philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Si les triangles façconnaient un dieu, ils lui feraient avoir trois côtés.   {Montesquieu}

Lundi 12 dĂ©cembre 2011{par Sonia}

Au fil des Araignées

Au fil des Araignées© Photos : MNHN

« C’Ă©tait horrible, elle Ă©tait lĂ , dans le coin, avec ses (elle compte)…ses huit grosses pattes velues et… » Odile Deray, La CitĂ© de la peur, 1994

Horrifiée, mais pleine de courage (cachée derrière mon écran), je décide de m’intéresser à la nouvelle exposition du Muséum national d’Histoire naturelle : Au fil des Araignées.
Je parcours la page d’accueil du site, en pestant, et en me méfiant de la petite araignée qui monte et descend en suivant ma souris. Rassurée par le décalage et le côté insolite de cette présentation ; je range de côté pour un temps, mes préjugés et ma phobie.

Jusqu’au 2 juillet 2012, les araignées tissent leurs toiles dans la Grande Galerie de l’évolution du Jardin des Plantes. Enfin, une occasion de ranger ses tatanes et de vaincre ses appréhensions pour en savoir un peu plus sur cette reine de la chasse au rôle essentiel dans l’écosystème. L’exposition s’attaque aux clichés qui ont forgé la mauvaise réputation des araignées et explore les caractéristiques de ce maillon important de la chaîne alimentaire. En abordant le sujet de manière insolite, l’exposition emmène à la découverte de l’univers de cet animal, depuis les aspects surprenants de son anatomie jusqu’aux mythes qui lui sont liés.

Au fil des AraignéesLes araignées-crabes (ici Thomisus onustus) © Photos : Alain Canard

Le parcours est conçu comme une découverte progressive pour mieux faire connaissance avec les araignées, sans omettre la part d’imaginaire et les raisons, réelles ou mythiques, de la peur qu’elles, inspirent. Malgré les fantasmes et les peurs irrationnelles suscitées, les araignées ne méritent pas leur mauvaise réputation. Elles sont inoffensives pour l’homme, à quelques exceptions près : en effet, sur 41 000 espèces répertoriées dans le monde, une centaine seulement peuvent provoquer une réaction chez l’être humain, et moins d’une dizaine sont véritablement dangereuses. La morsure est, chez elles, une attitude de défense utilisée en dernier recours. La plupart sont incapables de percer notre peau.

Écoutez l’interview de Frédérik Canard, chef de projet de l’exposition.

Des zones, bien définies par la scénographie, montrent l’aspect effrayant des araignées, en prenant soin d’avertir le visiteur. L’exposition aborde le monde des araignées de façon ludique, artistique et bien sûr scientifique dans une ambiance claire et lumineuse. L’objectif étant de développer l’intérêt de tous les publics pour ces animaux surprenants par leurs comportements et leurs capacités, non de nous effrayer.

Au fil des AraignéesLe mâle d’Eresus cinnaberinus © Photos : Bernard Le Garff

Un prédateur utile

Si les araignées sont victimes des animaux – oiseaux, lézards, petits mammifères insectivores… –, des hommes – qui les écrasent volontairement ou par inadvertance – et des insecticides pulvérisés sur les cultures, elles nous débarrassent d’un grand nombre d’insectes agressifs ou dangereux (moustiques, tiques, puces…). Chaque année, en France, elles en avalent plus de quatre cents millions par hectare. D’ailleurs, différentes études ont été menées pour évaluer l’importance de leur rôle.

De précieux alliés qui mériteraient sans doute, moins de mépris !

La peur vient de l’inconnu, du manque d’information… Pourtant, je n’ai toujours pas franchi le cap, mĂŞme si l’on me dit que les araignĂ©es sont des ĂŞtres adorables.
Venez partager votre expérience et donner du courage au plus frileux ! Avez-vous aimé l’exposition ? Avez-vous eu peur ? votre peur a-t-elle disparu ? Changé d’intensité ?

Exposition du 5 octobre 2011 au 2 juillet 2012, Jardin des Plantes – Grande Galerie de l ’Évolution
Site officiel : http://araignees.mnhn.fr/

commentaire : 1Commentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

1 réponse


  1. Il y a beaucoup de mythes anciens en rapport avec l’araignĂ©e comme Areop-Enap, ce qui montre l’araignĂ©e dĂ©jĂ  sous un jour essentiel dans des rĂ©gions oĂą sa prĂ©sence est un très bon signe de viabilitĂ©.
    Ceci dit son apparence de prédateur furtif qui tend un piège mortel prédomine souvent dans notre imaginaire.

Réagir au sujet