philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Le bourgeois n'a d'autre rêve que de posséder alors que l'artiste n'a d'autre possession que ses rêves.   {Manu Larcenet}

Samedi 9 avril 2011{par Sonia}

La I-citĂ© « The Goutte d’Or » par Martin Parr

the goutte d'or par Martin Parr© Photos : Martin Parr – « Musulmans en prière : produits exotiques »

L’exposition « The Goutte d’Or ! – L’Institut des Cultures d’Islam invite Martin Parr » est une immersion photographique dans un quartier assez méconnu et stigmatisé : le quartier de la goutte d’or. Dans un contexte difficile, miné par le débat sur la laïcité et l’islam le pari paraissait risqué. Il fallait à Véronique Rieffel (directrice de l’Institut des Cultures d’Islam) beaucoup d’audace pour ne pas craindre l’œil parfois sans concession du photographe Martin Parr.

Pendant 4 journées, en janvier, Martin Parr a fait sien le quartier. Il saisit avec humour et décalage des images qui contrastent avec les clichés habituels ; le visage de la majorité silencieuse que l’on montre rarement dans les médias. Il offre un regard spontané, osé, intelligent, et pourtant si simple dans un contexte tendu ou parler d’islam est complexe. Un souffle d’air frais dans un débat souvent rendu étouffant par la politique.

the goutte d'or par Martin Parr© Photos : Martin Parr – « Eric, charcutier au « Cochon d’Or », depuis 17 ans »

« Je voulais sortir de la crispation actuelle, avec un projet artistique qui ait du sens. Faire photographier la Goutte-d’Or par Martin Parr, c’est aussi montrer qu’il n’y a pas de sujet tabou. On peut avoir un point de vue dĂ©complexĂ© sur le sujet. » VĂ©ronique Rieffel, directrice de l’Institut des Cultures d’Islam

Château Rouge, le marché Dejean, le café « Mon village », la mosquée Khalid Ibn Walid, l’association « Accueil Laghouat », la charcuterie « au cochon d’or »… Les 35 photos de l’exposition dévoilent un multiculturalisme qui fait toute la richesse de la goutte d’or à contre-courant de toutes les peurs ambiantes. Une exposition toute en simplicité, conviviale, ouverte au partage et à la rencontre,  à l’image de son lieu et du titre d’une série de photographie : La I-cité.

L’Institut des Cultures d’Islam© Photos : Sonia pour xulux : L’Institut des Cultures d’Islam – Cliquez sur l’image pour voir la galerie

Altérité, humanité, solidarité dans un quartier typique, unique et attachant en font une exposition à visiter absolument.

« La photographie n’est jamais le rĂ©el mais un point de vue, un regard sur ce qui est lĂ . Tout est dans cet interstice, sinon, tout le monde prendrait les mĂŞmes clichĂ©s. » Martin Parr

Informations pratiques :
Exposition photographique du 6 avril au 2 juillet 2011 Ă  L’Institut des Cultures d’Islam 19-23 rue LĂ©on, 75018 Paris. EntrĂ©e gratuite

 

commentaire : aucunCommentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

Réagir au sujet