Art & esthétique

On se demandait justement où ils allaient…

Écrit par Emeric

Habitant à Paris, nous prenons le métro pour nous déplacer. Bien plus pratique, écologique et moins cher que la voiture, il se déroule cependant beaucoup, beaucoup de choses dans ces sous-sols. Il m’est arrivé plusieurs fois de tomber sur des personnes ayant un carnet de croquis, gribouillant avec plus ou moins de frénésie, jetant des coups d’œil rapides au dessus de leur crayon. Je me disais bien qu’ils cherchaient « l’instant magique » dans le flux incessant des voyageurs blasés du lundi matin (mais pas que), qu’ils étaient à la recherche de l’exception qui fait la beauté.
Mais qu’arrive-t-il aux croquis ensuite ? Ils restent dans leurs carnets ? Point du tout, ils ont un site internet, et donc une vie après leur courte création (moins de 7 jours quoi…).
Sur le site on retrouve des portraits classés par lignes sur lesquelles ils ont été réalisés. On peut donc apprécier un style différent à chaque dessin.


Ce qui frappe en tout cas ce sont ces instants « volés », ces regards perdus, ces scènes que l’on ne remarque plus, et ces personnes seules, et souvent perdues dans leurs mondes intérieurs.

À découvrir ici : http://www.delignesenligne.com/

À propos de l'auteur

Emeric

Laissez un commentaire