Art & esthétique Arts de la scène Musique Pensée & société

Universal Zulu Nation

Écrit par Sonia

Le Bronx de New York reste le lieu de naissance de la culture hip hop. Dans les années 50 et 60, une énorme fracture sociale se fait sentir au sein de la société américaine. La bourgeoisie blanche profite amplement du rêve américain et les minorités non blanches vivent le cauchemar américain. La population noire originaire d’Afrique, livre une lutte acharnée avec des leaders déterminés tels Martin Luther King, Malcom X, les Black Panthers… Pour mettre un terme définitif à la ségrégation raciale et obtenir enfin l’égalité des droits.

Le mouvement fut fondé au milieu des années 70 à New York, par Afrika Bambaataa, de son vrai nom Kevin Donovan, ancien membre du gang des Black Spades du Bronx. Il participa activement à la création et au développement du mouvement Hip Hop. En janvier 1975, le meilleur ami d’Afrika Bambaataa, Soulski, décède à la suite d’une fusillade lors d’une intervention de la police dans une rixe entre les Black Spades et un autre gang. Cet événement marqua l’aversion définitive d’Afrika Bambaataa pour les gangs et il quitta les Black Spades. Il décida de changer d’orientation philosophique et fonda “The Organization”. En fait, the Organisation était, plus qu’une réalité concrète, un dénominateur commun sous lequel se réunissait une poignée d’individus refusant les intentions belliqueuses des gangs, leur préférant l’état d’esprit conciliant des soirées de musique et de danse organisées dans les rues du Bronx à cette époque. Il amplifia alors le mouvement des soundsystems et commença à utiliser son ancienne influence de chef de gang pour dialoguer avec les jeunes et les sortir de la spirale de la violence. Une vraie alternative pacifiste aux différents gangs violents qui contrôlaient la plupart des quartiers défavorisés de New York.

Il voulait transformer leur frustration et leur rage en énergie positive orientée vers la création artistique. Pour cela, il devait leur apprendre à désirer l’excellence afin qu’ils puissent repousser les frontières mentales de leur créativité artistique.

Le message d’Afrika Bambaataa :

Je suis venu te prendre la tête pour te faire voir ce qu’il y a derrière les étoiles. Laisse tomber les ondes négatives qui guident tes pas vers la violence et suit nous, tu découvriras alors la puissance de la créativité qui sommeille en toi.

Au début, lui seul croyait qu’il allait pouvoir réussir à convaincre les jeunes de changer de vie. Et voyant l’impact de la musique sur les jeunes, il décida alors d’en faire son allié et utilisa ses clips vidéo pour faire passer son message. Il décida, se rappelant un film intitulé Shaka Zulu, relatant les luttes héroïques d’une tribu sud-africaine contre les colons anglais, de concrétiser l’idée de « the Organisation » en la renommant « Zulu Nation », organisation désormais distincte réunissant de jeunes individus pacifiques dont les moyens d’expression étaient la danse, le graffiti, le rap et le Djing. Cette organisation est composée de dizaines de chapitres indépendants, actifs dans la plupart des pays industrialisés (USA, Belgique, Allemagne, Japon, …), dont les activités varient en fonction des priorités et des besoins locaux : organisation de parties, bénévolat dans des actions sociales, promotion de la culture hip-hop… Elle est fondée sur le respect de codes moraux qui constituent la base de la philosophie de la culture hip-hop.

La Zulu Nation possède une devise : Peace, Unity, Love and Having Fun, et, est régie par 20 lois qui représentent des codes moraux, des lignes de conduite.

L’Universal Zulu Nation n’est ni une secte, ni un club dont il faut être membre, ni une élite à l’intérieur de la culture hip-hop, ni une entreprise à but lucratif, ni un groupe de musique ou de danse. Un Zulu est une personne épousant les idéaux de la culture hip-hop, dont un des principaux est la canalisation de la violence par l’exercice d’arts tels que la danse, la musique, le graffity et le deejaying.

Les lois de l’UZN sont les suivantes :

