  :   »  un échange standard de corps est une ineptie pour le bouddhisme tibétain ,  et en total contradiction avec le bouddhisme  »
    Et pourtant :
    Dans ses enseignements tantriques,  Bouddha enseigne une pratique tres spéciale appelée « transfert de conscience dans un autre corps  »  et à ce sujet,  il est notoirement connu  ( sauf de Michel apparement !!! )  que l’ initié Tarma Dodé, le fils du celèbre érudit Lama tibétain Marpa, ( dont le disciple etait Milarepa )  suite à une chute mortelle de cheval,  » ejecta son esprit  »  dans le cadavre d’un pigeon.   Son pere lui chercha alors  » un cadavre humain  »  ( qu’il trouva en Inde) et Tarma Dodé              » transmigra  »  une deuxieme fois , du pigeon vers  le corps cadaverique  de cet enseignant  indien  nommé Tiwou Sangnak Dongpo qu’il ranima.   Le Lama tibétain Marpa lui meme aurait transmigré 4 fois…

  • Je ne suis pas déjà certain que « standard » implique autant de complications(animal, cadavre) mais il est vrai que le terme transmigration comprend beaucoup d’idées différentes et qu’il facile de tout mélanger.

    Et il tout aussi « notoirement » connu que l’on enseigne pas les vieilles légendes de Merlin l’enchanteur à un initié chrétien, personnage qu’il connait déjà à travers certaines fictions écrites ou télévisuelles.

    Je remarque que le récit de Rampa dans la vidéo du sujet ne fait jamais allusion à la transmigration mais mentionne un voyage bien « physique », ce qui devient de plus en plus cocasse.

    On finirait presque par oublier ce qui rend tout les « pauvres-et-méchants-diables-qui-ne-veulent-pas-comprendre » septiques : il manque les habitants de la terre creuse ainsi que le yéti et les jardiniers de la terre qui se posèrent sur les pyramides considérées comme des astroports.

  • Fifi,   tu devrais encore citer  Agehananda BHARATI  ( tu sais,  celui qui se vante  d’avoir  lu seulement  les 3 premieres pages du livre Le troisieme oeil pour etre convaincu que Rampa n’etait jamais allé au Tibet et ne connaissait rien au bouddhisme …  la réference des réferences,   la crème des crèmes  – de l’époque –  dans le milieu des critiques et détracteurs  de Rampa –   )
    Actuellement c’est Blanrue qui fait sa pub sur le dos de Rampa…  
    Le personnage en question,  – auto-proclamé    » swami et expert tibetologue  »   en mal d’exotisme certainement car de son vrai nom Léopold Fischer,  allemand paumé qui s’est converti à l’ hindouisme,   devenu moine,  il s’enturbane et adopte le pseudo de Agehananda Bharati ( pensez donc, ca fait spirituel ! )   écrivain raté a ses heures perdues et qui n’a guere vendu de livres  (cela  explique probablement les raisons de sa féroce  jalousie de Rampa… )  pour completer ta liste !

  • Ah bon tant de charlatanisme et d’intérêts autour de Rampa… il fallait le souligner.
    Je n’étais pas trop en train de « dresser des listes » mais je vous laisse compléter vous avez l’air d’en savoir plus que moi sur ces personnes.
     

  • Souligner la verité comme tu le dis Fifi est preferable et cela évite de se poser bien des questions…  sais tu que passer un certain délai,   les droits d’auteurs tombent directement dans la poche de l’éditeur ???

  • Souligner la verité Fifi,   surtout pour-les-pauvres-et-mechants-diables-qui-ne veulent-pas-comprendre  et d’ailleurs tu est tellement convaincue que  le troisieme oeil n’est que la compréhension des subtilités…(  les tiennes ??? ) 
    Mais peut etre bien que la poutre qui est dans ton 3 eme oeil t’empeche de comprendre Rampa,  arf !!!
    Septiques ???   et pourtant,  selon la mythologie bouddhique tibetaine,  il existe un royaume parfait, Shambhala,  dissimulé au plus profond de la Terre,  sous l’Himalaya,    (  l’ actuel 14 eme dalai lama  parle d’ une terre pure qui n’est pas sur nos cartes, ne t’en déplaise !  ) ou serait déposé l’enseignement Kalachakra du Bouddha !
    Moi qui  suis catholique,  j’ose meme pas  te parler de la  » Jérusalem Celeste  »
    tu prendrais cela pour un mythe…

     

  •  
    Pour le troisième œil, autrement dit : 
    « Ces pouvoirs n’ont absolument rien de magique, ils résultent simplement de l’application de certaines lois naturelles. » Rampa
    Mes subtilités hein? lol.  Et j’imagine qu’il n’y a aucune paille de votre côté bien sûr.

    Techniquement les droits d’auteurs persistent 50 ans après le décès au canada et à peu près de même un peu partout, la question était de savoir s’il y avait des héritiers, quand bien même vu que l’on ignore les clauses exactes du contrat, au bout du compte ça tombe bien dans une poche ce qui démontre un marché potentiel et un marché entraine dans son sillage d’autres.
     
    Oui Shambhala etc, en fait il s’agit parfaitement de mythes dans le sens « allégories », mais ça ne se voit pas avec les yeux physiques. Il n’y a donc rien d’absolument erroné à parler de mythe.

    Mais vous pouvez parler de tout cela, c’est même souhaitable, il faut bien apporter quelques idées au sujet de votre propre point de vu.
     

  • Fifi puisque tu ecris  » la question est de savoir « ,   je te suggere donc de lire la totalité de l’oeuvre de Rampa,   ainsi que celle de San Raab RAMPA et de madame Sheelagh ROUSE,   tu y apprendras  la nature du contrat et également ou vont les droits d’auteur  du livre  » le  3eme oeil  » ( et des autres livres ) .  C’est la moindre des courtoisies que d’avoir lu un auteur avant de le critiquer.
    Un 3 eme oeil  ( subtil ??? )  situé entre une pseudo-interpretation analytique de la vie d’un auteur (  à moitié lu  )  et une critique niveau Rez de Chaussée d’un logement dans Habitat 67 me laisse songeur !   Pour ma part,   Rampa m’a transmis un Essentiel dans mon cheminement spirituel…

       
     
      

        

      
     

      

  • Il suffisait de le dire, cela m’aurait fait gagner du temps…

    Mais je suppose qu’il est plus facile de sous entendre la lacune d’une inaccessible érudition, car qui peut se souvenir avec perfection d’une lecture aussi volumineuse et parfois si ancienne…

    Je suggère aussi la lecture « RELIRE T. LOBSANG RAMPA, Analyse d’un mythe moderne« , de KARL-STEPHAN BOUTHILLETTE, qui peut être entièrement lu de manière gratuite, au format pdf.

    En moins disponible, si l’occasion se présente à lire aussi « Le sortilège du mystère » d’Alexandra DavidNéel et tout ce qui se rapporte de cette grande voyageuse

    Dans tous les cas, je suis ravi que l’attrait de l’Orient de Rampa et ses qualités humaines vous aient apporter quelque chose, il est vrai que Rampa à mis le feu dans les certitudes, pourvu que ça dure. 😉

  • Bonjour,

    @Fifi & Jean, je n’ai pas trop saisi vos échanges, cependant @Fifi je vais lire la thèse avec attention.  Malgré tout l’important pour ceux qui y croient, 
    c’est  savoir les dires  de Rampa qui sont admis ou pas dans le bouddhisme, et se faire sa propre opinion.

  • Charles, je ne crois pas que la concordance des écrits de Rampa avec le bouddhisme soit un critère de validation de ses écrits.  Car si concordance il y a, cela peut seulement signifier que c’était un bon compilateur. Je crois avoir donné, dans mon message plus haut, des critères de validation internes, propres à l’oeuvre et à l’auteur. Et selon moi, Rampa ne les remplit pas.

  • Fifi,  puisque que nous en sommes à la lecture,  pourquoi ne pas relire – gratuit aussi et en format pdf  – le rapport du CNRS  sur la these universitaire en mathématique de Grischka Bogdanoff  ( je t’en cite un passage  : incohérences, confusion, charabia et meconnaissance des mathématiques… )  
    Pas mieux le rapport des scientifiques astronomes et astrophysiciens du coté  de  » la situation epistémologique  de l’astrologie  » pour la these universitaire d’ Elisabeth Téssier !
    Alors peut etre que le tres jeune universitaire Karl-Stephan Bouthillette et sa these sur Rampa avec ses nombreuses réferences au soit disant  expert indien – auto proclamé anthropologue –  « Agéhananda Bharati  »  de son vrai nom Léopold Fischer, allemand convertit a l’hindouisme et devenu moine… 
    Une réference certaine pour Bouthillette que ce Bharati mais ceci explique encore le cela du pourquoi Bouthillette  signe,  à la fin de ses lettres,  » Hare Krisna  » …
    J’ai visité,  il y a bien longtemps, le musée d’Alexandra David NEEL à Dignes.
    Le temps bien utilisé est precieux,  l’héritage de Rampa aussi qui a ete legué,  à sa mort, à une societe de protection animale…
     

  • @Charles Bonjour, s’il vous voulez que l’on vous explique ce que vous ne comprenez pas, il suffit de le demander. Je pense que toute notre discussion va justement dans le sens de favoriser des opinions en dehors d’une croyance aveugle et d’un scepticisme trop rationaliste.

    @Jean Le document est en fait un mémoire de maîtrise.
    Le Hare Krisna n’est qu’une formule de politesse envers son interlocuteur !
    Quand à l’énonciation de Bharati c’est plutôt logique, c’est même inévitable d’en parler si l’on veut retracer un historique de l’affaire Rampa… le minimum pour un travail de ce type.
    Les comparaisons sont donc impertinentes.

    Enfin au moins une information nouvelle, on le savait avec l’un de ses livres qu’il n’a pas écrit (sa visite sur Vénus…) par rapport aux chats londoniens, c’est sur wikipédia, mais pour l’héritage on l’ignorait, c’était très généreux de sa part, pour les chats.

    Rampa à souvent conseillé de relire ses livres car la vérité s’y trouvait, peut-être que ce passage extrait de la caverne des anciens inspirera la suite du débat :

    « Un pauvre mendiant aveugle était assis de l’autre côté de la route.
    Son aura ! Je ne m’étais pas soucié de l’observer auparavant. Et, à présent que je la regardais avec attention, je m’apercevais que cet homme n’était pas aveugle. Je voyais qu’il était riche, qu’il avait de l’argent et des biens mis en sûreté et qu’il feignait d’être un malheureux aveugle parce que mendier était pour lui la façon la plus commode de gagner sa vie. Non ! ce n’était pas possible, je me trompais sans doute, je surestimais mes facultés d’observation. 

    Tiens ! me dit en souriant mon Guide qui était paisiblement assis sur le tronc d’un arbre tombé, tiens ! te voilà tout ému parce que tu viens de découvrir que « l’aveugle » a d’aussi bons yeux que toi. Je suffoquais d’épuisement et d’indignation.— Oui ! m’exclamai-je, cet homme est un imposteur, un escroc, car il vole ceux qui ont bon coeur. On devrait le mettre en prison !
    Mais, Lobsang, pourquoi toute cette agitation ? Cet homme vend ses services comme l’homme qui vend les moulins à prières. Les gens lui donnent de menues pièces de monnaie afin qu’on les croie généreux ; ils ont l’impression d’être bons. Pour un temps cela accélère le rythme de leurs vibrations moléculaires — élève leur spiritualité — les rapproche des Dieux. Faire la charité leur est bénéfique. L’argent qu’ils donnent ? Ce n’est rien. Il ne leur manque pas. »

  • J’avais oublié cet extrait car il y a longtemps que je ne lis plus Rampa.
    Mais lire Rampa et n’en retenir que les  voyages astraux,  la télépathie,  la radiesthesie et voyance, l’ aura,  le 3eme oeil et autres predictions et   » trucs  » similaires , c’est un peu comme fixer son attention sur le doigt qui nous indique une étoile…
    C’est un message d’esperance que Rampa nous laisse,  à nous  » pelerins en cette vallée de larmes  »  mais bcp s’y trompe,  preferant porter leur attention sur le leurre du paranormal plutot qu’ à l’ Eternité, à l’Infini, à cette Presence d’Amour en nous et à l’ authentique cheminement spirituel interieur…
    Alors les critiques fusent,   des Bharati en son temps, des Blanrue et des Bouthillette maintenant se gagarisent et  s’en donnent à coeur joie,  trop pré-occupés sans doute de leur égo car certainement pas assez grands pour le Soi et pour un travail serieux sur le sujet,  la critique de Rampa devient alors l’objet favori pour les mediocres…combien sont ils encore à critiquer les plus grands comme C.G Jung et qui n’ont rien compris des archetypes  ???
    Il est des theses autrement plus serieuses,  necessitant un vrai travail et une vraie démarche de recherche interieure,  prenons l’exemple  de celle de Darbois sur Maurice ZUNDEL  !

  • Je m’intéresse à la spiritualité depuis de nombreuses ‘années , je n’adhère pas spécialement à une idéologie ni une religion particulière, je crois simplement qu’après notre vie terrestre il y a effectivement LA VIE bien au delà du matériel et de tout ce que nous connaissons.
    Je suis tombée tout à fait par hasard sur ce livre « Le troisième oeil  de Lobsang Rampa » au Portugal sur une bourse aux livres où il devait y avoir 5 livres en français tout au plus et lorsqu’un livre m’arrive entre les mains de cette manière, je pense simplement que c’est parcqu’il y a une bonne raison et que c’est le moment de le lire.  Pourquoi certains veulent-ils tout expliquer scientifiquement, intellectuellement. Certaines choses nous dépassent sachons les accepter et les recevoir c’est tout.  je dois dire que je suis stupéfaite de lire certains commentaires,  remplis de suffisance, très intelligents avec beaucoup de recherche à la clé certes mais est-ce bien nécessaire … Prenez ce que vous pensez être bon pour vous, inutile d’encenser ou de démolir.  Tolérance et modestie doivent être de mise. Bonne soirée et bonne vie à tous.

  • Clair, c’est pas faux jean,  mais si le message de Rampa est lui-même composé de leurres, quelle justice y a t-il à reprocher aux autres de se tromper sur son compte ?
    Les critiques, dans l’esprit, ne disent-elles pas finalement attention vous vous attachez trop à une caricature du cheminement intérieur. 
    Ne doivent-elles pas être acceptées pour ce qu’elles sont, des gardes-fous, des mises en garde, pour une vigilance accrue, et non un reniement ?

    Il n’est jamais question d’encenser ou de démolir ici, il n’y a pas le mal d’un côté et le bien de l’autre, il faut savoir accepter toutes les facettes de l’homme et ne rien retrancher.

    Que la vie soit un phénomène qui puise ses racines bien au delà du matériel observable et de tout ce que nous connaissons est une honnêteté scientifique et intellectuelle élémentaire. Cependant nos connaissances évoluent et nous de même alors n’est ce pas présomptueux que d’obscurcir une vie plus mystérieuse qu’elle ne l’est déjà en réalité ? 

    Nous avons déjà pris ce qui était bon pour nous, par la lecture, maintenant nous en discutons ensemble, réfléchissons spontanément sur la problématique posée par cet article et en tirons chacun parfois un enseignement, ce n’est pas forcément nécessaire mais pourquoi ne pas accepter cela si ça nous semble bon…

  • Fifi,  le message de Rampa n’est composé d’aucun leurre.   Le leurre se situe bien plus dans l’esprit de l’ occidental qui se convertit au bouddhisme tibetain, croyant sans doute la soupe meilleure chez la voisine…
    La critique  » dans l’esprit  »  supposerait de connaitre et de comprendre les differentes facettes de l’homme… or l’ homme est un etre inachevé,  l ‘Homme est à venir,  son passé, son histoire est au devant de lui, car à l’image de Dieu, il est une coupe contenant l’Infini , l’Absolu et l’Eternité…   Sans comprendre cela et l’ignorance aidant,  la critique de Rampa devient un art facile…

     » L’ article  » (  tu parles d’honneteté intellectuelle élementaire )  auquel tu te referes est en lui meme erroné :  Hoskin n’a pas d’enfants, ( citez moi  vos references sur ce sujet !!! )   il n’y a pas de perte de souvenirs chez Hoskin,   Rampa n’ a jamais rencontré le 14 eme Dalai Lama…  Et que penser de cette ridicule et sempiternelle reference à cette lettre (  de 1972 )  du secretaire personnel de l’actuel Dalai-lama ?  il suffit  de reflechir a tous les désaccords, conflits,  interets fraticides et luttes intestines existantes entre les differents  » clans et écoles  »  au sein du bouddhisme tibetain  pour comprendre quelle valeur réelle  accorder a cette lettre…

     

      
       
     

  • C’est du 13èm Dalaï Lama dont Rampa parle,  notamment dans la « caverne des anciens », non pas du 14 ème Dalaï Lama, qui,  ce dernier aurait été peut-être  désigné par les chinois , et non  identifié à travers la reconnaissance de différents objets.  

