philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Le bourgeois n'a d'autre rêve que de posséder alors que l'artiste n'a d'autre possession que ses rêves.   {Manu Larcenet}

Lundi 17 mai 2010{par Sonia}

Nature Capitale le 22, 23 et 24 mai 2010 aux Champs Elysées

La plus belle avenue du monde accueillera, le soir du 22 mai pour la Journée Mondiale de la Biodiversité plus de 150 espèces végétales représentant la production agricole et sylvicole de toutes les régions de France. Pendant deux jours et une nuit (22, 23 et 24 mai 2010), des pavés des Champs-Élysées de l’Arc de Triomphe au Rond Point, Nature Capitale investira l’avenue pour la transformer en jardin magique.

Gad Weil (créateur d’art de rue), Laurence Medioni (plasticienne), reprennent le chemin des Champs pour réaliser cette création végétale spectaculaire et éphémère. En une nuit, plus de 600 personnes feront des champs un vaste jardin. Un témoignage de la richesse et de la biodiversité de notre pays. Les matériaux choisis pour exposer, la logique des déplacements comme la réflexion sur l’organisation répondent aux exigences d’une production qui se veut éco-responsable. Nature Capitale est un jardin qui s’offre et se partage, les trois hectares de nature prendront place dans les parcs, les cours d’écoles, les terres privées ou publiques pour y poursuivre leur vie.

Quelques chiffres :

  • Trois hectares de nature sur la chaussĂ©e des Champs-ÉlysĂ©es
  • 8 000 parcelles vĂ©gĂ©tales
  • 150 essences agricoles et forestières issues de l’ensemble du territoire (Dom Tom compris)
  • 150 000  jeunes plants
  • 11 000 jeunes arbres
  • 650 grands arbres
  • 1 mosaĂŻque de cultures agricoles, maraichères et potagères.

Un regard curieux et direct sur ce fragile équilibre entre l’homme et son environnement. Une création poétique qui donnera à la nature façonnée par l’Homme toute son expression de paysage au cœur de la ville.

Le 22, 23 et 24 mai 2010 au Champs Élysées

Vous pouvez participer au projet en devenant « essaimeur » en savoir plus sur : www.naturecapitale.com

commentaire : aucunCommentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

Réagir au sujet