philosophie, design, philo, arts, art, arts graphiques, photo, photographie, littérature, réflexion, décryptage, pédagogie, vulgarisation, explication, événementiel, analyse, politique, écologie, magazine, pub, publicité, culture, expositions, graphisme, cinéma, spirituel, spiritualité, fait religieux, tribu, tribus, musique, musical, utopie, notion, humanisme, humaniste, engagement, engagé, rencontre, altérité, ifer, artdifer, e-art, e-artsup, concept, spectacle, paris, pop culture, popculture, pop-culture, pop, tendance, postmoderne, postmodernité, ultra moderne, ultramodernité, blog
Si les triangles façconnaient un dieu, ils lui feraient avoir trois côtés.   {Montesquieu}

Vendredi 3 juillet 2009{par Vincent}

Un point virgule pour xulux

Cher lecteur, chère lectrice, ami fidèle qui nous suit depuis le dĂ©but, compagnon de voyage qui nous a rejoint en cours de route, inconnu qui, nous l’espĂ©rons, croisera notre route, il est temps pour nous de faire le point, au bout de 4 mois d’activitĂ© sur le blog et Ă  la suite de l’Ă©vĂ©nement qui s’est dĂ©roulĂ© les 20 et 21 Juin de cette annĂ©e afin de prĂ©parer au mieux la suite du voyage. XULUX ne se termine pas avec la fin de nos Ă©tudes ! D’ailleurs, a-t-on jamais terminĂ© d’Ă©tudier ? Il constitue la première pierre, de ce qui sera, nous l’espĂ©rons, un très bel Ă©difice jamais achevĂ© mais toujours plus riche, provoquant, respectueux, subversif, accueillant.

L’autre, dans le projet xulux, dans les valeurs que nous dĂ©ployons, est toujours premier. Dans les bons moments comme dans les mauvais, dans la joie, dans la peine, dans l’Ă©change et la transmission, dans la douleur et le chagrin, dans le soutien et l’entraide, dans la rĂ©vĂ©lation, dans la communion, dans le conflit, dans l’Ă©veil, dans la peur et l’abandon, dans l’amour et le bonheur… L’autre, l’altĂ©ritĂ© est le thème central des cours en science humaine que nous a offert notre professeur, Jean-Louis Bischoff. Qu’en reste-t-il après ces 3 annĂ©es de sensibilisation terminĂ©es ?

Pas grand chose… si l’on se place du point de vue de l’expertise technique, de la fonctionnalitĂ© de l’humain, du savoir faire, de la spĂ©cialisation.

Beaucoup, si l’on parle de valeurs, de mode d’ĂŞtre au monde. Une Ă©nergie dĂ©bordante, une envie immense de poursuivre sur le mĂŞme chemin, la conviction que l’Humain peut changer les choses, la conscience que l’autre est tout et que ce que nous sommes est un cadeau de l’altĂ©ritĂ©… surtout si l’on se place du cĂ´te de l’Ă©ducation (du latin e-ducere : conduire hors de), c’est Ă  dire, non pas du savoir faire mais du savoir-ĂŞtre, du supplĂ©ment d’ĂŞtre, de l’horizon qui s’ouvre devant nous et de l’homme toujours A-venir.

C’est dans l’effort, la durĂ©e et la persĂ©vĂ©rance que les projets se montent. AnimĂ©s d’une envie infinie de faire bouger les choses doublĂ©e d’une rĂ©elle conviction que l’humain peut s’ouvrir et se rĂ©veiller, nous n’avons jamais renoncĂ©, nous nous sommes toujours battu pour que ce projet se rĂ©alise. Au final, il aura fallu de la sueur, du sang et du souffle, pour qu’il prenne vie et voit le jour. Mais une action se pose comme telle et c’est bien cet effort, invisible, qui lui donne toute sa dimension.

Alors du fond du cĹ“ur, et au nom de toute l’Ă©quipe

nous remercions Jean-Louis Bischoff, qui a allumĂ© l’Ă©tincelle du feu intĂ©rieur en nous, dont nous ne comprenons qu’une infime partie de la portĂ©e mais qui n’est pas près de s’Ă©teindre.

Merci Ă©galement Ă  la direction d’E-artsup, qui nous a permis de mener ce projet de fin d’annĂ©e Ă  bien par son grand soutien.

Merci Ă  Bernard le Nevanic, qui a cru en cette manière d’enseigner, profondĂ©ment humaniste et avant gardiste et qui nous a offert cette magnifique expĂ©rience. Nous n’oublions pas non plus ce que nous lui devons.