  • Oui évidament le papillonage spirituel pour des raisons superficielles n’est pas une grand preuve de sérieux, et si on cherche une religion meilleure on risque d’être lourdement déçu, car il n’y en a pas une qui vaille mieux que les autres.
    Ceci dit je ne pense pas que chaque lecteur se soit converti au bouddhisme pour autant non plus.
    Je crois que si l’on se tourne vers une philosophie quelconque, c’est aussi pour s’enrichir, c’est même indispensable à une nouvelle compréhension de sa culture d’origine mais si un chrétien ou un autre souhaite sincèrement se convertir à quoi que ce soit je n’y vois là qu’une liberté et non systématiquement une frivolité.
    Oui aussi la critique peut être facile et dans ce cas il n’est pas difficile de la réfuter.
    Quel article ? Je ne sais plus, j’ai posé la question sur ce blog pour les enfants mais je ne sais rien de tout cela.
    La lettre oui c’est un classique, il ne faut pas trop y prêter attention, c’est vrai qu’avec ces histoires de clans rivaux on imagine facilement qu’il y a des « bons dalai-lamas » et des « mauvais », reste à savoir ce qui nous permet un jugement objectif…
    Il y a probablement un peu de vrai et de faux dans tout cela, comme avec Rampa.

  • Parmi les grands  »  classiques  »  il y a surtout cette histoire de plombier…
    Mais qu’en est il vraiment au juste ?   
    Le grand pere de Cyril Hoskin etait en fait ingénieur en systemes hydrauliques. 
    Le propre  pere de Cyril Hoskin etait ingénieur dans le batiment,  mince alors ! 
    Et Cyril Hoskin lui meme etait inspecteur dans les services sanitaires…
    Je continue ? 
    Allez, la soeur de Cyril Hoskin etait mariée a un pasteur…
    Encore un peu ?? 
    Mais juste pour ceux qui se referent à  Agehananda  Bharati , ce fameux – expert -anthropologue.   Le plus virulent des critiques de Rampa à l’etranger ….
    Moins nombreux sont ceux qui le connaissent sous son vrai non Léopold Fischer, allemand paumé,  il s’enturbanne apres s’etre convertit à l’hindouisme,  il va jusqu’a
    prendre la robe du swami et  changer de nom pour adopter le non religieux de Agehananda Bharati,   mais il fini – hélas – par se défroquer de son statut de moine, et cela lui suffit pour s’intituler  » expert tibetologue » …
    Allez, je continue encore un peu, c’est trop marrant… avec Paul Eric Blanrue,  cet autre  critique de Lobsang RAMPA.   l’ historien français entre autre  createur de la Zétetique et qui prefere,  à un serieux travail d’historien,  la critique de la radiesthesie et du suaire de Turin  ( c’est bien plus facile  ) et qui se convertit, lui,  à l’islam… c’est comique !!!
    Faudrait pas oublier l’universitaire  Karl stéphan Bouthillette ,  lui aussi , malgrés ses études poussées,  il  termine tous ses courriers d’un hare Krisna,  c’est comme un signe de reconnaissance !!!
    Des vrais  prophètes tous ces oiseaux de malheurs ?  
    Encore que  ( comme le predisait Rampa )   le communisme  on y arrive  avec la mondialisation,  faut il encore reconnaitre les signes…

     

     

  • Bonsoir,
    Après avoir parcouru l’essentiel des posts, je vous invite a lire la biographie du présent DalaÏ Lama, cela vous permettra de situer dans le temps le « règne » de ce chef spirituel et politique du Tibet, ses actions religieuses et politiques depuis son accession à la charge de Dalï- Lama.
     
    Relisez les divers livres de Rampa et comparez tant dans le temps que dans les contenus des écrits de Rampa et la biographie du Dalaï Lama, et vous verrez par vous même ce qui est cohérent et ce qui ne l’est pas.
     
    D’autre part au centre bouddhiste de Bordeaux réside le lama Punso, spécialiste incontesté de l’ésotérisme bouddhique tibétain; maitre de conférence et professeur de théologie bouddhiste , ( école du grand chariot).
    Si vous avez des questions sans réponses, ce grand maitre vous apportera peut être des réponses satisfaisantes a moins que…..

  • Le Dalai lama represente seulement une des 4 écoles boudhistes du Tibet ( et moins de 2% des boudhistes du monde)   la cohérence, par principe, donne donc à  ton grand maitre tibeto-bordelais, specialiste incontesté de l’ésoterisme boudhique tibetain   sa juste mesure…
    La cohérence voudrait également qu’une lettre – officieusement officielle –  datée du 13 octobre 1972 et publiée à grand renfort de marketing par l’éditeur Alain Stanké  dans son livre « Rampa imposteur ou initié  » (  qui re- credite ses comptes bancaires au passage sur le dos de Rampa )  dont les détracteurs de Rampa se sont emparés soit pour le moins émise par une personnalité officielle.
    Or,  il s’avere que l’auteur de cette lettre,  un certain Lobsang Wangchuck, soit disant secretaire-personnel du Dalai-Lama,  à ete nommé seulement secretaire adjoint – aux services des sécretariats !!! –  du Dalai Lama qu’a partir du  1 décembre 1972 …   Le coup de  » la lettre officielle  »  a laquelle  les critiques de Rampa se referent et se raccrochent avec véhémence,,  ( Blanrue,  Bharati de son temps, Bouthillette et bien d’autre encore ) émise avant une prise de fonction par un secretaire personnel, devenu soudain, tres secondaire, n’est en fait qu’un gros canular monté par des gens jaloux ou interressés…
      

       
     

  • Vous êtes libre de pensez,de réfléchir et de vous faire une opinion,  mais la vérité est et reste la vérité.
    Que Rampa ai des détracteurs, cela est certain, qu’il ne soit pas un imposteur, pas imposteur et encore…… il se peut très bien que ses proches puissent être abusés.
    Mais en ce qui concerne le Maître Punso, je puis affirmer qu’il est bien un théologien reconnu et respecté dans le monde bouddhiste et pour cause , j’ai été son élève pendant 4 ans à Saint Léon du Vézère, ( Dordogne).
    Je pense donc ne pas avoir été abusé ni victime d’hallucination lors de rencontre d’éminents Lamas, réunions qui ont eu lieu dans la lamaserie  de la cote d’orges a St Léon du Vézère qui a été pendant des décennies le centre d’enseignement et bouddhique le plus important d’Europe
    De ce qui est de la juste mesure du « maître tibéto-bordelais » la mesure est universellement reconnue par les bouddhistes des diverses écoles et son origine tibétaine est 100% garantie, né à Lassa et aujourd’hui bénéficiaire d’un statut de réfugié politique, son origine, sa nationalité et le lieu de sa naissance sont établis de façon irréfragable.
     
    Bonne soirée à vous

  • Pr avoir vecu des choses similaires à ceux dont fait ouvrage L.Rampa, je ne peux qu’etre admirative de ce monsieur!!!je suis a fond ds ses oeuvres actuellement, j’étais prete à faire un voyage au perou, ayahuasca et compagnie pr trouver des reponses à mes questions mais depuis que je lis ces livres!!!je n’en ai plus besoin!!j’epargne de l’argent,l’arnaque, et je gagne en spiritualité!!!!la plupart de ces oeuvres sont sur le net en pdf, je conseil donc à tous de le lire!!!!il est IMPOSSIBLE que ce soit du pipo,j’ai fais assez de voyage astral pr le savoir, comment aurait il pu decrire des choses sur l’univers 40ans à l’avance???ces choses que hubble decouvre seulement maintenant et qui sont bel et bien relles!!!ds sa manière d’ecrire il ne s’excuse jamais de parler de choses « dites paranormals »non!!il y va direct sans fioriture, on sent très bien le personnage du peuple qu’il etait!!un gars humble qui se la pète pas avec des vocables de nobles que personne ne comprend meme pas ces nobles!!!je n’ai jamais lu de livres qui me prennent autant!!!ça sent la sincerité,il s’en fout du qu’en dira t’on!!!!je suis très heureuse de connaitre ce gd monsieur qui donne un sens plus profond à ma vie…Merci àLobsang Rampa

  • Bonjour  Cindy;
    Que les livres de Rampa vous aient apportés quelque chose, pourquoi pas, chacun étant réceptif suivant sa sensibilité.
     
    Vous parler que Hubble a trouvé ce qu’avait dit Rampa, des années plus tôt, Pouvez vous nous en dire un peu plus.
     
    Vous avez tentée le voyage astral et d’évidence vous avez réussi cette expérience, personnellement n’ayant jamais réussi ce voyage malgrè des centaines de tentatives, je veux bien croire que je ne suis pas prédisposé a une telle expérience.
    Ce que j’en sais des voyages astraux est sauf erreur de ma part, la capacité de voyager dans l’espace présent, ( sur notre terre)  et dans d’autres espaces de temps et univers différents.
    Cela j’en doute, j’ai par le passé lancé le défi q un grand maître ( européen et français) de venir en voyage astral voir un endroit que je connaissais personnellement, j’attends toujours que cette personne me « rapporte » ce qu’elle a vue dans son voyage astral du lieu ou elle était sensé pouvoir se rendre sans difficultés.
    Que Rampa ait apporté beaucoup a certaines personnes, je n’en doute pas un seul instant, mais quand on entre dans le détail de telle ou telle expérience ésotérique vécue par des personne prétendant avec insistance être parfaitement capable de….. et affirme pratiquer telle ou telle méthode enseignée par tel ou tel grand maître, je n’ai jamais eu jusqu’à présent la moindre preuve du réel vécu  et surtout jamais au grand jamais une expérience tendant a prouver la réalité du fait n’a donné de réponse.
    Donc je reste sur mes doutes jusqu’à preuve du contraire
     
    Cordialement Michel

  • Merci à Lobsang Rampa… 
    Il ne se faisait pas appeler  » maitre  » car il etait humble, discret,  modeste…
    Il  a mème conseillé  aux occidentaux de ne pas changer de religion…   
    Il savait bien,  lui  l’Initié, que l’occidental  possede un inconscient collectif différent de celui de l’oriental  sous tendant cette philosophie boudhique  ( qui est en fait une religion  ! ) et qu’on ne pouvait demander à quelqu’un de transmuer en lieu et place son alter et son égo, sans un tres douloureux et complexe phénomène d’osmose inconscient qui n’est pas à la portée du premier venu…
    Merci Lobsang Rampa de ne pas nous avoir vendu du boudhisme tibetain à la sauce occidentale…
     

  • Bonsoir,
    « La lucidité est un reve chez plusieurs,  d’ailleurs pour rever,  il faut encore dormir. »
    Exactement, non pour la lucidité au sens large, mais pour le rêve lucide.
    Pour le changement de religion, Jésus était juif, avec le faites ce que je dis pas ce que je fais, ce n’est pas faire une grande preuve d’humilité dans le cas où l’on ne reconnait pas sa propre erreur, mais là est peut-être effectivement la nuance entre religion et philosophie. Ici avec Rampa : ne m’appeler pas maitre, mais abbé…
    Bien plus encore aujourd’hui qu’auparavant grâce à la collision entre les conflits temporels internes et une ouverture au monde en grande progression, les initiés de chaque école, de chaque ordre, savent que le spirituel n’est plus une affaire d’état, d’élite, de nationalité, de culture, mais un fond commun à toute l’humanité, chose qu’ils n’auraient jamais dû oublier, après bien sûr il y a des facilités, des affinités, des besoins de changement, ça fonctionnera ou pas, mais c’est permis.
     
     
     

  • Jésus est  tout… sauf juif  !!!     Pourquoi ?   Parce qu’il est universel, lui !  
    je te laisse reflechir et mediter la dessus…
    Et puisque l’on parle du Christ,  je te dirai que l’Amour est universel,  tant chez les chrétiens que chez les musulmans ou les bouddhistes.   Cette regle d’or qui dit  » ne fais pas a autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fis  » est, comme tu le dis, un fond commun à toute  l’humanité ( faut il encore, pour cela, que  l’Homme Nouveau se lève dans notre humanité…  ) et une loi universelle dans toutes les religions et  c’est bien cela que Rampa nous enseigne dans ses livres.
    Le seul Chemin,  le seul Maitre, c’est l’Amour…

    Abbé = appartenant a une Abbaye.
    Rampa a ecrit qu’il etait Abbé au Potala et je ne vois pas ou est le mal ?

    Il vaut mieux mettre en doute ceux qui écrivent :   » j’ai lancé un défi a un grand Maitre…  » car si  le Maitre peut voir  l’ Ego,  l’ Ego  ne peut voir le Maitre…

      

      

  • Oui, l’initiation hors cadre mais malgré tout en filiation spirituelle avec une religion, paradoxal, mais rien de mal. 
    Histoire de défi c’est plutôt honnête d’un autre côté, ils sont rares les personnes qui avouent leurs recherches un peu mystiques même dans un cadre officiel comme ces centres bouddhistes.
     
     

  •  » Je te cherchais dehors et tu etait au dedans… »   est  un autre paradoxe mais c’est surtout déja une certaine intuition,  bcp d’attention, d’écoute et de silence,  d’humilité,  de respect…   bref tout un défi !!!

  • On ne saisit pas pourquoi des individus tentent depuis de nombreuses années de démontrer que Lobsang Rampa n’était pas celui-qu’il disait être …. En mentant sur son sujet, sur ses origines professionnelles et familiales, en publiant un faux en écriture, en faisant appel à des prétendus tibétologues et naturellement en niant ce qu’a écrit noir sur blanc le Dalai-lama en personne au sujet de Rampa ….

    Certains rédacteurs de Wikipédia tiennent le haut du pavé côté mensonges et diffamations !
    On est toujours en droit de se poser la question : Qui peut avec autant d’insistance ouvrir des blogs ou des forums de discussions alors que l’auteur est décédé en 1981 et que ses ouvrages sont très peu publiés et censurés …Ceux -ci s’évertuent (avec de nombreux mensonges) à démontrer que l’auteur ne dit pas la vérité sur un Tibet ancestral et indépendant …

    Merci les éditeurs qui tiennent un double langage sur le Tibet libre et entretiennent des relations étroites avec des éditeurs Chinois / Crise oblige ! Les droits de l’homme, bof ! On est d’accord en paroles et en théorie, mais pour le reste allez-vous faire voir !!!

    Jacqueline.

  • bonjour, Bonsoir,
    Beaucoup de discutions à « bâtons rompus » pas de réponses.
    Le voyage astral? descriptions? preuves pas preuves. les couleurs de l’aura? les photographies de l’aura ?  de la zone éthérique? Dans la grotte, la lumière produite par cette énergie sans fil?  Voilà aussi, entre autres quelques points techniques qui m’interpellent?
    Quelqu’un ? sur ces questions?

  • Mais les couleurs de l’aura, en photographie? ? ,mais s’est l’effet Kirllian, rien d’ésotérique la dedans.
    le voyage astral, pas un seul qui prétend pouvoir voyager dans l’astral n’a apporte la moindre preuve de ce qu’il prétend, pas une seule information vérifiable, rien de rien.
    pourtant Rampa a écrit se balader dans l’astral, discuter, voit, le présent, le passé et l’avenir (dans l’astral) mais que des écrits, pas une seule personne qui prétend voyager dans l’astral n’apporte une preuve même simple, rapporter une information vérifiable.
    S’est aussi crédible que lorsque qu’un prêtre prétend que le Christ est présent et bien vivant dans l’eucharistie,  personne ne voit rien, mais les croyants y croient dur comme fer et le disent comme si ils l’avaient vu de leurs propres yeux.
     

  • En quoi cela peut vous gêner que certaines personnes pratiquent le Voyage Astral ? Vous êtes jaloux ? Et même si cette histoire de Voyage Astral est complétement bidon pourquoi cela vous agace -t-il autant ?
    Votre blog est particulièrement bien ciblé et aiguillé !
    Qui êtes-vous exactement ? De quelle obédience faites vous partie ? Par quel gouvernement êtes-vous directement dirigés ???
     Comme de très nombreux internautes et amis, je me pose des questions !
    On pense en lisant l’en-tête de ce blog à McGoohan :
    Je suis le N° 6(x+n), vous êtes le n° 2? Qui est le N°1 ???
    Nous connaissons dejà vos réponses : Du style : Je ne comprends pas bien vos propos ou quel rapport avec ceci ou cela ! Histoire toujours de noyer le poisson comme à vos chères habitudes !

