Arts médiatiques

Nike, ou l’invitation au dépassement

Écrit par Emeric

Lors de notre quotidien « métro-boulot-dodo » nous sommes harcelés par la publicité. Bien que ne représentant que 3 à 5 % du financement de la RATP, la publicité recouvre chaque couloir du métro, et chaque publicité n’est espacée que de 2 mètres au plus. Les couloirs représentant au bas mot 200 km, je vous laisse faire le calcul du nombre d’emplacement publicitaire.

Et bien en revenant de mon « boulot »  je suis tombé sur cette dernière publicité pour Nike. On connait le crédeau de Nike, c’est la capacité de dépassement inhérente à chaque homme (et femme) par le sport. Depuis des années on nous parle de « V is for victory », « Just do it », « Run on air », « More go », ou bien le plus politique « stand up, speak up ». Donc la marque nous invite à nous dépasser, pour avancer. Nous sommes tous témoins de ce dépassement, car le sport fait parti intégrante de notre monde, et il est largement médiatisé. C’est une forme de « volonté de puissance » Nietzschéenne.

Cette fois ci la marque y va un peu fort. Dire qu’il n’y a pas de ligne d’arrivée est très louable, car la marque reste fidèle à sa ligne directrice, nous invitant SANS CESSE à repousser les limites. Mais il y a bien une limite « infranchissable », non « repoussable », et commune à l’Humanité entière.
Au passage je vous invite fortement à aller parcourir tous les sites internet de la marque, qui sont d’une direction artistique sans failles.
La question est maintenant de savoir ce que Nike va nous proposer après avoir fait fi de la mort elle même
J’attends donc vos réactions, et pourquoi pas vos propositions.

À propos de l'auteur

Emeric

Laissez un commentaire