Merci infiniment Ă  Gilbert Caffin pour son ouverture, sa gĂ©nĂ©rositĂ© et son accueil extraordinaire. Avoir la chance d’habiter un lieu comme Saint-Eustache pendant 3 jours est un inestimable cadeau et nous serons Ă©ternellement reconnaissants.

Merci à Louis Robiche qui, par les différentes rencontres, nous a donné la possibilité de nous exprimer au mieux, a toujours cru en notre projet et nous a accordé toute sa confiance.

Merci Ă  tous ceux qui ont contribuĂ© Ă  faire de ce projet ce qu’il a Ă©tĂ©, c’est Ă  dire un moment incroyable, tant par les rencontres qu’il a engendrĂ© que le questionnement qu’il a suscitĂ©.

Merci enfin a tous ceux qui nous ont soutenu, aidĂ©, encouragĂ©… nous leur devons Ă©normĂ©ment, car c’est eux qui nous ont redonnĂ© du souffle, lorsque celui ci devenait court.

Un petit bilan maintenant, en attendant les vidéos, les photos, et tout ce qui va suivre :

Le blog :

  • 5000 visites depuis la refonte du blog en mars dernier et 2133 visiteurs uniques absolus
  • 43 visites par jour en moyenne
  • 118 visiteurs uniques sur une seule journĂ©e, record d’audience
  • 4 min passĂ©es en moyenne par l’utilisateur
  • 44 % de nouvelles visites sur 4 mois
  • 60 billets publiĂ©s depuis mars

Le magazine :

  • 10 articles Ă©crits et illustrĂ©s pour xulux 2
  • 4 articles Ă©crits et illustrĂ©s pour xulux 3
  • 100 pages de travail littĂ©raire, graphique et typographique
  • 15 personnes passionnĂ©es

Le festival des 36 heures de Saint-Eustache :

  • environ 2000 personnes dans l’Ă©glise en mĂŞme temps aux heures les plus frĂ©quentĂ©es
  • environ 60 personnes Ă  7h30 pour lepolair
  • entre 1500 et 2000 visiteurs aux expositions
  • entre 10 000 et 12 000 personnes sur les 36h de la manifestation
  • 4 confĂ©rences, 22 concerts, 2 expositions
  • environ 70 personnes mobilisĂ©es

A très bientôt les amis et restez éveillés.

Soyons humbles. Soyons curieux. Soyons révoltés. Soyons ouverts. Soyons respectueux. Soyons généreux. Soyons spirituels.
Soyons Humains.

commentaires : 3Commentaire

Partagez cet article

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Delicious
  • MySpace

Pour faire le lien...

  • No Related Post

3 réponses


  1. Si nous vous avons  » redonnĂ© du souffle quand il devenait court », vous nous le rendez au centuple! Quelle belle Ă©nergie, quelle foi en l’humanitĂ©, quelle leçon d’optimisme et d’humilitĂ©! Lire ce billet est une grande bouffĂ©e d’oxygène et de bonheur. Vous avez su tirer le meilleur de cette aventure certes difficile mais Ă´ combien enrichissante. Du fond du cĹ“ur je souhaite que ce souffle vous habite tout au long de votre vie et que vous saurez toujours l’insuffler dans votre vie professionnelle et personnelle. Oui, restez humbles, curieux, rĂ©voltĂ©s, ouverts, respectueux, gĂ©nĂ©reux, spirituels, humains et surtout restez VOUS-MĂŠMES!

  2. Comment ne pas rejoindre Michèle dans son Ă©loge de vos rĂ©alisations ! Gardez votre enthousiasme, votre esprit et surtout votre pensĂ©e qui est plus que nĂ©cessaire en ces temps rĂ©actionnaires. « Nous sommes la dernière gĂ©nĂ©ration Ă  pouvoir tout changer », ne l’oubliez-pas ! A bientĂ´t pour de nouvelles rĂ©flexions et de nouvelles crĂ©ations.

  3. Oh oui, gardez votre bel enthousiasme et ne vous laissez pas corrompre par ceux qui voudraient vous mettre des bâtons dans les roues. Restez ce que vous ĂŞtes et croyez en l’avenir car ce sont des gens comme vous qui le feront beau et gĂ©nĂ©reux.
    Je vous souhaite à tous de réussir dans votre immense projet.
    MIJA

Réagir au sujet