    Jean -paul

  • La presence du corps du Christ est bien reelle dans l’Eucharistie.
    Et tu n’y vois rien parce que tu ne sais pas encore appréhender,  approcher l’Essence de la Vie avec l’intimité et  l’interiorité necessaire pour cela,  tu ne vois rien car tu ne regardes pas assez avec les yeux de ton coeur…   Car il s’agit d’Amour,  il s’agit de communier avec l’ Amour,  avec le Sacré.    L ‘Hostie est bien  le véhicule d’une presence reelle mais  c’est d’ un corps mystique,  d’un corps immateriel dont il est question dans l’ Eucharistie.  La presence reelle n’est pas  » locale  »  mais  » spirituelle  » et tu ne peux percevoir cette presence  qu’en te désapropriant de ton égo et  en communiant  avec l’ Amour, avec la Vie,   avec beaucoup d’humilité…
      
        
      

       

       

      
     
             

             

       
        

       

  • Voila un exemple parfait de soumission totale aux dogmes religieux.
    le prêtre a dit donc cela ne peut être que vrai.
    Le corps spirituel, voila une bonne réponse passe partout, mais on oubli une chose importante, ce que Jésus est sensé avoir dit et qui est écrit dans la bible.
    Manger de ce pain, il est mon corps, buvez de ce vin, il est mon sang, mais ou est le pain ?, l’eucharistie, acceptons, ou est le vin ? il n’y en  a pas et pourtant Jésus a bien dit manger de se pain et buvez de ce vin……..
    Il a dit aussi, rassemblez vous et priez ensemble, lors de la messe il y au bien un rassemblement ou les croyants prient ensemble, mais jésus a laissé qu’une prière à ses apôtres qui est le notre Père.
    D’où viennent toutes ses messes; ordinaires, solennelles, des défunts et autres cérémonies ?
    Il n’a jamais été dit par Jésus qu’il fallait toutes ces cérémonies qui sont en réalité des rituels dédiés à telle ou telle attention.
    Jésus a t il dit ou demandé qu’il fallait instituer la messe et la communion, ( telle qu’elles ont été inventés plus de 3 siècles après sa mort physique)
    Non il a juste dit en distribuant la pain et le vin,  » Mangez , ceci est mon corps, buvez , ceci est mon sang, faite cela en mémoire de moi  »
    il n’a jamais dit que s’était ni son corps ni son sang qu’il fallait manger ou boire, ( même spirituel) mais tout simplement de se nourrir de son souvenir et de son enseignement.
    Alors en communiant, je veux bien me souvenir de Jésus et de son enseignement, mais certainement pas manger le corps et boire son sang même spirituel.
    La messe n’est pas une communion avec Jésus mais s’est perpétrer son souvenir et se rappeler son enseignement, et de plus la messe n’est qu’un rassemblement de croyants pour priez ensemble pour perpétrer le souvenir de Jésus et de son enseignement et certainement pas un rituel que seul un prêtre peut célébrer, il n’y avait pas encore de prêtre et encore moins une kyrielle de messes dédiées a ceci ou a cela.
    Ce n’est que bien plus tard au cours des siècles que progressivement diverses messes et autres célébrations  seront inventées.
    Ce que nous appelons la messe est en réalité ce que nous appelons la  » Scène » et cela n’a plus rien a voir avec une messe d’aujourd’hui.
     
    Pour en revenir a Rampa, dans le bouddhisme, il n’y a pas d’abbé, il y a des novices, des acolytes, des moines,(qui ne sont pas des lamas) des prêtres, ( les lamas) et le Dalaï Lama.
    Les autres « grades » ne sont que des titres de fonctions, abbé, responsable d’une lamaserie, ( en Europe ont appelle cela une abbaye) , Prieur,( responsable des offices religieux dans un établissement, lamaserie, temple etc), et toute la panoplie de métiers tels que cuisiniers, jardiniers,médecins, etc et dans ce cas il est d’usage d’appeler la personne par son titre religieux et sa fonction, pour les moines en Asie on dit pour un moine.. frère jardinier, cuisinier, pour un abbé on dit tout simplement abbé, pour un prieur, on dit lama X,  prieur ….. de la lamaserie de, du temple de.
     
    Il y a une seule exception…. le Dalaï Lama que l’on appelle pas uniquement par son titre de Dalaï Lama mais .. sa sainteté le DalaÏ Lama, sans jamais citer son nom.
    Contrairement au Pape catholique  que l’on appelle…..  sa Sainteté le Pape X
     
    Pour en revenir a Rampa, dans aucun de ses livres il n’est jamais  fait mention des  » titres » des religieux dans la forme du protocole mais dans une hiérarchie de type occidentale qui colle parfaitement à la hiérarchie catholique romaine, une faute qu’un religieux bouddhiste ne devrait pas faire sans commettre un grave manquement ou très gros oubli de se qu’il a apprit par cœur quand il était novice et acolyte.
    Donc je ne crois pas ni en Rampa, ni aux dogmes de la religion catholique apostolique romaine et encore bien moins aux échappatoires du style  » s’est que vous n’êtes pas ceci ou cela pour voir, entendre, comprendre etc.
    Mais chacun est libre de croire en ce qu’il veut et il est indéniable que celui qui croit sincèrement reçoit en retour un quelque chose qui lui est bénéfique?
    Ne serait que de partir de ce monde avec sérénité, puisque que convaincu que dans l’autre monde au quel il croit, il est attendu, ce qui nous ramène a de nombreuses personnes qui font attention à ce qu’elles font dans ce monde pour ne pas à en avoir a répondre dans l’autre monde, ce qui est en somme un bien pour tous dans notre monde.
     

  • Tres beau témoignage de Jean.
    Michel,  désolé pour toi,  mais l’ Eglise est le corps du Christ et le corps du Christ  est avant tout un corps spirituel.   D’autre part,  le pretre communie toujours sous les 2 especes pendant la messe dans l’eglise catholique romaine  et bien plus encore,  il agit IN PERSONA CHRISTI,  cela signifie que c’ est Jesus lui meme qui agit pendant la consécration  d’ou la Transsubstantiation qui est la presence du Christ dans les especes,  donc tout le contraire de ce que tu dis.
    Messe signifie  » envoyer en mission  »  et la mission commence quand la messe est terminée :  » allez dans la paix du Christ « .

     

  • @ michel barghionni.   
     C’est un paradoxe de critiquer   » pourquoi tant de rituels dans l’église catholique ? « et d’en reclamer d’autres dans le meme temps :   » mais ou est donc passé le vin ?  »
    A ta prochaine messe… ( catholique romaine )  observe bien le prêtre qui officie toujours – pour toi – sous les 2 especes et medite sur le sens de la communion que tu sembles ignorer et  sur ce que cela signifie !!!   Cela t’évitera de chercher le vin…
    La 1ere messe a ete célébré par le Christ lui même qui utilisait deja les rituels et leurs fonctions symboliques  comme le pain et le vin (  symbole = symbolon = ce qui unit )  Celles qui suivent ne sont pas celebrées par les prêtres   » pour le souvenir  »  comme tu le crois…  mais elles sont un renouvellement du sacrifice , c’est a dire un renouvellement du don d’Amour – que nous avons tous à faire – conformément aux instructions du Christ, une fois la messe terminée car la  messe commence quand elle est finie !
    Je n’insisterai pas – avec toi   – sur la transsubstantiation ( cela te dépasserait !!!  ) qui renvoie néanmoins – pour ceux que cela interresse – à la présence du corps spirituel du Christ ,  c’est à dire à la Presence de l’ Amour en soi.
    Cette  » Presence Vivante de l’Amour en soi  »  nous parle du Soi… du Soi divin  et  nous renvoie a ce que nous disait RAMPA .

    Te lire prouve que les dogmes religieux ne sont pas a la portée du premier venu.
    Quoi de plus normal ??? 
    Beaucoup y preferent l’atheisme pratique qui se passe de toutes considerations intellectuelles,  du genre :   » chacun est libre de croire ce qu’il veut… tout est relatif…a chacun sa verité… »    c’est tellement plus facile !
    Eh oui !   l’ Amour ce n’est pas quelque chose, c’est Quelqu’un… 

      
      
      

      

      
       

       
       
          
        

  • bonsoir,
    tant de savoir, m’impressionne, mais lisez et relisez la bible,.
    il est facile de rétrograder les personnes Christ ? ? mais quels rituels ? ? ?, la messe, de l »église catholique apostolique romaine est un rituel ? ? du Christ ? ? mais depuis quand ? ? ?
    Il me semble que le Christ était essénien, alors pratiquer un rituel de l’église catholique apostolique romaine,  plusieurs siècles avant que cette église  naisse, je suis dubitatif.
    mais il est vrai que je suis bien trop ignorant comparé a l’immensité des connaissances de certains.
    Bonne soirée à vous

  • Qui retrograde qui ???   L’Amour n’est ni Essénien,  ni Juif,  ni de Papouasie, ni du Pole Nord,  ni de je ne sais ou encore,  l’ Amour est universel !    C’est parce que tu n’a pas encore interiorisé et compris cela  que tu est  dubitatif…

     

  • Mais le Christ était bien juif de la castre de esséniens .. lui, je ne vois pas ce que vient faire la dedans l’amour universel dans la messe catholique la Pâques et tut le reste.
    Voila pourquoi je suis pas croyant dans les religions, comment croire a de telles sornettes quand ce que vous disent les prêtre n’est pas dans leur livres sacré.
    le corps spirituel, l’amour en soi, et autre grands mots qui donnent que l’apparence du savoir de la vérité, pas étonnant que les illuminés trouve foule a écouter et plonger dans leurs balivernes

  • Le Christ  est Juif ?
    Il etait galiléen  (  la Galilée de l’époque n’est pas la Judée …)  il ne respectait pas le sabbat,   il fuyait et insultait  les juifs qui voulaient le tuer,   il les appelait  » race de viperes  » et encore disait  » votre pere c’est le diable « ,   il foutait le bordel dans leurs temples,  il ne respectait pas leurs coutumes,  il parlait  l’araméen et pas l’hebreux.
    C’est encore un autre paradoxe chez toi de t’en referer maintenant aux livres sacrés  des pretres et,  dans ton post precedent,  de critiquer les dogmes religieux…
    Révisite et révise l’ Histoire   tu eviteras la lobotomie !!!    RAMPA nous disait meme qu’Abraham etait natif d’UR en Chaldée…

      
      
      

      

          
     

  • Question réviser l’histoire, je vous conseille fortement de le faire, Jésus est né a Bethléem de mère juive, donc il était juif. 
    Les esséniens sont juifs, s’est un courant religieux au sein de la religion juive.
    effectivement il parlait l’araméen et l’hébreu, il fréquentait la synagogue, ( il a prit la parole a la synagogue d’après la bible.
     
    Seeférer aux livres sacrés d »une religion un paradoxe ? ?  voila un paradoxe , comment parler d’une religion si on ne lit pas ses livres sacrés, 
    Vous vous contenter de boire les paroles des hommes ? ? ? alors vous devez croire au père Noël et vous persuader de la réalité de son existence, Tout les parents de gosses en bas âge en parle,( et même a la télé) donc s’est vrai.
    De ce qui est de contester les dogmes religieux est justement la preuve que je ne me contente pas de croire sur parole et de tout prendre sans réfléchir.
     
    un dogme est l’obligation d’accepter une réponse qui ne répond pas a la question que l’on peut se poser.
    Pour vous éclairer,un petit exemple que vous trouverez dans la bible.
    La vierge marie est monté au ciel toute vivante, ne réfléchissez pas au comment elle peut survivre dans un environnement ou son corps physique ne peut y survivre, croyez le et ne réfléchissez pas.
    Un autre exemple
    Je ne suis pas de ceux qui baptisent leurs enfants et après leur imposent toute les obligations de la religion sous prétexte qu’ils sont obligés de se soumettre a tout ce qu »impose la religion parce qu’ils sont baptisés.
    un autre exemple… l’arbre généalogique de Jésus est dans la bible, compter le nombre d’ascendants de son arbre et accordez a chaque génération 200 ans et vous trouvez combien d’années, alors qu’aujourd’hui il est indubitablement établi que l’homme moderne existe depuis plus de 30 000  ans
     
    dernier exemple. dans la bible il est écrit que les anges déchus ont été précipités vers la terre, comment se fait il qu’un dieu parfait est engendré des anges imparfaits au point que ses derniers ont corrompus Ève qui entraina Adam, eux mêmes créature imparfaite d’un dieu parfait, et le  pompon , toute la descendance est punie de mort par un dieu d’amour universel a cause d’une désobéissance datant de 6000 ans (d’après la bible) et dont seuls sont coupables les 2 premiers humains créés par ce dieu, sans oublier qu’il y a deu aussi une grosse épuration par le déluge et que tout a recommencé comme avant; donc 2 fois la même erreur pour au dieu qui connait, le passé, le présent et l’avenir.
    Et il n’y a pas que chez  les cathos chez qui l’histoire ne colle pas, mis pour cela il faudrait encore avoir la capacité et la liberté de réfléchir, mais les dogmes sont la pour empêcher réflexions sinon s’est le bûcher, question de purifier l’âme par le feu et se débarrasser de ce corps corrompu qui se dresse devant le bon ordre établi par la religion et ses dogmes protecteurs de toutes contestation et même de la plus basique.
     
     

  • Arf !!!  tu me fais bien rire mon mignon…
    Tu critiques  les dogmes religieux   –  et tu le clames haut et fort  –  mais hélas pour toi,  tu t’y referes,  sans le savoir certainement :   en effet,  la judeité matrilineaire, à laquelle tu fais reference,  est un des dogmes religieux du judaisme.   De plus – et ne t’en deplaise –  c’est un concept raciste et suprematiste bien éloigné de  l’ Amour universel que prêchait  Jesus…
    D’autre part,  lire la bible – en prenant tout au sens litteral comme tu le fais –  amene a se referer à l’arbre genealogique de Jesus ( fils de Joseph, fils de… fils de… fils de… )  et à oublier  l’enseignement essentiel qui est que le Pere de Jesus est        l’ Esprit Saint…
    Prendre tout au sens litteral – comme tu le fais je le repete  –  c’est encore  imaginer le Cieux au dessus de nos têtes et Marie s’envoler dans les airs sans doute avec 2 ailes et une bouteille d’oxygene !!!  
    Mais une autre variante dans l’ interpretation des Ecritures est que  les Cieux et le Royaume de Dieu  sont au plus profond du  coeur de l’Homme,  au plus profond de son ame et  que Marie renvoie a une dimension feminine essentielle dans notre psychée…
    Allez,  je te parlerai de cet au-dela qui est au-dedans de nous ,  d’ Adam et Eve,  des Anges aussi et de Rampa encore, si tu le veux,  une prochaine fois.  Profite de cette capacite de reflexion qui est tienne en attendant…

      

      
       
        

      
     
    Tu te referes egalement à l’arbre génealogique de Jesus certainement parce que tu ne sais lire ta bible qu’au sens litteral

     

  • donc je me dois de comprendre que  ce que vous vous avez compris et comme vous vous l’avez compris.
    Vous êtes donc le détenteur de la vérité vraie, vous en avez de la chance,  comprendre ce qui est écrit entre les lignes, les ages du passé sont vraiment des minables, ne pas être capable d’écrire ce qui est, heureusement qu’ils y a des hommes tels que vous pour nous éclairer de ce qui est.
     
     

  • Baby
    En discutant ces jours derniers avec un tibétain fraîchement réfugié en France celui-ci m'expiquait :
    Si, j'ai bien compris, sur certains sites pourtant en faveur des tibétains; il y aurait des erreurs de traductions(volontaires ou involontaires)... Avant de s'immoler,les acteurs ne demanderaient pas exactement que le DALAI LAMA revienne au Tibet mais plutôt qu'il ne les abandonne pas et reprenne ses responsabilités politiques, que ça soit à Darhamasala ou ailleurs...En effet de nombreux tibétains au Tibet se sentiraient trahis par un système politique seulement établi par 20% des tibétains...

    Baby

  • @marie
    Des preuves, des preuves ! 
    La meilleure des preuves serait peut etre de vivre toi même ces experiences de décorporations .   Elles sont difficiles a croire – en effet –  tant que l’on a pas vécu cela  et pourtant…   On découvre l’ Agir  seulement en s’engageant sur un chemin spirituel et c’est au travers cet Agir que l’on perçoit l’ Etre.  C’est ce meme Etre que l’on découvre encore quand il bouge,  pour une premiere fois,  hors du corps physique,  hors de sa coquille,  sur un autre champs vibratoire. 
    Il est  plus grand que nous,  au propre comme au figuré. 
    Juste le percevoir et c’est deja entendre une Intimité, un Essentiel en Soi,  je veux dire l’Amour en soi.  C’est quoi une preuve d’ Amour ?  
    Donne moi une preuve de toi meme…

            
       

      
      
      

      
      

      
     

  • hé bien justement question preuves, apportez nous une preuve de vos affirmations,
    êtes vous parvenu a ce que vous affirmez ? ? difficile a croire, dites vous, j’en suis convaincu et pour vous croire …. prouvez vos dires.*
    Voyez vous moi aussi je suis un grand mystique,  je suis un grand initié, j’ accéde aux niveaux supérieur de conscience, je puis être ici et la en m^me temps, et même la bas, je perçois les lumières des plans supérieurs; je communique avec la divin, je voyage par l’esprit, mais pour cela il faut   s’élever spirituellement, savoir ce détacher des contingences matérielles, pour s’ouvrir a l’amour divin, se laisser pénétrer de l’Amour universel; bref  vous ne pouvez  pas comprendre,  bien sur que vous ne pouvez pas comprendre, puisque moi je sais qui peux comprendre ou qui ne peux pas.
    je suis le meilleurs  bien évidement j’ai suivi tout les épisodes  de  » esprits de l’ile a la tortue », tout les épisodes de  » Un homme chez les anges » et, de  » Papyrus le petit égyptien » sans oublier  » les mondes inconnus »
    Vous voyez il ne suffit pas de lire, il faut comprendre ce qui es ta  comprendre comme il se doit d’être compris pour allumer en soi…. la lumière divine pour devenir divin..
     
    alors … hein, pas mal le discours, mais pour les preuves, faudra attendre un peu et ………..d’être capable de comprendre.