  1. La Zulu Nation n’est pas un gang, c’est une organisation d’individus à la recherche de succès, de paix, de sagesse, de connaissance, de compréhension et de bon comportement dans la vie.
  2. Les Zulus doivent chercher des moyens positifs pour survivre dans la société.
  3. Les actions négatives sont des actions qui appartiennent aux mauvais. Le comportement animal est négatif. Les Zulus doivent être civilisés.
  4. Les Zulus doivent continuellement apprendre les leçons infinies.
  5. Les Zulus ne peuvent pas être membres d’organisation dont les fondements sont basés sur des actions négatives.
  6. Les Zulus doivent être en paix avec eux-mêmes et les autres.
  7. Les Zulus doivent lutter pour les idées auxquelles ils croient.
  8. Les Zulus doivent saluer leurs frères et soeurs de façon convenable et de préférence comme « Peace Akhi », « Akhi Peace » ou « Peace Malika » (Akhi signifie frère).
  9. Les Zulus doivent se saluer chaque fois qu’ils se rencontrent ou qu’ils se quittent, n’importe où sur cette planète.
  10. Les Zulus doivent se tenir à l’écart des ennuis.
  11. Les Zulus ne sont pas autorisés à exprimer leurs différents en s’affrontant avec d’autres Zulus.
  12. Les Zulus ne doivent pas impliquer d’autres Zulus à des problèmes personnels. S’ils ont besoin d’être conseillés, ils doivent s’adresser personnellement aux leaders Zulus.
  13. Les Zulus n’ont pas le droit de clamer leur appartenance à la Zulu Nation de manière irrespectueuse. Ils ne doivent pas impliquer leur nom au crime ou à la violence.
  14. Les Zulus doivent mener une vie de façon pacifique et s’efforcer d’être justes.
  15. Les Zulus doivent apprendre à se connaître eux-mêmes de façon à s’élever dans la jungle de ce monde.
  16. Les Zulus doivent essayer d’élever la Zulu Nation à tout moment. Ils doivent éclairer ceux qui nous blâment.
  17. Tous les Zulus doivent participer aux meetings d’unification de la Zulu Nation.
  18. Quiconque ne participe pas aux changements effectués au sein de la Zulu Nation n’est pas un Zulu.
  19. Les rois Zulus et les reines Zulus sont également importants dans la Zulu Nation, le respect leur est dû.
  20. L’anniversaire de la Zulu Nation est le 12 novembre (date de sa création). C’est la date officielle et elle devrait être célébrée le jeudi ou le vendredi de la même semaine.

Les croyances de la Zulu Nation :

  1. Nous respectons toutes les religions et toutes les croyances. Nous croyons que la spiritualité est importante pour l’accomplissement de soi et la compréhension des autres. Néanmoins, dès le moment où une religion fait de ses adeptes des zombies ou des pions, que cela soit financièrement, mentalement, physiquement, psychiquement ou d’une manière touchant à l’intégrité de l’individu, nous la rejetons.
  2. Nous cherchons la Vérité par tous les faits ou expériences qui peuvent nous y mener. Nous rejetons le mensonge sous toutes ses formes; L’affabulation écrite ou orale ainsi que la falsification ne pouvant qu’encourager les mauvais sentiments. En tant que Zulus nous croyons que la Vérité amènera au Respect, à l’Amour et à l’Unité.
  3. Nous croyons que le racisme et la haine enveniment notre monde. Nous croyons que l’Amour, la Paix, le Respect, la Compréhension et la Vérité sont les vrais remèdes à ce mal.
  4. Nous, Zulus, sommes des gens de paix. Nous respectons ceux qui nous respectent et nous sommes en paix avec ceux qui sont en paix avec nous, mais si nous sommes agressés, nous croyons que nous devons nous défendre au nom de nos convictions.
  5. Nous croyons à la Justice pour tous, qu’elle soit divine ou humaine. Nous croyons que nous avons tous droit à une justice égale.
  6. Nous croyons que les êtres humains sont responsables de l’état actuel de notre planète. Nous estimons alors nécessaire que les Zulus contribuent à la préservation de notre environnement et à son amélioration afin de permettre de meilleures conditions de vie.
  7. Nous croyons que chacun doit transmettre ses connaissances et ses expériences à son prochain.
  8. Nous croyons à la Connaissance, la Sagesse, la Compréhension, la Paix, l’Unité, l’Amour, le Travail, l’Amusement, l’Education, la Liberté, la Justice, l’Egalité, le Respect, les Sciences, la Vie, les Faits, la Vérité.

Pour en savoir plus :

http://www.zulunation.com/

La Zulu Nation France est le chapitre français de l’Universal Zulu Nation, elle est organisée en association de Zulus qui promeut et préserve la culture hip-hop par le biais de diverses activités telles que l’organisation de journées d’initiation et d’information, de débats ou encore de soirées. Ses membres sont des Dj ‘s, des b-boys, des graffiti artists et des Mc’s désireux d’œuvrer pour la reconnaissance de la culture hip-hop.

Zulu Nation France : http://www.zulunation.fr/
http://www.myspace.com/zulunationfrance

À propos de l'auteur

Sonia

Cinéphile aguerri et amoureuse des Belles-Lettres, Sonia aime analyser et comprendre le monde qui l'entoure et bien au-delà. À la fois perfectionniste et curieuse, sa créativité lui permet de développer des créations personnelles et professionnelles, alliant outils artistiques traditionnels et outils numériques.

Graphiste freelance depuis plus de dix ans, elle a pu offrir ses services à de grandes entreprises, mais également servir des start-up innovantes, auxquelles elle offre un regard résolument moderne, technique et créatif.

Étudiante en Philosophie, elle a pour ambition de créer un pont entre la pop-culture et l’univers philosophique. Ainsi, Sonia, réussis le pari d’un syncrétisme audacieux, et promets de nous faire entrer dans son univers.

Laissez un commentaire