Art & esthétique

PHOTOGRAPHIES; la ville peut faire peur ou pas…

Écrit par Emeric

Le site d’une « exhibition » (comme disent nos amis Anglophones) sur un photographe Danois permet d’apercevoir la ville de New York sous une dimension nouvelle. L’idée est assez simple, mais très bien réalisée.

A travers une série de photomontage appelé « Babel tales » (contes de Babel), le photographe nous permet d’entrevoir ce à quoi ressemblerait New York si elle était peuplée de personnes toutes habillées en blanc, en noir, s’il n’y avait que des SDF, que des enfants, ou bien que des chiens.
Certains aspects sont très amusants, comme les chiens, les enfants ou bien les touristes, et puis il y a aussi d’autres aspects, plus sombres, comme la présence étrange de nombreuses forces de l’ordre, ou bien d’une armée de clone de personnes qui vont travailler, des médecins et infirmiers, ou bien l’effet inquiétant que procure des regards qui vont dans le même sens, ou bien inquisiteurs…

On peut dire que la ville est une zone enfermée dans du béton, froide, distante et impersonnelle, mais réjouissons nous car il existe PARTOUT des petits instants de vie qu’il faut savoir capter. C’est ce que met en scène Peter Funch à travers ses photos.

Je vous laisse découvrir ces photos en cliquant ici.

À propos de l'auteur

Emeric

1 Commentaire

  • J’étais tombé dessus il y a quelques jours, et avais beaucoup aimé celle où tous les gens le regardent, suspicieux. Ça ma d’ailleurs donné une idée pour un projet en cours. Mais le plus impressionnant est lorsque les photos nous semblent vraiment naturelles, comme la 1ère avec tout le monde vêtu de noir. Scène si banal de nos jours, à l’opposé de celles des gens vêtus de blanc.

Laissez un commentaire