  • @ michel barghionni
    Mon mignon,   je suis bien convaincu que tu voyages bcp par l’esprit…   Sais tu que c’est encore adorer les Dieux que de leur jeter des pierres  ?

        
     

      

      

     

  • Ta compassion à mon egard me touche tendrement mon mignon… et quelle charité de te soucier soudainement de mon cheminement spirituel et de mon desespoir  !  
    Cette aube nouvelle qui se leve en toi,  est-ce déja les premices du Nouvel Adam ?  Ou peut etre une prise de conscience de ce Dieu qui est Amour ?  Tu sais,  ce Dieu qui est l’Amour en Personne et qui donne un sens a notre vie ?  Ce dieu qui n’a pas de dehors et qui est un pur dedans… comme disait Rampa !
    Aussi mon mignon, ta philosophie de bistrot  fait l’impasse totale sur des réalités essentielles de la Vie,   je veux dire ontologiques et cosmologiques,  un peu comme ta connaissance des dogmes religieux fait l’impasse totale sur le sens du Sacrement et je n’ai pas vraiment le temps de parfaire ton éducation en ce domaine !
    Des preuves… des preuves des réalités ontologiques,  de l’ Etre, de la présence de l’Amour en Soi et pourquoi pas encore jouer à ton petit jeu pervers de philosophe de comptoir et me demander qui est venu en premier de la poule ou de l’oeuf….  si tu vois ce que je veux dire ?
    Accorde-toi à toi meme ce que tu réclames des autres :  de l’ Amour 
    ( essaie de le quantifier à l’occasion pour obtenir des preuves … ) et tu comprendras qu’il n’y a pas d’ horloge sans horloger.

       

      
      

      

      

      
     

  •  La RPC, par ses publications et déclarations, dénie à la fois le droit et la revendication à l’autodétermination par le peuple du Tibet. Ces dénégations sont non convaincantes. Aussi loin que le droit est concerné, ceci repose sur la loi internationale une fois qu’il est établi que les Tibétains sont un « peuple » au regard de la loi internationale. Ce n’est ni à l’appareil d’état de la RPC, ni à aucune nation ou état, de contester le droit du Peuple tibétain à l’autodétermination. Ceci appartient au Peuple tibétain, pas à une nation ou état.

  • Il suffit pourtant d’ouvrir  les yeux pour constater que le  Nouvel Ordre Mondial régit de plus en plus nos vies…  ( demande aux grecs et aux espagnols ! )
    Le communisme est un monopole sur toutes choses,    y compris sur la finance et sur la pensée !   Rampa a plutot  visé  juste en annonçant – il y a plusieurs decennies déja –  » qu’une forme  » de communisme allait envahir le monde et doublement juste en nous rappelant qu’il etait la lie de la terre  !
    C’est toi qui a tout faux… 

      
        
     

  • Il faut garder leur sens aux mots sinon on leur fait dire n’importe quoi, comme toi. Non seulement Rampa s’est planté au sujet du communisme, mais il avait aussi annoncé une troisième guerre mondiale pour 2006, puis quelques livres plus tard, pour 1985.  Là aussi, il faut lire entre les lignes?
    J’ai dit plus haut, dans un assez long message, pourquoi Rampa n’est pas un bon auteur. Sa seule qualité, c’est de n’avoir jamais créé de secte alors qu’il aurait sûrement pu le faire. C’est à mettre à son actif.
    A part ça, j’espère vraiment que c’était un imposteur car si c’était vraiment un lama réincarné, ayant subi tout cet entraînement, je crois que ça a été du gâchis. Tout ça pour ça.
    Mais je me doute que ces arguments ne servent à rien pour ceux qui veulent y croire.

  • @jean yves
    C’est surtout aux maux qu’il faut donner du sens et  à l ‘imposture  supposée  
    de Rampa qui semble etre le seul tremplin de ton espèrance.  Que c’est triste !!!   Heureusement le réel, quelquefois, désaltère l’espèrance et c’est pourquoi souvent, contre toute attente,  l’esperance survit…

       

  • Il y a 40 ans, dans son livre   » Les Univers Secret  » de 1972 , Lobsang Rampa predisait une guerre mondiale vers l’année 2004,  egalement que le communisme allait envahir le monde, aussi la fonte des glaces aux pôles a cause d’un rechauffement climatique brutal et que les chinois iraient bientot dans l’espace.
    Il y a eu,  en 2003,  la guerre en Irak engageant la plupart des nations du monde.
    Le rechauffement climatique est évident en 2013,  la banquise a perdu 1/3 de sa surface, des glaciers ont pratiquement disparus  ( personne ne parlait du réchauffement climatique il y a 40 ans, Rampa en parlait en 1972  )
    L’ actuel  Nouvel Ordre Mondial avec son cortege de consequences funestes et tragiques pour les peuples des nations européennes n’est rien d’autre qu’ une forme pervertie de communisme.  ( ce qu’avait predit Rampa des 1972 )   Depuis plusieurs années, la Chine envoie dans l’espace des hommes et des satellites les plus performants.
    Alors toutes faussent les predictions de Lobsang Rampa ?  
    Cela me fait également bien sourire de lire que Rampa n’est pas un bon auteur alors qu’il a vendu des millions et des millions d’exemplaires de ses livres et touchés autant de personnes.
    La critique est la puissance des impuissants .    
      

        

  • Ma copine aime bien Lobsang Rampa, moi, je ne crois pas trop, voire pas du tout à la réincarnation et au voyage Astral … J’ai dejà lu Le Troisième Oeil et les Secrets de l’Aura sans grandes convictions…
    Ces dernières années nous avons été voir le Film Milarépa : Ma copine a été très déçue; quant à moi je trouve que ce n’est pas normal de montrer des Tibétains haineux et coléreux … Ce film n’a pas été réalisé de toute évidence pour arranger la situation… D’ailleurs, les directeurs de productions, voyant la grosse arnaque ont refusé sa diffusion dans les grandes salles …
    Pour revenir à Rampa, je le trouve très poulaire, bien qu’il soit mort, dimanche dernier en tapant : Letters Rampa dalai-lama sur Google, je suis tombé sur un score d’internautes de 130 millions : Record battu d’après moi…Les détracteurs de Rampa ont à se faire du mouron car leur mayonnaise remplie de haine et de mensonges ne prend pas…
    Alain

  • Si autant de personnes cherchent des renseignements, ça veut peut-être tout simplement dire qu’elles se posent des questions. Lobsang Rampa n’a pas sorti que de son chapeau ces prédictions et ces notions métaphysiques, elles sont aussi un témoin de leur époque.
    Le voyage astral est un terme qui contient beaucoup de choses donc il peut y avoir plusieurs descriptions possibles. Alors mieux vaut prendre le problème à l’envers, il y a souvent dans ces notions ésotériques un rapport avec l’impossible, or ce qui pourrait être possible c’est qu’un esprit communique, échange avec un autre sans support physique évident alors qu’il s’agit toujours de personnes dans leurs corps. 
    Les couleurs de l’aura, l’impossible c’est de ne pas voir l’émanation d’une personne qui informerait de sa présence ou de sa chaleur voir ses caractéristiques. L’éthérique une caractéristique parmi d’autres.
    Dans la grotte une lumière qui dure. L’impossible c’est creuser la roche à l’échelle d’une montagne, et développer une source d’énergie intemporelle.
    Une révolution devient un jour la norme et n’a plus rien d’extraordinaire, c’est pourquoi il faut toujours lutter contre ce qui nous semble impossible car un jour ça pourrait devenir la banalité du quotidien. Mais c’est pas gagner, sur tous les plans.
     

  • @ Patou.
    Tu oublies aussi cela :   en 1956,  dans son premier livre  le Troisieme oeil,   Tuesday Lobsang Rampa nous racontait ses vols avec d’autres moines, au Tibet,  dans un cerf volant…
    A l’époque,  le plus virulent critique de Rampa,  Aghenanda Bharati , soi disant expert-anthropologue indien  ( anthropologue auto -proclamé comme une mere de famille ayant elevé plusieurs enfants pouvait s’auto-proclamer  » professeur  » dans l’Education Nationale, en France, il y a seulement quelques decennies et sans diplomes !!! )   –  en réalité Bharati  gagnait sa vie en donnant principalement des conferences internationales car il etait polyglotte  –   de son vrai nom Léopold Fischer, autrichien , agent envoyé en mission en Inde par la Wehrmacht  (dont il etait membre ) pour surveiller les britanniques,  également ancien moine  défroqué ( d’ou l’adoption de son surnom de fakir et sa jalousie extreme à l’encontre de Rampa qui en savait plus que lui   )   à saisi l’ occasion  pour crier à l’imposture, traitant Rampa d’escroc et argumentant, entre autre, ( en 1956 ) qu’il etait impossible pour un homme de voler dans un cerf volant…
    On voit bien,   aujourd’hui, qu’ il est possible a un homme ( meme à 2 hommes ) de voler dans un cerf volant et  l’on  pratique presque  partout, dans le monde, un sport aérien, le Deltaplane !   
    Alors qui mentait ?  Rampa  ? ou  Aghenanda Bharati alias Léopold Fischer ?   Et puis,  a regarder de plus pres, pas vraiment une tete d’expert indien ce Bharati…

    @ je ne sais qui
    Parmi les critiques de Lobsang  Rampa,  il y a encore tous ces gugusses Mathieuricardisé qui pretendent que Rampa n’enseignait pas le veritable bouddhisme…. arf !!!
     
    @Fifi,   à propos de la lumiere qui dure dans la grotte:
    Il y a eu un génie, un tres grand inventeur, un grand  ingenieur,  il y a quelques années.  Il s’appelait  Nikola Tesla.   Son domaine de recherche: l’ énergie libre.
    Le sujet est passionnant surtout quand on sait que ses brevets on tous etaient pillés…    

      
     

  • Ah jeannot jeannot… dom quixote del Rampa del la tribune internationale,del redressor dé tor!!!! yoooo jeannot….El flibustier del buddhism  » J’ai lu l’aventura mysterioso ». Go…go jeannot jeannot be go 🙂

  • Bon en attendant il n’y en a aucun d’entre vous (même Marie Rikiki) qui ait fait un voyage dans l’astral ou même vu l’aura grâce aux enseignements de Rampa.
    Aucun : Nobody …..comme dirait Marie (Rikiki) qui maitrise l’art de la confection des confitures à l’ancienne? je demande à goutter  🙂
    c’est pour cela que le débat porte sur le communisme ,les satellites,les cerfs volant , la vierge et des bouteilles d’oxygene.
    Cela dit je n’ai rien contre la masturbation intellectuelle.
    Marmelade .
    p.s avec une préférence pour la mure
     
     

  • Tu sais Djam, Dieu ne condamne pas la masturbation ! En fait,  le véritable onanisme intellectuel commence  quand on se prend les pieds dans le role symbolique de Sancho PANZA en se la jouant  » moi, je  n’ai pas lu l’aventura mysterioso  » ( ah oui vraiment ? ),   il se poursuit en Nobody et Rikiki  atheistes du genre  » a moi on ne me  la fait pas  !   »  ( mais je suis sur ce forum alors que je pourrais etudier St Augustin … )   et se termine sur une proposition cachée d’un échange de visions auresques et astrales.   Ceci me donne a penser qu’il n’y a souvent qu’un pas entre la masturbation intellectuelle et celle avec ses cinq doigts devant sont écran de PC .  La marmelade à la mure, c’est un peu comme la culture, moins on en a et plus on l’etale.

       

  • Oh patou nous a sorti sa plus belle plume,pour nous montrer qu’il(elle) en sait plus sur la masturbation que sur l’ésotérisme,mais je m’en étais rendu compte.
    en plus elle nous apprend qu’elle connais dieu personnellement et qu’il ne condamne pas la masturbation .Merci patou on s’en était rendu compte 🙂
    En plus patou tn ne sais pas lire puisque j’indique que j’ai lu « l’aventura mysteriosinetta » .
    mais en attendant c’est toujours le désert pour ce qui est du voyage astral ou de l’aura…nada villa plancha
    comme tu dis les masturbateurs s’étalent avec allégresse et vous ne vous êtes pas privés 😉 …mais enfin quand on connais dieu on peut….
    Patou : rien du tout
    Marmelade. qui étale qui étale

  • Le grand Djam arrive sur sa monture…  et cela en est fini, d’un coup, des services scientifiques les plus pointus etudiant ces phenoménes.  
    Faudrait plutot dire cela aux professeurs Postel , chef de service réanimation ainsi qu’au Dr Jean Pierre JOURDAN, directeur de recherches à l’ hopital de SARLAT ( en France ) pilotant actuellement des etudes sur le sujet.    Bien sur,  pas du tout interressant le sujet, nada villa plancha,  à ce point que l’argent publique serait gaspillé inutilement, en ces temps de crises ?
    Un petit coup balai encore du grand Djam et cela en serait fini des personnalités ayant passé leur vie a etudier ces phenomenes ?  Nada la grande dame Elisabeth Kubler Ross,  Nada le grand physicien patrick Drouot,  Nada le grand psychiatre Raimond Moody,  j’en passe et des meilleurs …
    Mais dis moi petite Narcisse ( dis nous  !!!!!!! )  précise nous quelle est ta qualification, tes competences, en ce domaine,  pour dire qu’il n’y a rien sur la planche ?  
    Et puisque  c’est le desert,  dis moi plus ( dis nous plus !!!!! )  sur l’aura,  les voyages astraux,  les NDE ?    Dis nous ton savoir,  tes connaissances sur le sujet  !
    A moins que tes connaissances se résument a ceci …nada villa plancha !

      
      

        

      
       

  • Tu fumes quoi Patou? tout à l’heure tu invoquais Dieu maintenant tu passes aux saints hahahaha….
    je n’ai jamais écris qu’il n’y a rien…. ou quelque chose, d’ailleurs ,j’ai juste écris que tu n’avais rien à dire d’autre que citer les noms des auteurs des livres que tu as lu(parcouru plutôt)sans jamais les mettre en pratique ou pire tu as échoué.
    quand je parlais de désert je parlais de celui de tes expériences que tu combles à coup de lectures…
    les services scientifiques les plus pointus? 
    hahahaha j’ai tel au Pr Moody dans les années 80 pour avoir des infos sur ses recherches il m’a dit que la seule chose qu’il avait de pointu c’est le crayon avec lequel il prenait ses notes,enfin je plaisante mais je l’ai réellement contacté.Il cherche toujours je crois…..et rassures toi de façon pointue 🙂
    Oui je me fiche pas mal des soi disant services pointus et des grands noms.des gourous et de toute formes d’autorité spirituelle ou religieuse.quelqu’un que j’apprecie beaucoup à dit « Soit ton propre flambeau » j’adhere.
    Quant à mon savoir… c’est que tu causes,tu cites des livres  mais tu sais pas grand chose(enfin que dalle) ni aucun des noms que tu as cité.J’ai lu les écrits des personnes que tu cites et je n’ai trouvé dans leur livres que des questions ….aucune réponse.Et quand le Pr Jourdan aura fini ses études il sortira un livre en vente à 25,90 euros dans toues les bonnes librairies ésotériques cela fera un de plus que tu pourra citer lors de tes futures confrontation astralesques……
    oui j’ai mis un coup de balai dans tout cela mais tu n’es pas obligée d’en faire autant
    je ne vois aucune allusion à cela dans ce que j’ai écris .tu peux continuer même à te masturber sur ce forum et à fumer ton balai cela ne me dérange pas.
    Mais je te rappelle que le sujet est de partager ses expériences autour des livres de Tuesday Lobsang Rampa.et je constate que tu n’as rien à partager à ce sujet que dalle nada plancha villa et tortilla hahaha que dalle Patou.Tu quitteras cette planete avec pour seule connaissance les noms des auteurs des livres que tu as cru lire 🙂
    çà te fera une belle jambe de l’autre coté sur…. l’autre rive!
    Narcissio del Marmelade à la mure.bon ap

  • Beaucoup d’ironie  mais aucun partage et argument serieux, rien sur le sujet ( par toi invoqué !!!  ) dans tes posts précèdents centrés principalement autour de la marmelade,  les  » que dalle  » et autres   » rikiki  »  prouvant le serieux de l’ échange avec autrui,  encore    » Patou / rien du tout  »  et autre   » cause toujours et masturbe toi bien le cerveau  « .  
    Meme les sommnités scientifiques en prennent pour leur grade avec toi,  rien que cela, mince alors !
    Tu adheres au flambeau  et pourtant  point de lumiere chez toi pour nous éclairer sur le sujet…  Le seul désert semble etre le tien,  chez toi celui de la reflexion profonde et de l’experience de l’ interiorité.   Alors tu attends, résigné et maniant l’ironie  ( tellement facile )  réclamant qu’un autre boive pour toi  l’Eau de la Source interieure et te revele son intimité… 
    Amusons nous un peu, a ta maniere, en maniant l’ironie perverse,  te signant idiotement (ou inconsciement ? ) Djam le Narcisse de la marmelade à la mure ( à la noix ??? )   phonetiquement D-ja-m comme  de-ja- me / deja moi ,  Djam… le pseudo du Narcisse ???
    Et analysons en profondeur  tes dires, ( je te cite: )    » oui,  j’ai mis un coup de balai dans tout cela  … »    Ah oui , vraiment ?     Reflechis un peu !!   Toujours en train de balayer alors ?    Arf !!!

       

       

      

      

         
      

       

      

       

              

       
       

      
       
     

  • jeannot est sorti du bois…sa queue dans la main et il secoue il frotte il astique il ébranle et rien ne sort car il n’a jamais rien pratiqué que la masturbation intellectuelle il s’évertue il s’échine il s’égosille il fulmine mail il n’a jamais rien pratiqué ni rien obtenu le jeannot alors il essaye de briller dans le firmament Xuluxien il se pare se prépare se dépare et s’égare dans la marre il se fait tard ,c’est un lourd fardeau pour le jeannot il courbe le dos et souffle le chameau et elle vient avec sa faux et le fauche bien assez tôt…. il a lu,   il a bu jamais rien vu s’est fendu ne s’est jamais reconnu rassasié jamais repu il n’en peux plus il s’est pendu turlututu le jeannu….. et je balaie la poussiere qui reste de toi et que les vents emportent avec ton odeur fétide perfide…acide puante (ha m…çà rime po)
    Ja m-e-rde del a plancha del sol con lemon por favor

  • Bonjour,
    Je viens de lire une partie, seulement,  des commentaires, c’est bien long maintenant.
    Le haut de la page est de lecture plaisante et gracieuse mais ce qui vient en suite est juste querelles égotiques inutiles.
    Vrai ou faux cela pour ma part peut importe il est plus judicieux de voir ce en quoi cela résonne en nous et porte ses fruits.
    Il me semble avoir lu dans la robe de sagesse que l’auteur ne se fait pas d’illusion sur le fait qu’il soit cru ou pas et maintenant je sais pourquoi.
    Quand le sage montre la lune l’idiot regarde le doigt.
    Quand aux dénies des lamas et du Dalaï Lamas je pense que des secrets sont quelques peu dévoilés ici et que cela comme de tous temps, n’a pas réjouis les initiés concernés. Que devient aujourd’hui la culture et toutes les connaissances tibétaines après l’invasion et l’occupation des chinois. Combien sont loin d’être encore « boudhistes », et leur chef n’est plus leur chef politique mais religieux seulement
    Il y a tant de choses qui nous échappent et que nous considérons d’emblé comme fausses…. A voir!  Je recommande la lecture puis la réflexion où chacun en arrivera à son point d’évolution pas plus ! Bien à Vous dans la Paix et la Joie.

  • Merci Djam, et bien mieux qu’une fin de semaine, moi je te souhaite un bon aprem Djam ! Adhere bien au flambeau Djam… tu sais bien qu’ il te faut de la Lumiere à tous les etages Djam !  

  • j’ai lu rampa depuis 1979 « le troisieme oeil et ensuite tous les autres livres,depuis il y a internet et tout ce qui as été dit sur rampa,je trouve dommageable qu’il soit critiqué ainsi,car sur un site j’ai vu une photo ou il apparait au coté du 13 ieme dalai lama en inde lorsqu’il été en exil vous ne pourrez pas dire que cette photo est un montage il était alors tibétain pourquoi ne pas croire ce que vous ne cronprenez pas ou ce qui ai inimaginable pour vous ,il as su donné les distances entre le potala et le chagpori ou le monastére de séra comment le saurait t’il s’il n’y avait pas été? ce n’est inscrit sur aucune carte,moi je crois en lui ,il as changé de physique et alors pourquoi cela serait impossible? prouvez le contraire!! il as fini sa vie dans la peau d’un anglais ,mais avait l’ame d’un tibétain ,pleins de questions resterons sans réponse a son sujet et c’est bien ainsi ,il ne dormait pas sur une montagne d’argent, le tibet d’avant n’exicte plus aujourdhui ,je pense que le 14 ieme dalai lama s’ait fourvoyer avec les autorités chinoises pour étre tranquille jamais le 13 ieme ne l’aurait fait il en ai mort pour cela et combien de tibétains ont été tués par les soldats méme les moines et les nonnes a cette époque ,alors il faut croire ce qui as été écrit rampa as dit la vérité et cela dérange

  • Bonjour,
    ce que vous oubliez, est que Rampa écrit dans un de ses livres, qu’il a été « invité » par le dalai lama a se cacher derrière un paravent pour sonder les sentiments  réels des chinois.
    Cet  » épisode » est sensé se passer sous le 14ème dalai lama donc le dalai lama actuel, pas le 13 ou effectivement les archives prouve la présence au gouvernement du 13ème dali lama la présence de Rampa, la photo a ete expertisé et il n’y a pas de trucage, donc….
    Je comprends votre point de vue et respecte votre opinion, mais si je vois disait que je suis la réincarnation par transmigration de mon âme d’un personnage important disons du gouvernement de Charles de Gaules. je peux vous présenter une photo d’un gouvernement de Charles de Gaules ou il y a a ses cotés un personnage dont je revendique être la réincarnation, me croiriez vous pour autant ? ?
    Pourtant il y a une photo sans trucage, donc s’est vrai que je suis la réincarnation par transmigration de mon âme dans mon corps actuel.
    Moi je sais si s’est vrai ou pas, mais si je décède j’emporte avec moi la vérité et j’aurais mes défenseurs et mes contradicteurs, mais la ni mes défenseurs, ni mes contradicteurs ne pourront prouver qu’ils ont raisons, ni prouver que l’autre a tort, parce que la vérité s’est moi qui la connait, je sais si je mens ou pas, les autres ne peuvent que me croire ou pas, parce que la vérité vrai moi seule la connait.
    Rampa décédé, la vérité est partie avec lui et personne ne pourra faire revenir ni Rampa ni la vérité

  • @Michel
    Mais non Michel !   Ces évenements se situent à l’époque du 13 eme dalai-lama et non pas du 14 eme dalai lama comme tu sembles obstinément le penser.  Tu racontes vraiment n’importe quoi !

  • Pas du tout, le Rampa ministre su gouvernement sur la photo s’est bien sous le 13eme dalai lama, l’invasion chinoise s’est en 1959 donc sous le 14 eme dalai lama.
    je recherche le site qui en parle très bien. a plus

  • Je cite Rampa,  page 203,   du Troizieme oeil,  dans l’ édition J’ai Lu:

      » Lobsang, laisse ton travail,  l’Inappreciable nous a fait appeler. Il faut que nous allions ensemble analyser, sans nous faire voir, les couleurs d’un etranger venu du monde occidental … »    
    Plus loin:  ( page 207 )    » Cet etranger portait un nom curieux.  A partir de maintenant,  je lui donnerai son nom anglais :  Charles Alfred Bell… »   

    Or, le 14 eme dalai-lama n’ est intronisé que  le 17 novembre 1950 .
    L’ anglais Charles Alfred Bell, lui,  est decedé en mai 1945 .

    Ceci prouve indubitablement que les évenements en question se situent  bien sous le regne du 13 eme dalai lama !   
           

  • les couleurs d’un etranger venu du monde occidental … »   
    je ne vois pas ce que cela a avoir avec la délégation chinois de 1959, ( juste avant l’invasion chinoise de 1959 et de la fuite du 14 eme dalai lama.
    ne pas oublier que Rampa( d’après ses propres écrits) a fait parti du gouvernement du 13 eme dalai lama décédé en 1933, et est venu en France après l’invasion du Tibet par les chinois s’est a dire au plus tôt en 1959, et en France il a conduit  toujours d’après ses écrit un camion poids lourds et traversé la France en diagonale.
    D’autre part Rampa dit avoir « prit le corps d’un occidental », se pose 2 questions
    1) en admettant que Rampa est effectivement pris le corps  » occidental » qu’est devenu le corps oriental de Rampa, a se sujet pas un mot
    la transmigration de l’âme de Rampa s’est obligatoirement faite au Canada, il n’y a aucune trace officielle d’un document permettant de penser que le corps « occidental »  ai quitté une seule fois le Canada de sa vie.
    De plus Rampa écrit bien, qu’il a servi comme pilote de chasse dans l’armée chinoise contre les japonais, quand est qu’a eu lieu cette guerre sino-japonaise…. 1894/1895 donc pas d’aviation de chasse, la suivante 1937/1945 donc avant la transmigration de l’âme dans le corps d’un « occidental », et a savoir que rampa faisait parti de l’entourage du 13 eme dalai lama en 1890 donc Rampa aurait été pilote de chasse au plus jeune a 47 ans,( si il était né en 1890) ce que je doute fortement 47 ans s’est vraiment vieux pour être pilote de chasse même en 1937, d’autant plus que la photo ou Rampa pose aux cotés des membres du gouvernement du 13 eme dalai lama, il me semble bien avoir quelques années, vers 30 ans)
    donc si on rajoute ne serait que 20 ans au moment de la prise de la photo et 1937, cela lui ferait  1937 – 1870 soit 67 ans en 1937 ou il prétend être pilote de chasse.
    a se rappeler qu’a la déclaration de la guerre china-japonaise  Rampa n’avait pas encore transmigré dans un corps d’occidental donc il était encore dans son corps d’asiatique…….

  • @Michel
    Ecoute donc Rampa dire lui-meme qu’il etait chirurgien-capitaine dans l’armée de l’air chinoise. ( dans la vidéo a ta disposition en début de ce blog ) Cela t’évitera peut etre de raconter n’importe quoi à son sujet et de dire, par exemple, qu’il etait pilote de chasse dans l’armée chinoise…
    Et si tu relis un ouvrage de Rampa, tiens – pour le moins – ton livre à l’endroit !

  • Le 14ème Dalaï-lama n’aurait peut être pas dû abandonner ses responsabilités politiques… Bien que partant d’un bon sentiment, le nouveau système à engendré une répression encore plus forte -Lobsang Sangay – nouveau premier ministre Tibétain l’a lui-même reconnu … C’est très bien de faire la morale et de prêcher la non -violence en passant de villes en villes,  mais cela est en contradiction avec des choix politiques qui engendrent indirectement haine et immolations… Les tibétains devraient se poser des questions …

    Gérard

  • C’est sûr Gerard…
    Il  n’y a pas d’hommes, fusse t-il dalaï-lama qui soit né avec la science infuse et la compassion innée. Entre les vieux roublards et les jeunes moralisateurs, la spiritualité à du mal à se confronter au monde réel sans se pervertir. D’ailleurs le bouddhisme qui s’est exporté est souvent celui qui ne faisait pas d’adeptes dans le pays d’origine (exception du tibet, quoi qu’encore plusieurs écoles se disputent).
    On a eu nous même tord d’accorder autant d’importance à ce chef religieux, qui donne son avis sur tout alors qu’il n’en connait que peu, c’était dangereux pour lui, de lui faire croire qu’il pouvait avoir un rôle de grand conseiller dans le monde occidental, qui n’est au final pas ni moins spirituel qu’un autre ni plus progressiste…
    @Jean Tesla oui j’ai lu ça un petit peu, passionnant, un type plein d’idées qui n’a pas hésité à être vraiment expérimental, quelque part il a ce point commun avec Rampa.
     
     
     
     
     
     

  • comme beaucoup j’ai lu les livres de lobsang rampa dans ma jeunesse , ayant lu d’autres auteurs par la suite ceux-ci ne m’on rien apporté de plus , sauf ceux de raymond moody sur les NDE , j’y trouvais enfin un rapprochement sérieux avec les écrits de rampa ,
    pour ls preuves c’est évidemment difficile mais les très nombreux témoignages de NDE peuvent laisser un « gros » doute même pour ceux qui ne verraient pas un éléphant dans un couloir ;o) , les progrès de la médecine et le fait que les NDE ne soient plus du domaine de la psychiatrie font progresser j’espère l’humanité vers plus de connaissances , il ne s’agit plus d’une personne mais des milliers qui témoignes de vie après la vie , des médecins ont certaines preuves quand les malades ont pu par ex donner le n° de fabrication de la table d’opération ! la couleur de certains objets qu’ils ne pouvaient théoriquement pas voir ,
    il n’y aura peut être jamais de preuve matériels car nous vivons dans un monde où seule la foi est constructive , tout le reste est illusion , nous devons tout apprendre et accepter par nous même , ce n’est pas la preuve apportée par un autre qui nous guidera mais la façon dont nous la regarderons ,
    si essayons de débarrasser  notre esprit des préjugés de nos cultures , religions , éducations etc , nous verrons avec nos yeux et pas ceux des autres ,
    rampa disait : ce qui compte n’est pas de faire mais d’essayer !
    peut importe tous nos acquis , notre savoir , notre carrière , qqun pourra en faire cent fois moins et progresser cent fois plus ,
    gandhi disait : on est heureux lorsque sont en harmonie ce que l’on pense , ce que l’on dit et ce que l’on fait .
    à la suite de la lecture des livres de rampa j’ai réussi à faire un rêve éveillé grace à ses explications simples et précises , par la suite j’ai fais deux voyages astraux très brefs mais qui m’ont permis de voir que c’était « vrai » ! c’était comme un signe , j’ai reçu depuis cinq ans d’autres (mais ça devient trop long ;o) ,
    bonne soirée  

  • Il serait correct de ne pas trop exagérer au sujet du Dalaï-Lama … En tant que Tibétain religieux et homme politique(destin qu’il n’a pas choisi); il a fait ce qu’il a pu durant de longues années; malgré une grande hypocrisie à l’Occidentale qui a déroulé devant lui les Tapis Rouges et a négocié par derrière des contrats juteux avec les différents gouvernements Chinois…Quand je lis les livres de Rampa, j’ai l’impression à 100% que nous sommes très prêt de Kuten-la l’Oracle du Dalaï-lama(qui utilise de nos jours avec facilités les mass média)… Les autres antagonistes, plutôt écrivains, restent fantaisistes et très évasifs (sans apporter de preuves) comme : Agehananada Bharati, John Morris, Hugh Richardson et encore au pire Heinrich Harrer et même le fabulateur(à ses moments): Arnaud Desjardin…Reste tout de même Alexandra David Néel qui s’est toujours bien gardée de casser du sucre sur Lobsang Rampa : Et pour cause !(Elle était vivante et lucide au moment de la publication du 3ème Oeil et entretenait une correspondance soutenue et appropriée)jean-françois

  • Il n’y a pas d’encyclopédie, fusse t’elle WIKIPEDIA qui soit née avec la science infuse et la connaissance innée !   Ils sont pourtant nombreux a s’y référer pour critiquer Rampa, prenant ainsi des vessies pour des lanternes…
    Une petite virée sur le site Wikipédia –  en tapant Lobsang Rampa-  et vous pourrez y apprendre que c’est Marco Pallis qui a engagé un détective pour enquêter sur Rampa.  Maintenant, une autre petite virée sur le même site ( mais en anglais )  Wikipédia – The free encyclopédia   toujours en tapant  Lobsang Rampa et hop ! vous serez surpris de lire que c’est Heinrich Harrer – cette fois-ci –  qui a engagé le fameux détective privé  Clifford Burgess…  
    Clifford Burgess,  le poivrot invétéré…  ( dixit Tuesday Lobsang Rampa !  )
      

     

  • Dans son mémoire  » Relire T.L Rampa  »  l’universitaire Stéphan Bouthillette fait référence  à Bharati qu’il définit comme un expert sanskritiste.  
    Bharati, ( du nom de son ordre religieux ) ancien adorateur de la Vache Sacrée et de ses 5 attributs ( le lait,  le beurre, la crème et… l’urine et les excréments ! oui, oui !  )  moine sanyasin défroqué qui a renié ses vœux monastiques,  soit disant  » expert oriental   »  se vante, dans ses écrits,  de ses expériences « anthropologiques  » sexuelles débridées sous l’emprise de l’acide lysergique ( L.S.D ) .  
    Nous sommes ici bien loin de la chasteté  recommandée dans son ordre religieux alors  chut !!!  et surtout pas un mot de Bouthillette sur le fait que le swami enturbanné originaire d’Autriche ( auto-proclamé tibétologue    )  apologiste d’un hindouisme plutôt fusionnel  à ce point que plusieurs de ses livres ont été interdits de vente en Inde dans les années 70….
    Ainsi, dans ses livres, Lobsang Rampa nous enseigne le voyage astral , a avoir une vie saine et une bonne conduite, nous invite a ne pas utiliser de drogues tandis que, Bharati ( l’expert bouddhiste !!! ),  un des plus virulent critique de Rampa, dans ses livres nous raconte  ses partouzes et ses délires psychédéliques de poissons en forme de spermatozoïdes  sortant du ventre de ses partenaires féminines – bouddhistes ! – ( je cite Bharati ! ) 
    En hommage a toi , mon cher Maitre, T. L. Rampa. 

       
        

      

      

     

  • bonjour jean , je suis bien d’accord avec toi , beaucoup de gens disent que rampa leur a apporté des choses qu’ils n’auraient pas trouvé ailleur , en se remettant dans le contexte du début des années 70 on sortait out juste d’un gigantesque l’obscurantisme . 

  • Le doute est toujours permis bien sûr. Mais ces livres ont élargi l’horizon de Lobsang Rampa a ouvert l’esprit à pas mal de gens.
    Quelqu’un peut-il cependant m’aider à résoudre cette énigme sous forme de question :
    Pourquoi Lobsang Rampa se souvenant de sa vie sous la peau d’un tibétain initié n’a jamais pu s’exprimer en tibétain? N’oublions pas que sa transmigration lui à permis un transfert progressif des molécules de son ancien corps. Alors pourquoi le langage n’a-t-il pas suivi?

  • @gil83
    Oui gil83,   les NDE confirment fortement  les déclarations de T.L Rampa au sujet de l’astral. ( sur ce sujet,  un reportage  très touchant   »  le grand retour NDE  »  sur youtube  …  )  J’ai aussi vécu plusieurs expériences de voyages astraux ( sans le vouloir )  des rêves éveillés,  des prémonitions et autres contacts avec des âmes errantes…
    Je ne suis pas bouddhiste.  Je me suis dirigé vers le christianisme.   Je devrais plutôt dire que j’ai répondu a un Appel  !!! 
    J’ai lu Rampa dans ma jeunesse et ses écrits ont transformé ma vie.  
    L’Essentiel est l’Amour,  l’Amour c’est Dieu…

     

  • bonjour ,
    @viciano ,
    je crois que rampa parlait une multitude de langues grâce à sa grande mémoire , le fait de parler anglais en angleterre et au canada n’est pas étonnant , il n’avait pas dû rencontrer grand monde parlant tibétain ,
    il n’y a qu’une seule interwiew audio de lui sur le net , aucune vidéo , il devait en faire une mais avant il lui a été demandé de signer un papier comme quoi tous ses dires étaient faux !! évidemment il a refusé ,  
    @ jean ,
    je vois que toi aussi tu as reçu plusieurs signes , j’ai rencontré pas mal de personnes aussi dans ce cas , ces signes nous sont donnés pour notre évolution spirituel et pour celle de cette civilisation en plein déclin ,
    pour la religion perso je préfère « ma » religion : tolérance , compassion , amour , et c’est déjà beaucoup ;o)  

  • J’apprécie vos réponses qui montrent une sagesse due certainement à l’expérience de la vie…
    Lobsang a réconforté les personnes prêtes à recevoir son message. Que les autres le soient un jour… En attendant, il serait plus sage de s’abstenir de tout jugement… car ses livres sont un précieux héritage qui n’existait pas dans notre culture parce que dans le passé, toutes les personnes sensibles étaient  critiquées voire ELIMINEES… Un jour, le voile se lèvera. En attendant, il faut suivre son coeur et son instinct et s’inspirer de telles oeuvres.
    Bien à toi.
    Sand’

  • @ Viciano
    Rampa explique, dans ses ouvrages,  que certaines étapes de son initiation,  sous hypnose,  ont consisté notamment à ce qu’il ne puisse révéler certaines informations  contre sa volonté…

  • Le Dalai lama est il une sorte de  » pape  » du bouddhisme ?
    La réponse est non ! 
    Le dalaï-lama ne représente ni le bouddhisme zen (Japon), ni le bouddhisme d’Asie du Sud-Est, ni le bouddhisme chinois.  En fait, le bouddhisme tibétain représente moins de 2% des bouddhistes du monde.  Et même au Tibet, il existe quatre écoles bouddhistes séparées, le Dalaï-lama appartenant à l’une d’elles seulement, la gelugpa (les ‘vertueux’ aux bonnets jaunes).   Lors de sa visite à Londres, en 1992, il a été accusé par la plus grande organisation bouddhiste britannique d’être un « dictateur sans pitié » et un « oppresseur de la liberté religieuse ».    Ce ‘pape’ semble avoir peu de disciples religieux  ( quelques un en France…surtout  dans le Bordelais, et du Bordeaux au Ricard ,il n’y a qu’un pas ! ) mais beaucoup de suiveurs politique.   Pour  situer toute la valeur à accorder a cette fameuse lettre officielle  du soi-disant  » secrétaire personnel  » du Dalai lama…

  • Par la transmission de son expérience et de ses connaissances,  Rampa,  tellement critiqué et rejeté par les siens,  ( le vilain imposteur !!! )  à financé seul son œuvre et à fait beaucoup, beaucoup,  pour le Tibet.   Mais  voyons qui finance le mouvement tibétain en exil ?    Est ce des dons provenant d’ONG caritatives et humanitaires ?  
    Le mouvement tibétain reçoit effectivement de tels dons, mais son principal financier est le gouvernement des Etats-Unis.   Entre 1959 et 1972,  la CIA a versé 1,7 million de dollars au ‘gouvernement tibétain en exil’ et 180.000 dollars par an au dalaï-lama….  Mince alors,  celui-ci a longtemps nié, mais a fini par le reconnaître !
    Par la suite, et aujourd’hui encore,   les versements ont été plus discrets, à travers des organisations de couverture comme le National Endowment for Democracy, le Tibet Fund,   le State Department’s Bureau of Democracy…   Autre sponsor important :  George Soros à travers l’Albert Einstein Institution, récemment encore dirigée par l’ex-colonel Robert Helvey des services secrets US ! 

     

  • Pourquoi ne pas croire que !? un échange voulut est pus être fait ? il y a bien des cas de possessions qui existe et sont reconnue par nos père ! Alors je vous demande a vous ceux qui n’y croit pas comment peut ont dire que quelqu’un peu être possédé et que de ce même principe un échange de corps  est pus être fait ?
     
     
       

  • Bonjour les passionnés de Rampa (mort en Mai 1981).
     
    Dès l’âge d’à peine 19 ans (j’en aurai 59 en fin d’année) j’ai lu un1er livre de MrTuesday Lobsang RAMPA, puis tous les uns après les autres, dont certains au moins 2 fois.
     
    Si on lit TOUS les livres de cet écrivain (et non un ou deux livres), on ne peut que suivre un cheminement spirituel sain ; on ne peut que vivre avec un +, qui donne un bon sens à notre vie, qui nous accompagne durant des décennies.
     
    Combattre la jalousie, la haine, les pulsions suicidaires, la tentation et le risque d’endoctrinements sectaires, les dangereuses tentations de l’occulte, ne pas confondre le spiritisme avec un loisir, et bien d’autres choses encore, font partie des innombrables bons côtés de ses écrits. Beaucoup de BIEN, donc, a été fait, avec ses livres.
     
    Quand on vit une spiritualité au quotidien, qu’on adopte une attitude religieuse ou pas, on retient prioritairement le bien que fait autrui.
     
    Au fil des ans et de mes lectures, je n’ai pu que constater que tout ce qui était mentionné, expliqué, conseillé…dans ses livres, était repris par 99% des écrivains.
     
    Je fais certainement partie des gens qui ont été éveillés sur le sort des Tibétains grâce à Rampa.
     
    Je ne me permettrais pas d’insister sur le riche bénéfice que peut bénéficier tout lecteur de Lobsang RAMPA, car plusieurs personnes, ici, en toute objectivité, ont parfaitement dit les choses.
     
    Ne pas « trop » se passionner, donc ne pas risquer de s’énerver concernant un écrivain qui a fait avancer les choses, à sa façon, me semble être une des voies de la sagesse, et permet à tout le monde de « prouver », si besoin est, que nous avons tous une vie intérieure, qui a le même but, la même légitimité que d’autres, avec un cheminement variant.
     
    J’ai lu plusieurs livres du Dalaï Lama ; ses écrits ne m’ont jamais semblé incompatibles avec le contenu de l’oeuvre de RAMPA ; d’ailleurs je n’ai jamais lu de livre en opposition, en contradiction avec ses livres.
     
    Les livres abordant la spiritualité, la médiumnité, se complètent, enrichissent…
     
    Bien à vous.
     

  • J’ai pas tous les livres de Rampa, et je ne sais pas si il donne des dates
    de sa naissance au Tibet ?
    Et si il donne l’âge quand il fait sa transmigration d’âme ?
    L’âge de son corps asiatique ?

    J’ai adoré lire ses livres, c’est certain que pour un incrédule c’est dur a avaler
    A l’âge de 6/7 ans, j’ai fais une décorporation, et je ne savais pas ce que c’était ?
    Je voyais cette lanière de lumière qui me reliais a mon double, et j’ai traversé le plafond de la maison, 
     j’étais comme un ballon suspendu  dans les airs !

    C’est des années plus tard en lisant un de ses livres, que j’ai compris mon expérience d’enfant.
     
    J’ai appris plus tard toute cette histoire de transmigration !

    Et les critiques déjà a  l’époque, des gens en parlait comme d’un espion ou je ne sais quoi d’autre ? Mais tout de même il na pas renié jusqu’à son dernier souffle,
    sur le fait que ce qu’il a écrit est du vécu.
    Ca aurait tout de même été plus facile pour lui, de dire que c’est des écrits inspirés Par l’au delà ! Par des moines Tibétains !

    Je ne pense pas que ses écrits aurait eu moins de succès ! 
     Parce qu’à l’époque on ne savait même pas ce que c’était une NDE/EMI

    Quant il a écrit  son premier livre, même aujourd’hui tout ceci reste assez obscur

    Pour nous occidentaux.     

      

      
      
      
      
      
      

  • moi entre les ages de 13  à 16 ans j’ai lu rampa  et je peu dire que c’est grâce à lui que jamais je n’ai touché à aucunes drogues ( les drogue blessent le corps) et l’âme qu’il disait 
    alors rien que pour cela je lui dit merci ,, escroc pas escroc gourou ou pas il à surement fait du positif aussi dans sa vie  ses livres étaient moraux aucunes violence ni de sexe  c’est surement ce qui déplait le plus de nos jours il aurait du mettre une Clara Morgane à poils sur ses couvertures  et la on l’aurait reçu chez Dechavane ou Morandini ou Rouquier  et de parfait parvenus autin et stupide disserteraient encore sur  ses ouvrages

  • @Jozio
    Ce n’est pas l’avis de cette grande dame Mme Alexandra David Neel qui n’a jamais cru devoir évoquer ce fait au cours de sa très longue carrière d’écrivain…

  • Bonjour,
    J’ai lu Rampa, alors que j’avais 12 ou 13 ans. Ces livres m’avaient transportés, et fasciné. C’était une fascination de la culture tibétaine. Un peu plus tard, j’ai su que ce n’était que pure affabulation…Néanmoins, aujourd’hui je m’intéresse au bouddhisme, grâce, ce coup-ci à un vrai moine tibétain qui a vulgarisé la voie tibétaine en occident : Chogyam Trungpa. Si le bouddhisme vous intéresse, je vous recommande vivement ses livres qui sont nombreux, et pas délirants du tout. ça pourrait changer votre vie…en tous cas, ça a changé la mienne. 

  • […] De la fumée sans feu en somme ? … Par principe je doute, je sais ce que j’ai lu !!!! Me reste à aller voir le Tibet vu par LHDDT, jusque là j’ai toujours trouvé mieux à faire ! Furieux d’avoir été confondu (ceci s’entendant dans les deux sens du terme), le faux lama répondit à France Soir huit jours plus tard, sur un ton péremptoire et glacé. Il y affirmait être "vraiment un lama, réincarné il y a neuf ans dans le corps d’un Anglais".Cette réponse abrupte, distillée sans autre précision, était pitoyable. Accusé d’avoir menti sur son identité, Rampa changeait de version, et, comme gage de sa sincérité, en appelait à la réincarnation et au voyage astral… […]

  • Lobsang Rampa donna des infos sur son cher Maître le Lama Mingyar Dondup ; il écrit que celui-ci avait été envoyé faire des études à Londres à l’Ecole des Mines et qu’il avait eu parmi ses responsablités la gouvernance du village de Shöl au pied du Potala.
    Je farfouille sur Google et retrouve un certain lama qui a exactement le même profil : Lama Möndro.En 1922, il se remet à chercher de l’or au Tibet avec un Britannique, sir Henry Hubert Hayden (1869–1923), dont l’intervention avait été demandée par le gouvernement tibétain pour la prospection de mines.(Où de grottes cachées, où des capsules temporaires… qui sait ? )Il devient ensuite l’interprète personnel du 13e dalaï-lama et, en 1923, il est nommé chef de la police de Lhassa et obtient le grade de Khenchhung. Plus tard cependant, il est rétrogradé comme agent de sixième rang et envoyé à Ngari comme dzongpön.
    En 1930, il est rappelé à Lhassa pour représenter les habitants de Rudok. Il est également conservateur des objets sacrés au Norbulingka et au Potala et nommé mipön (maire) du village de Shöl1.Si vous voulez voir la tête qu’avait Lama Mingyar Dondup tapez : Möndro .La biographie de Möndro donnée par Wikipédia s’arrête brutalement en 1932 alors que l’on y trouve des photos qui daterait de 1939 .C’est, bien sûr, comme de bien entendu, encore une gaffe de Wikipédia on se garde bien de donner une date de décès pour ce grand lama et on est simplement gratifié d’un (1897,-?)Lama Möndro était le Lama Mingyar Dondup assassiné au Potola en 1933 quelque jour avant le décès du grand treizième. On ne comprend pas pourquoi la biographie de ce lama ne dépasse pas 1932 et que l’on ne connait pas la date de sa mort !!!  Vous remarquerez sur la photo de Lama Möndro l’entaille et la cicatrice du troisième Œil…

  • Bonjour,
    Je viens de lire tous les messages, à l’exception d’un ou deux.
    Une personne qui m’a proposé de lire « le troisième oeil » m’a dit que cette lecture avait changé sa vie, l’avait embellie.
    Par curiosité avant de me lancer dans cette lecture et pour ne pas perdre mon temps j’ai cherché sur le net de quoi il retournait de l’auteur et je suis tombée sur ces échanges forts intéressants par moments et je remercie Michel, Fifi et Jean.
    Je vais donc lire ce livre.
    Peut-être à bientôt pour échanger.
    Bonne soirée à vous tous.

  • Un ami me disait dernièrement:  » tu sais, la fameuse lettre envoyée soi-disant par le secrétariat du 14 ème Dalai-lama, eh bien… c’est du pipeau !
    Pourquoi donc?
    – Regarde bien cette lettre; il y a un énorme anachronisme !  »
    Je la détaille et ne voit rien de particulier !
    –  » Mon pauvre ami, cette lettre n’a aucune valeur officielle car elle est datée du 13 octobre 1972 alors que Lobsang Wang Chuk n’a été nommé que le 1 décembre 1972…  »

     » Soit c’est un faux rédigé par des journalistes à scandales soit encore le secrétariat du Dalai-lama n’a voulu prendre aucune responsabilité officielle au sujet de Lobsang Rampa… « 

  • Le charmant sociologue Karl Stéphane Bouthillette écrit sans complexe :

     » Bonjour, j’aimerais continuer la discussion sur les religions et l’athéisme.
    L’on me demande souvent si je suis religieux… Plusieurs raisons derrière cette question: je porte souvent des robes, j’ai fait plusieurs séjours en des endroits religieux, je discute philosophie et religion, je récite des mantras au travail lorsque je suis découragé – la Mahâmantra est très efficace ! – j’ai même amené un poster de Krishna dans la cuisine où je travaille car je trouvais qu’elle manquait de couleur et de vie.  »

    Il faut bien préciser que Wikipédia et d’autres énergumènes cite Bouthillette et le donne en référence pour dénaturer Rampa… car ce n’est pas rien une thèse de Bouthillette !

  • Lobsang Rampa n’a jamais été plombier mais il est quand même passé, du jour au lendemain fils de plombier par ses détracteurs ( alors qu’il était fils d’ingénieur ! )
    Idem pour le fameux secrétaire personnel du Dalai-lama de 1972 qui est devenu secrétaire adjoint ou très très secondaire (40 ans après tout de même…)
    Qui sont les fumistes et les imposteurs ?

  • J ai lu ce livre il y a tres longtemps et je l ai trouve interresant rt complementaie dans ma vie de tout les jours a savoir qu il y a une vie apres la
    Mort, je trouve regrettable quecertains cherchent a denigrer plutot que de se poser les vrais questions

  • Le livre le troisième oeil est un peu vague pour s’en faire une idée sur la réalité des faits.
    Comment les parents pouvaient-ils savoir que le troisième oeil de Lobsang rampa était ouvert. A aucun moment il n’en n’est fait mention, sauf erreur de ma part. Comment ce petit, a t-il pu intéresser le Dalaï-Lama personnellement ?
    Avez-vous Jean une réponse SVP ?

  • Après avoir subit l’eveil de la kundalini,alors que j’étais ignorante de tout,je n’étais plud dans ma vie on pensait pour moi,on me frappait,enfin c’était terrible,puis j’entends dans ma tête Va acheter un livre de Rampa ce que je fais, je suis tombée sur le troisième œillères l’ai lus et ensuite je me suis précipitée pous acheter les autres car il m’on beaucoup aidé dans tout ce qui m’arrivait mes tourments on dure 11ans mais j’entends toujours la bonne entité qui m’a beaucoup remonté le moral.
    monsieur Rampa à tellement parler de ses chats siamois que j’en ai acheté deux frères l’un s’appelle Rampât et L’autre Lobsang mais je peu vous jurer que ces petits chats me surveilles et ils deviennent de plus en plus humains dans leur comportement avec moi,maintenant,vous aussi vous pouvez ne pas me croire et je suis certaine que cela se passerai comme cela si je racontais tout ce qui m’est arrivé.on me prendrais pour folle

  • Excellente mise au point de Jacques rétablissant la vérité au sujet de Lobsang Rampa. ( extrait d’un autre blog sur Rampa )

    « Cyril Hoskins appelé également Lobsang Rampa tient à nous faire une petite mise au point : Grand-père était, à la vérité, un homme très important,du moins dans le district rural de Plymton. Grand-père était le chef du Service des Eaux de Plymton. Chaque jour, partant à dos de poney, il se dirigeait à travers les collines jusqu’à une petite hutte où se tenait le réservoir.Il était armé d’un bâton d’environ un mètre de long, cela lui permettait d’entendre l’eau se précipiter à travers les tuyaux pour s’en aller alimenter les robinets de Plymton et autres districts. Les affaires de grand père étaient florissantes et faisaient vivre plusieurs hommes et quelques apprentis.Il leur enseignait la plomberie – d’où les racontars injurieux qui devaient naître plus tard à mon sujet. Mon père était aussi un très bon ingénieur : Il monta une affaire de plomberie et d’électricité : Entreprise qui employait un vingtaine de personnes dans la quelle je n’ai jamais travaillé ni en tant qu’employé ou contremaître … Quand à moi (Lobsang Rampa)vers 14 ans, l’école secondaire de Plymton ouvrit ses portes L’une des plus fameuses secondaires d’Angleterre, qui a vu passer des gens célèbres …Plus tard mes parents décidèrent que je ferais mon apprentissage d’ingénieur dans une firme de Plymouth. Mes parents insistèrent pour que je reçoive une formation d’opérateur radio à Southampon .En même temps j’appris le pilotage d’avions de ligne et obtins ma licence mais malheureusement je ne fus pas admis médicalement etc etc Lobsang Rampa n’a jamais été plombier encore moins fils de plombier … Il a été cependant un court moment représentant en matériel chirurgical : métier d’après guerre qui était très lucratif et nécessitait des connaissances en médecine .
    Jacques »

    Cliquez ici pour voir l’article : http://lobsangmessager.centerblog.net/23-hommage-au-maitre-lobsang-rampa-7

  • Merci monsieur Rampa d’avoir vulgarisé vos connaissances, nous avons grace à vos livres découvert le corps astral, l’avons fait voyagé , avons fait visité les vies antérieures de notre ami Michel, qui sous hypnose nous emmenait à salk Lake city où il avait été pendu en 1872, puis dans les rues de Londres où soldat anglais il grelotait de froid pendant les guerres napoléoniennes , merci de nous avoir expliqué l’aura que maintenant grace à un spectre l’on sait voir, merci de nous avoir rappelé l’acupuncture , l’herboristerie, l’hypnose, la méditation dans un temps où âgé de 15 ans vous avez changé pour toujours ma vision de la vie, car si j’ai dévié je n’ai jamais perdu de vue l’essentiel.

  • Bonne année à tous et félicitations pour ce blog passionnant, l’un des plus pointus et vivants qu’il m’ai été donné de voir sur Rampa. Je ne vous ai jamais remercié d’avoir mis ma video sur Rampa au début du blog – donc merci 🙂 – et désolé de n’avoir encore rien posté, mais je vous lis de temps en temps. Même si j’ai publié plusieurs livres sur Rampa, je reste de ceux qu doutent de l’authenticité « permanente » de Rampa. Attention je ne dis pas que c’était un imposteur, trop facile, sa personnalité est infiniment plus complexe. Je pense que la transmigration qu’il a vécue (que je pense réelle) a affecté profondément son « fonctionnement spirituel » en confondant les deux personnalités, l’ancienne et la nouvelle, le conduisant parfois à mélanger le vrai et le faux, msurtout vers la fin de sa vie

  • … (suite) ce qui a conduit à tous ces doutes et questionnements. Difficile effectivement de démêler l’écheveau complexe de son enseignement (ce blog en témoigne), dont la base témoigne pourtant d’une profonde sagesse et d’un grand savoir. Pour moi comme pour beaucoup il a donc été un déclencheur pour aller plus loin, faire mes propres recherches, et c’est en cela que je lui suis reconnaissant; et s’il a bien eu une « mission », je considère qu’il fait partie de la famille de ceux qui ont assumé le rôle d’éveiller notre société matérialiste à des questionnements spirituels dépassant les dogmes religieux que nous connaissions jusqu’alors. Mission difficile, douloureuse dans son cas (qui peut survivre sans séquelles à une telle « opération spirituelle »?), mais mission réussie en vendant des millions de ses livres à travers le monde, à faire pâlir de jalousie la plupart des écrivains. Merci Rampa

  • Coucou,
    Rampa, c’est toute mon adolescence, (il n’y a qu’une trentaine d’année).
    J’ai lu tout ses livres, je les ai acheté en double, en triple et même plus juste pour les offrir à mon entourage.
    Souvent, sur le net, j’ai lu des blog sur la réalité ou l’escroquerie de ses dires. Je n’y ai jamais vraiment prêté attention. Pour une fois, j’ai juste envie de dire que Rampa, il ne faudrait pas le juger sur la véracité de son vécu mais plutôt sur ce qu’il nous a apporter, pour moi, beaucoup de bonheur. A 50 ans, je relirais volontiers ces livres et n’y prendrais que ce que j’ai besoin. Et pour tout cela, j’ai juste envie de lui dire :
    MERCI !!!!!

  • Bonjour,
    S’il est vrai que “la religion est l’opium du peuple” alors j’ai arrêté de me shooter à l’âge de 18 ans. Je ne pouvais plus adhérer à tout ce que l’on m’avait mis dans le biberon et fait ingurgiter malgré moi. Néanmoins ma sensibilité me donnait toujours à penser qu’il avait « quelque chose » sans pouvoir mettre le moindre mot dessus ! À 19 ans j’ai lu « Le Troisième Œil » et par la suite j’ai acheté tous les livres de Lobsang Rampa et tout ce qu’il y avait sur lui en langue française. De par mon métier j’ai eu la chance de devoir resté éveillé de nombreuses heures de nuit et dans la solitude. J’ai 65 ans et je sais maintenant que Lobsang Rampa avait raison ainsi que toutes les personnes qui racontent ce qu’elles ont vécu durant une EMI. Tout ceci pour rendre mon hommage personnel et dire un immense merci au bodhisattva Chenresi que nous avons connu sous le personnage de Lobsang Rampa et qui a accepté de souffrir une dernière fois pour apporter un peu de lumière dans ce monde rongé par le désir d’argent.
    Merci de m’avoir lu et bonne journée à tous.

  • quoi qu’il en soit le troisième oeil m’a ouvert a la spiritualité en 1979 et aujourd’hui,

    j’ai j’en est lu plusieurs et d’autre auteur.

    mais Rampa m’a remis sur le chemin et même si le doute existe merci,et grasse a lui je peu aider les autres

    Michel

  • Moi aussi j’ai découvert le Troisième Œil en 1970. Je ne parlait pas encore le français et en passant devant une vitrine de librairie j’ai été attiré par ce livre. J’ai attendu presque un an pour pouvoir le lire. Ensuite j’ai lu tous ses livres. Ils m’on apporté des réponses que je me posai ou des réponses que je voulais entendre… en tout cas, les livres de Rampa m’ont ouvert non pas le Troisième Œil, mais un autre Œil sur la Vie!
    Merci

  • J’ai découvert Rampa il y a 40 ans, en commençant par  »Les secrets de l’ aura » qui m’a beaucoup appris, ainsi que bien d’autres de ses ouvrages. On peut se questionner sur sa ou ses vies mais c’est un homme humble et plein de savoir qui m’a beaucoup apporté ne serait-ce que par l’invasion de la chine et les massacres perpétués sur les moines Tibétains . Ses livres sont à lire sans se poser de questions et sont beaucoup plus intéressants que certains prix Goncourt .Moi je lui dit merci.

  • Ayant lu « le 3ème oeil », j’ai été pour le moins « gêné » par des allusions à des rencoeurs personnelles de l’auteur vis à vis de la presse ou du MLF, qui desservent complètement son message et font sérieusement douter de son sérieux…

  • Erreur dans ma réponse précédente: il s’agissait de remarques dans « 3 vies ». En ce qui concerne le 3ème oeil, effectivement, il est très difficile d’avoir un regards critique sur ce qui est dit de la vie au Tibet et de l’éducation des moines (pour les aspects qui apparaissent les plus « sérieux »). Par contre, certains aspects sont quand même assez fantaisistes: l’opération, le monde merveilleux dans la chaleur, les momies de géants, …

  • bonjour, pas simple d’expliquer les choses et la vie est compliquée , une vie ne suffit pas pour apprendre. un millier de moines un millier de religions , la voie du milieu me semble bien choisie. Avoir la foi mais j’ai dépassé ce stade je sais et j’irais au bout de ma vie car elle sera complète vous aussi j’espère. Apprendre toujours apprendre voilà ce qui nous attend on n’a pas le choix c’est ainsi. Chacun est libre de faire les choses mais il ne faut pas s’égarer , gardez toujours l’équilibre et méditez chaque fois que vous le pouvez surtout pensez au bénéfice que vous en tirerez .

  • Bonjour,

    J’ai découvert cet écrivain il y a peu. J’aime son style et les univers décrits qui nous font voyager. C’est selon moi un bon écrivain en ce sens.
    A chacun de juger de la véracité de ses dires. Je pense personnellement que le bouddhisme ne devrait rien avoir à cacher, il ne devrait pas être ésotérique, mais exotérique. Tous les « secrets » dévoilés dans ses livres, se rapportent au style littéraire de l’auteur: S.F., Esotérisme, Enquêtes…etc. Et nous forcent à nous interroger sur la possibilité que la branche du bouddhisme décrite dans ceux-là s’adresse finalement à des initiés. La mise en perspective de cette posibilité est déjà très intéressante.

  • J’ ai lu pratiquement tout les livres de Mr Rampa et je peux dire que ces livres mon beaucoup aider; de plus ses préceptes corespondaient à l’education que j’ai eut.
    Mais je dois dire que étrangement il y avait chaque fois un livre de Rampa qui m’aider pour mieux vivre ma vie du moment. Décés, séparation , tristesse ect…. Rampa avait toujours une réponse à mes maux.
    merci Mr Rampa si j’avais pu vous renontrer saurait été pour moi un bien Fou.
    mais peu importe la rencontre à changer ma vie a travers vos livres.
    a bientôt ….

  • J’ai lu deux ou trois livres lorsque j’avais 16/18 ans, une époque où on cherche des réponses, un sens à la vie. Malgrais l’insistance pour m’intéresser à cette religion, qui pour moi n’est qu’une simple philosophie de vie, je n’ai pas été convaincue. Rien n’est cogérant, aucune logique, limite une supercherie pour booster les ventes; une perte de temps. Au moins je sais aujourh’hui que cette « religion » n’a aucun intérêt; je n’ai besoin ni d’une statuette, ni d’un intérimaire pour avoir la foi et faire le bien autour de moi. Mon cœur me guide; on appelle ça le LIBRE ARBITRE…!!!

  • Je suis étonné de cette diversité des réactions sur ce site . Vers 14 ans j ai lu le troisième oeil ,et rien ne m avait paru extraordinaire, ensuite j ai lu tous les autres livres que de temps en temps je parcours ,le dictionnaire de Rampa,il s avère que ces ouvrages m ont beaucoup apporté. Je n en ai pas pour autant perdu mon sens critique, en gros ,la spiritualité, le voyage astral,et nombreuses choses avancées ne m ont jamais posés de problème dans le sens que l auteur ne s est jamais posé comm
    guru. Un point bien précis quand même, me chagrine ,c est celui ,selon Rampa,de l existante d un monde souterrain, avec un soleil central ,au centre de la Terre, là je tique !excusez moi de l expression! C est quand même un détail important ,si une personne peut rebondir sur ce sujet et donner son avis, car il s agit ici d un côté scientifique qui n a que deux solutions, c est vrai ou c est faux,
    Voilà ,je crois que de toute façon la lecture des ces livres reste une chose positive tant que l on ne cherche pas à développer notre ego, et influencer les personnes autour de nous.

  • Il y a environ 40 ans une collègue de travail m’a fait connaître les livres de Rampa. Ces ouvrages m’ont fait découvrir l’univers du Tibet, du bouddhisme puis la spiritualité. Ils ont été pour moi un vrai « cadeau de la vie ». Je sais que beaucoup de personnes ont débuté leur chemin spirituel grâce cette lecture. J’aimerai pouvoir prendre le temps de relire ces livres, mais en aurais-je le temps et serais-je autant émerveillée ? La Vérité n’est-elle pas que ces livres existent, ont été écrits, et ont certainement atteint leur but !
    Ceux qui ne sont pas intéressés ont tout loisir de lire autre chose, mais qu’ils s’abstiennent de critiquer ce qu’ils ne connaissent pas.

    Paix à vous Monsieur Rampa

    Danielle

  • Croyez ou ne croyez pas. La Vérité est ce que l’on croit. Si ces livres vous ouvrent des voies suivez-les, si elles vous font rire, laissez la place aux autres.

  • Moi, aussi j ‘ai lu de T Lobsang Rampa » Je Crois » 1979″;Histoire de Rampa »; 1978; « Le troisième Oeil » 1983; « Les Clefs du Nirvana » 1973 , je crois que je vais les relire, j’ en ai lu d ‘autre aussi à cette époque, cela m’ a fait du bien. Aujourd’hui , dans ces temps de grande confusion, je vais les relire, même si le doute existe, sur la réalité de ces choses, mais après tout, peut être qu « aussi le « Dalaï-Lamas » est un imposteur, comme monsieur Matthieu Ricard, toutes personnes parlant de vie après la mort, de réincarnation, de phénomènes métaphysiques, de toutes ces choses, ou les médecins, physiciens, psychiatres ,les hommes politiques, même des personnes lambdas veulent que toutes ces choses soient rationnelles,on veut à tout prix, mettre un nom sur tout: dans ce cas tout le monde a tord,tout le monde a raison.

  • J’ai lu ces livres il y a des années, je pense souvent à lui, mon mari l’appelait « l’homme sans rempart ». Vrai ou faux, Je ne peux lui dire que merci pour ce qu’il m’a apporté.

  • Bonsoir a tous
    Comme j’ai vu qu’il y avait eu 199 commentaires, je me suis dit que ca serait amusant d’ecrire le 200eme.
    J’ai lu Le troisieme oeil, en J’ai lu, dans les annees 70, collegien ou lyceen, ainsi qu’une demi douzaine des ouvrages suivants. Je les ai encore, avec leurs couvertures rouge fonce.
    C’etait prenant, passionnant.
    Maintenant adulte, je ne suis pas surpris que ca soit une fiction desavouee par Sa Saintete.
    C’etait une collection remplie d’histoires etranges, OVNI, fantomes, vaudou, alchimie, nazisme, magie, etc.
    http://www.psychovision.net/livres/editeurs/198-collection-laventure-mysterieuse-jai-lu
    Aujourd’hui ca me fait penser a Rael et au « mouvement » raelien… Un truc qui donne envie d’y croire mais qui ne resiste pas a la lumiere de la verite.
    Si il y a des personnes qui ont decouvert le bouddhisme grace a ces livres c’est bien, si il y a des personnes qui ont ete sensibilisees a la situation du Tibet c’est bien.
    Bonne route a tous
    J-L

  • Bonjour, le voyage astral a été prouvé dans l’institut de sciences appliquées de Robert MONROE en Californie à l’aide d’une » machine  » à basses fréquences. Son livre nous invite à pénétrer dans son laboratoire en nous décrivant les stupéfiants voyages dans l’au-delà . Lisez Robert Monroe, écoutez-le sur youtube et réfléchissez.
    Rachel

  • Les projection astrales son réel. Il est possible de sortir de son corps mais il est difficilement réalisable et trés dure a maintenir pour ceux qui on déjà fait des paralysie du sommeil la réponse est proche il faut franchire ses limites mais pour le peux avec qui on peut en parler prefere se réveil que d’explorer ses moments de peur. Je pensse que celui ou celle qui réalise deja des paralysies du sommeil phenomen deja bien expliquer scientifiquement et pas loin de faire des reves lucide ou projection. les projections sont très différentes du rêves lucide. Je pensse que peux de personne peuve ateindre certaine capacité mentale car il faut atteindre un niveau d’energie et de conscience eleve. Le probleme est vraiment de pouvoir tire des conclusions des expériences car l’energie est souvent le probleme. On ne peux pas toujours voyager car une autre fatigue se cree et l’expérience et pas possible tout le temps.

  • Bonjour,

    Moi aussi j’ai lu une parti de l’œuvre de rampa.
    Je pense qu’il brouille les pistes il ne dit pas toute la vérité et certaine chose son dite pour embrouiller les gens trop curieux, sur son âge, où il habit et qui cherche de trop prés les OVNI et bien d’autre choses que l’on ne doit pas savoir.
    Mais je peux vous dire que ça vision des choses mon beaucoup aidé dans ma vie, j’ai apprécié ces livres que je relie actuellement il son plein de sagesse.
    Je vous informe qu’il y a une chose dans c’est livres qui est vrai et j’en apporte le témoignage que vous croirez ou pas Monsieur les septique, j’ai eu deux expérience l’une de sortie astrale effectivement il ne faut pas paniquer ou on revient directe dans sont corps mais le peut de temps ou on est sortie on pense toujours a c’est expérience et on est dans l’attente du moment de pouvoir y retourner, deuxième expérience j’ai eu des visions de chose qui allait se passer et qui est arrivé.
    je ne veux pas m’étendre sur mes expériences se n’est pas le but de mon message mais au lieu de chercher controverse a ses enseignements, perdez plus tôt votre temps a méditer et a mettre en application sais enseignement se qui est plus difficile que de chercher la petite bête, dans une autre vie vous n’aurez peut-être pas l’occasion de lire s’est livres qui sont malgré les non dit et explication voilé plein de vérité

  • Bonsoir,

    Sheelagh Rouse fut la secrétaire de Lobsang Rampa durant 25 années et elle a écrit deux livres sur lui pour honorer sa mémoire en disant le plus grand bien de lui et de sa générosité dont elle tient à témoigner.

    Lobsang Rampa n’a jamais été son vrai nom, il l’avait utilisé comme nom d’auteur pour écrire ses livres car s’il avait donné son vrai nom tibétain (je ne parle pas de celui de Cyril Hoskins auquel l’auteur dit avoir transmigré dans le corps de cet anglais afin de poursuivre sa mission terrestre), comme la Chine avait envahi le Tibet (et massacré de très nombreux nombreux tibétains) et du fait que « Rampa » disait le plus grand bien dans ses livres les mérites du Tibet et de son peuple, les chinois auraient pu retrouver sa trace au Tibet et celle de sa famille et les mettre en danger de mort. Alors quand on dit que le Dalaï-Lama et les autorités tibétaines n’ont pas trouvé de trace de l’existence d’un « Lobsang Rampa » au Tibet c’est normal puisque Sheelagh Rouse explique que Lobsang Rampa était juste son nom de plume. Quand on voit comment se comporte la Chine chaque fois que le Dalaï-Lama est reçu avec les honneurs par différents chefs d’Etats et les incidents diplomatiques que cela entraîne entre les pays concernés, on peut comprendre la crainte qu’aurait eu l’auteur à donner aux chinois son vrai nom tibétain. Sheelagh Rouse écrit ceci :

     » Il pensa qu’il devrait écrire sous un nom de plume, et avait légalement changé son nom de Carl Ku’an en Tuesday Lobsang Rampa  »

    Et entres autres choses elle témoigne de ceci également :

     » Et c’est parce tant de choses concernant cet homme exceptionnel – Lobsang Rampa – ont été dénaturées qu’il est devenu vital pour moi d’en donner la vraie version, avec honnêteté, même si cela doit faire voler en éclat la vision idéalisée des uns et le jugement faussé des autres.  »

    EN PARLANT DE RAMPA :

     » C’était la beauté du don, et sa rareté. Ce qu’il a fait pour moi, et pour d’autres qui se sont retrouvés comme moi dans une situation inextricable, ce n’était ni de la charité, ni un acte qui attendait une quelconque reconnaissance en retour, ce n’était pas de la gentillesse dans le sens habituel du terme. C’était un acte d’amour et l’amour ne demande rien en retour. Ce n’était pas de la pitié non plus, car les faveurs accordées par pitié sont humiliantes pour qui les reçoit, et on peut dire sans risque de se tromper qu’il n’a jamais rabaissé quiconque à ce rang. Il donnait avec élégance, librement et dans la joie, dans un merveilleux élan de don de soi. Cela en rendait l’acceptation comme la chose la plus naturelle au monde, la plus facile, la plus agréable. »

    Voici (ci-dessous) le lien où vous pourrez lire gratuitement sur internet l’intégralité de l’un de ces deux livres où elle raconte la grandeur spirituelle de cet homme au coeur sage et très généreux, témoignant de ce que furent ces 25 années passées à ses côtés :

    https://www.lobsangrampa.org/b​ […] -Rampa.pdf

    J’ai un ami qui a suivi à la lettre les conseils de Lobsang Rampa pour effectuer des voyages astraux et au bout de beaucoup d’efforts de volonté et de persévérance, il a réussi et aujourd’hui il maîtrise la sortie de corps consciente.

  • Il faudrait un peu dépasser cette vision dichotomique maitre/gourou, écrivain/arnaqueur. Il n’a jamais démenti son personnage, pourquoi ?
    Peur de décevoir, entêtement, peur de perdre le filon, ivresse d’une renommée à la fois séduisante et refoulée ?
    On a toujours pas beaucoup d’éléments et rien ne semble avoir échappé depuis cette époque, peu de témoignages, les faits semblent indiquer une fuite, le silence un respect.
    Au final cette contradiction alimente encore des théories, il ne s’agit pas de remettre en cause quoi que ce soit, on a pas besoin de cela pour comprendre ses écrits, mais c’est juste le sujet de ce fil et tout ce que cela sous-entend.

  • bonjour fifi , c’est marrant je regardais par hasard ce blogue il y a qques jours pour voir s’il y avait du nouveau depuis février , eh bien merci à toi !
    tu dis :  » Il n’a jamais démenti son personnage, pourquoi ?
    Peur de décevoir, entêtement, peur de perdre le filon, ivresse d’une renommée à la fois séduisante et refoulée ? »
    et s’il disait la vérité tout simplement ? la transmigration à bloqué beaucoup de gens et lui a valu les foudres quasi généralisées ,
    je pense qu’il a voulu donner essentiellement un message de paix et d’amour et ceux qui ne voient pas ça n’ont pas lu ses livres ,
    chaque personne aura sa propre vision des choses et chaque choses sera acceptée ou immédiatement refoulée par ces personnes ,
    on peut se battre pour ses idées sans avoir l’idée de se battre , malheureusement (et on peut le voir dans le livre l’ermite) l’homme a appris à se battre depuis presque toujours , son instinct le poussera vers un comportement plus animal qu’humain , il devra prouver sa supériorité pour séduire , sa réflexion sera le plus souvent irréfléchie !
    la vérité ne l’attire pas tandis qu’il va trouver dans le mensonge ce qui le rapproche de son esprit névrosé et très inquiet de son avenir , et il y a de quoi !!
    je ne juge personne , chacun avançant à son rythme , les livres de rampa m’ont beaucoup apporté au bon moment à mon adolescence , grâce à son livre ‘les secrets de l’aura’ j’ai pu comprendre certain aspect de la pensée et de l’âme , tout ça pour me dire finalement que le plus important après avoir lu et de se forger sa propre idée car on aura plus de facilité à la suivre que celle d’un autre ,
    le pire serait de suivre qqun pour sa bonne réputation et c’est bien pour ça que je suis rampa vu le nombre de ses détracteurs : c’est que rampa doit avoir raison !
    et qu’il y a beaucoup beaucoup de gens qui aiment ses livres et son personnage et disent avoir beaucoup reçu de lui .

  • Bonjour , Arnaque ou pas , en tout cas , c’est T. Lobsang Rampa qui a fourni des réponses à mes questions ; car je suis née en 1956 dans un village de campagne ; enfant je parlais d’une vie antérieure et vers mes 17 ans , j’ai fait des sorties de corps .Comme cela était la coutume à l’époque , j’ai questionné le curé de mon village pour essayer de comprendre ces expériences ; il m’a dit que j’étais possédée ( véridique) ; heureusement que je n’ai jamais eu un caractère à me laisser démonter , j’ai découvert les ouvrages de L.Rampa et grâce à lui , j’ai compris ce qu’il m’arrivait ; je les ai tous lus et dites vous bien que Le Dalaï Lama ne va certes pas tout vous dire sur les pratiques du Bouddhisme ; en tout cas , merci L.Rampa il a aidé aussi beaucoup de personnes de ma génération , car le bouddhisme n’était pas encore à la mode et on n’avait pas internet ; cordialement , Marie

  • Bonjour!
    Le Dernier Dalai Lama digne de son nom était le 13e de sa lignée. La prophétie dit clairement que son successeur sera corrompu, alors ce n’est pas étonnant qu’il essaie d’effacer le modèle religieux de Rampa.
    Une chose par contre est sûre, j’ai lu cet auteur et je suis convaincu de ses propos et dires.
    Ce qui me reste à faire c’est d’arriver à voyager sur le plan astral et une fois réussi je reviendrai ici pour témoigner car j’aurai la possibilité d’aller vérifier dans les annales akashiques.
    Cordialement !

  • bonjour
    je viens de terminer ce livre …j’y crois ! car il me parle au plus profond ! c’est tout …………
    je pratique le bouddhisme et cela rejoint en grande partie l’étude que j’y fais
    bonne journée

  • Je désire apporter mon témoignage à propos des livres de Lobsang Rampa…

    1 – Lobsang Rampa dit : Tout le monde sort de son corps la nuit, mais comme le corps est endormi, cette séparation ne laisse que de très vagues souvenirs. Mais il est possible de sortir de son corps lorsque celui-ci est éveillé et là, on se rappelle de tout.
    Et c’est vrai, on peut quitter son corps en état d’éveille.

    2 – Il décrit ce que l’on ressent au moment ou le corps astral quitte le corps physique : “Un fourmillement total“ comme si on était plongé dans un bain de champagne, à la différence que les bulles ne seraient pas autour du corps, mais dans le corps… et c’est exactement ce que l’on ressent lorsque l’on se sépare du corps physique.

    3 – Il explique comment on se déplace hors de son corps, par la pensée. Il suffit de penser à un endroit et on y est. Et c’est exactement comme cela que l’on se déplace hors de son corps physique.

    4 – Il dit aussi que les chats, tous les chats voient dans l’astral et lors d’une de mes sorties, le premier chat vers lequel je me suis dirigé, m’a instantanément regardé.

    Dire autant de choses exactes pour les premiers pas dans l’autre dimension, ne laisse guère de doute pour tout le reste… même lorsque les récits défient l’entendement humain… je veux dire par là, lorsque les récits vont à l’encontre du formatage dans lequel la société maintien la population.

    Christian D

  • J’ai beaucoup lu sur le sujet,déja les livres de Rampa,la bible plus d’autres ouvrages sur les religions.Etant devenu athée,je crois que j’ai trouvé la bonne formule,et elle est de moi et je l’assume:
    « les dieux n’existent qu’à travers ceux qui croient en eux »

  • Bonjour. On ne cherche pas la qualité dans la quantité, vous êtes unique ,une entité . Comme le bouddhisme une manière de vivre sa vie en rapport avec tout ce qui vous entoure. Un auteur qui vous explique des choses et qui vous aide dans vos choix . Maintenant à vous de savoir ce que vous voulez , le coté ésotérique vous inspire , vous êtes dans la bonne voie . Seul le savoir et vos expériences resteront gravés dans la mémoire,le reste du superflus . Ce n’est pas facile d’être soi même tous les jours mais on y arrive . Il faut se donner une ligne de conduite , personne n’est parfait alors on fait forcément des erreurs. Pensez à ce qui vous attend avec une vie bien remplie ça vaut la peine de se donner un peu de soi pour soi et pour les autres aussi . Voilà j’ai trop écrit pour expliquer des choses aussi simples et futiles cela va de soi .

  • Quel bonheur j’ai eu à quinze ans de dévorer les livres de Lobsang Rampa,ils ont changé ma vie et ce que j’y ai lu sert encore à guider mes choix.
    Le bien , le mal les actions positives et celles qui ne le sont pas.
    En ce sens ses écrits comme un enseignement du respect des autres et de soi m’ont au moins servi autant qu’ un enseignement religieux l’aurait fait.
    Le Christ était-il un imposteur lui qui a ressuscité d’entre les morts et la Bible un fake best seller mondial?
    En tout cas je me souviens de ces passages sur l’acuponcture ou sur l’aura qui étaient bien éclairants. J’aurais tant de choses à écrire lorsque Michel à 16 ans voyageait sous hypnose dans ses précédentes vies et ça a tant compté pour ma vie à 59 ans à présent…

  • Arnaque ou pas… il reste à ce jour bien de nombreuses personnes encore en quête de mystère afin de donner un sens à leur intuition, aux choses inextricables de la vie, à cette force qui nous remue, qui nous fascine et que nous avons tous au-moins une fois sentie dans notre vie. Beaucoup de personnes qui, un jour, tombe sur un livre de L. T. RAMPA, et en ressorte changées : il y a celles et ceux qui se méfient de ce changement et qui cherche au-travers un peu de rationalisme, de doutes et de croyances, quelques subterfuges pour retrouver leurs esprits et retrouver une réalité plus rassurante, et d’autres qui y croient et qui continuent leur chemin vers cette quête personnelle.

    A en lire les différents écrits, on en tire la conclusion que les seules qui semblent avoir arnaquer quelqu’un, sont ceux qui ont utilisé ou qui utilisent encore le nom de L. T. RAMPA pour faire couler de l’encre et en tirer profit. Car cet auteur d’ouvrages exceptionnels met en avant des principes qui ne sont pas ou peu commun avec les arnaqueurs habituels : la paix, la vérité et l’amour. A-t-il créé des sociétés douteuses et investi dans des paradis fiscaux : pas que je sache. Il a été tant décrié, mis à mal…mais y’a-t-il eu un seul journaliste pour l’interviewer? non, pourtant ce n’est pas faute de l’avoir demandé dans ses livres à plusieurs reprises.

    Bref, quand on lit L. T. RAMPA, on doit le lire avec le cœur, et là tout prend son sens. La réponse à cette question : « arnaqueur ou pas » réside essentiellement dans le contenu des réponses de remerciements de toutes ces personnes à l’égard de L. T. RAMPA.

    Pour abonder dans ce sens, je remercie L. T. RAMPA car j’ai lu, relu et rerelu ces ouvrages qui m’ont bouleversé. Ils m’ont permis de vivre autrement : sans religion, en méditant, en accueillant la différence et la diversité comme une richesse, en regardant la vie et les choses de la vie avec bienveillance et honnêteté.

    Bon vent à tous.
    Jeremy C.

    • Bonjour à tous,
      @Jeremy C
      Excellent commentaire. Je fais partie de ceux « qui y croient et qui continuent leur chemin vers cette quête personnelle. » Et bien m’en a pris !

      C’est un collègue de travail qui m’avait prêté “Le Troisième Œil” en 1969. Arrivant d’une culture judéo-chrétienne les débuts ont été un peu difficiles mais j’ai ensuite été “happé” par le bon sens et ce qui correspondait, très certainement, à quelque chose que je pressentais dans les profondeurs de mon être. Dans les décennies suivantes j’ai pu me procurer les 19 livres de Lobsang Rampa. Soit par recherche, soit par hasard au détour d’un rayon en librairie.

      Comme vous je les ai lus, relus et rerelus. Avec de nombreuses heures de méditation ils m’ont permis de “déchiré le voile” de la religion que l’on m’avait mis devant les yeux et percevoir un cran au-dessus, et avec un peu plus de clarté, l’horizon spirituel.

      Dans cette quête de la réalité spirituelle j’ai aussi été aidé par d’autres ouvrages notamment “Le Livre des Esprits” (1857) d’Allan Kardec et “Un autre corps pour mon Âme” (1995) du Docteur hypnothérapeute Michael Newton. Pour ceux que le sujet intéresse je conseille vivement ces livres qui sont en total conformité avec ce qu’enseigne Lobsang Rampa. D’ailleurs c’est même l’étude de Rampa qui permet de comprendre plus clairement les thèmes évoqués dans ces livres, (réincarnations, vie dans le monde spirituel, groupes d’âmes sœurs, Sur-moi, conseillers spirituels, …)

      Comme vous les livres de Lobsang Rampa ont bouleversé ma vie et je ne le remercierai jamais assez de m’avoir mis le pied sur le sentier du spirituel et de m’avoir appris à comprendre.

      Merci à vous, Jeremy C. pour votre commentaire intelligent et qui fait du bien à tous les “adeptes” du Docteur Rampa.
      Bonne journée à tous.

  • Un fil toujours vivant après 9 ans et 223 réponses, si ça ce n’est pas une preuve de l’immortalité !
    Pour ma part je vient de découvrir Rampa en lisant le 3ème oeil, bouquin acheté il y a 20 ans puis oublié dans un placard. Sublime histoire. Puis je découvre la controverse. Je suis donc en pleine « enquête » sur cette histoire.
    Un des détails que je note, c’est quand même qu’à la fin du livre Rampa décrit une cérémonie de momification plus vraie que nature d’un lama pour en faire une statue vivante recouverte d’or destinée à reposer dans un salle secrète sous le Potala.
    Or il se trouve que les scanners modernes ont trouvé ces toutes dernières années que de telles momies bouddhistes étaient bien réelles :
    https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/la-momie-d-un-moine-retrouvee-dans-une-statue-bouddhique_21779
    https://www.epochtimes.fr/momie-doree-vieille-de-1000-ans-os-cerveau-parfaitment-preseves-etonne-expert-55176.html

    Cela suffit-il à prouver la véracité de Rampa ? En tout cas cela prouve déjà que tout n’est pas complètement faux…

Laissez un commentaire